Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
Flowey s’agrandit

Flowey s’agrandit

Afin de répondre à la demande du marché, le site Flowey de Bissen crée 1 300 m2 d’espace supplémentaire, dont une bonne partie dédiée à la production.

 

Flash back. En 1990, Filipp Florio et son épouse Danielle Florio, aujourd’hui respectivement PDG et directrice financière, fondent tous deux la société Flowey sur le site d’Hesperange, au Luxembourg. Avec un seul bureau et un petit centre logistique de 20 m2, ils dépassent rapidement leurs capacités de stockage de produits chimiques spécialement dédiés au secteur du lavage. De quoi les amener à déménager à Walferdange, triplant ainsi la superficie de l’entrepôt et du bureau…

 

Près de deux décennies plus tard, en 2009, la société de Walferdange est à nouveau "à l’étroit" tant au niveau de ses bureaux qu’à celui de la production. D’où le choix de construire une nouvelle usine et un nouveau bâtiment dédié aux bureaux sur le site de Bissen, celui-ci offrant une superficie de plus de 2 200 m2. De quoi répondre convenablement à la demande croissante du marché durant une dizaine d’années !

 

En effet, aujourd’hui, la société luxembourgeoise, qui compte quelque 48 collaborateurs, vient de lancer son projet d’extension 2018/2019, toujours dans l’optique de se développer et d’accroître son efficacité afin de répondre au marché grandissant du lavage. De fait, l’ensemble du centre de production et de l’entrepôt passera de 2 000 à 3 000 m2, et la partie bureaux de 200 à 500 m2. Des locaux ultra-modernes, pour un gain global en espace de 1 300 m2, donc.

 

Nouveau venu dans l’industrie des détergents pour le lavage des voitures il y a vingt-sept ans, Flowey a su depuis jouer la carte de l’environnement avec sa gamme Experience (gamme reposant sur des composants chimiques d’origine végétale, renouvelables), tout en élargissant ses services avec des solutions spéciales de nettoyage de bateaux ainsi que pour le domestique. Avec l’objectif d’accroître sa notoriété dans différents secteurs de l’industrie.  

Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
 Inscrivez vous 
Plus d'articles
Ford s’oppose à la reprise du site de Blanquefort par Punch Powerglide

Le constructeur américain a annoncé qu’il écartait l’offre de reprise de son usine de Blanquefort par Punch Powerglide. Bruno le Maire dénonce "la trahison de Ford".

Mercedes-Benz entame une grande transformation de son réseau de concessions

Mercedes-Benz met son réseau mondial sur la route de la digitalisation avec de nouveaux standards pour ses concessions. Como, un des plus importants distributeurs de la marque en France, a été l'un

Paris et Renault officialisent leur union

Comme attendu, la Ville de Paris et le constructeur tricolore ont posé les bases de l'après Autolib. D'ici septembre, Renault déploiera dans la capitale une nouvelle offre de mobilité combinant un service

Rendez-vous en 2018

Votre newsletter quotidienne fait une pause hivernale. La rédaction du Journal de l'Automobile vous souhaite de joyeuses fêtes de fin d'année. Retrouvez-nous dès le 2 janvier 2018 !

Peugeot sur la piste des Genius

Une expérimentation a lieu dans le réseau français de Peugeot. Sur un modèle proche des Genius de BMW, la marque souhaite évaluer la pertinence de conseillers en amont du parcours d'achat.

Mitsubishi se positionne déjà dans l'Alliance Renault-Nissan

Depuis le Tokyo Motor Show, Mitsubishi a précisé les contours de son intégration dans l'Alliance, son apport s'articulant notamment autour de quatre axes. Trevor Man, COO de Mitsubishi Motors nous en dit plus.

 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page