Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
Une nouvelle ouverture pour Astikoto

Une nouvelle ouverture pour Astikoto

En ouvrant un nouveau centre à Beaupréau-en-Mauges, le réseau de franchise poursuit sa stratégie de maillage de proximité entre Nantes et Cholet.

 

Le 1er novembre dernier, un tout nouveau centre de lavage Astikoto a ouvert ses portes sur la zone d’activité Anjou Actiparc de Baupréau-en-Mauges. Cette implantation, si elle repose sur un investissement de 410 000 euros y compris génie civil mais hors foncier, est surtout le résultat de la pugnacité de Stéphanie Cantoni, ancienne horticultrice et sœur du fondateur du réseau Astikoto Développement, Jean-Noël Cornuaille.

 

"J’ai été convaincue par le concept et me suis lancée dans l’aventure dès 2014 en ouvrant une première station de lavage à Vallet avec mon mari, raconte Stéphanie Cantoni, gérante du centre de Baupréau, par ailleurs l’une des trois femmes franchisées Astikoto à ce jour. Depuis deux ans, j’étais également l’opératrice du centre Astikoto de Saint-Laurent-des-Autels, ce qui m’a permis de faire mes armes. Cette nouvelle installation de Baupréau s’inscrit donc dans une continuité, tout en me permettant d’approfondir mon expérience d’entrepreneuse."

 

Il faut noter que le projet a bénéficié du soutien de la plateforme d’initiative locale "Prêt initiative Anjou" et a été facilité par l’accueil favorable des élus de Mauges Communauté. Partant de là, la station de lavage Astikoto de Beaupréau-en-Mauges bénéficie d’équipements dernier-cri : système de recyclage d’eau, portique haut de gamme cinq programmes à brosses douces "Sensomix" et à système de séchage économe en énergie… Des atouts propres au modèle Centus de Christ. Parallèlement, la station comporte deux pistes de lavage haute pression, l’une étant spécialement équipée pour recevoir les motos, et l’autre les camping-cars et autres véhicules utilitaires.

 

A celles-ci s’ajoutent une aire d’aspiration-gonflage et un "care box", soit le concept exclusif Astikoto pour effectuer la maintenance esthétique sur mesure (nettoyage intérieur des véhicules à la vapeur sèche, pose de films solaires, etc.). "Sachant que nous sommes en phase de démarrage, il est encore un peu tôt pour évoquer le panier moyen, simplement, pour le moment, on peut noter que le portique fonctionne quasiment autant que la haute pression, note Stéphanie Cantoni. Une équivalence sans doute due à la qualité de lavage proposée sur les deux concepts."

 

D’un point de vue plus global, la situation géographique de Baupréau-en-Mauges permet au réseau de franchises de poursuivre l’extension de son maillage de proximité entre Nantes et Cholet. Il faut savoir que depuis sa naissance en 2011, Astikoto a investi environ 5 millions d’euros sur la région et a généré la création de 12 entreprises et de 17 emplois, sachant qu’une autre ouverture est prévue très prochainement sur Ancenis. D’ici à l’horizon 2025, l’objectif de Jean-Noël Cornuaille est d’implanter une cinquantaine de centres, d’abord dans le Grand Ouest, puis dans le centre du territoire y compris l’Ile-de-France.

 

"En fait, notre stratégie est de nous développer par le biais d’un maillage territorial relativement serré afin d’être en mesure de satisfaire nos franchisés sur les points fondamentaux de notre concept, à savoir la logistique et l’approvisionnement, la gestion (assistance juridique et réglementaire…), l’animation et la communication, etc., souligne Jean-Noël Cornuaille, fondateur du réseau. Ce métier de proximité va aussi nous permettre d’argumenter dans le sens de la satisfaction du client final et des entreprises qui investissent dans la région." Fort de ces considérations, une levée de fonds de 275 000 euros en avril dernier a déjà posé la première pierre à l’édifice.

Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
 Inscrivez vous 
Plus d'articles
Ford s’oppose à la reprise du site de Blanquefort par Punch Powerglide

Le constructeur américain a annoncé qu’il écartait l’offre de reprise de son usine de Blanquefort par Punch Powerglide. Bruno le Maire dénonce "la trahison de Ford".

Mercedes-Benz entame une grande transformation de son réseau de concessions

Mercedes-Benz met son réseau mondial sur la route de la digitalisation avec de nouveaux standards pour ses concessions. Como, un des plus importants distributeurs de la marque en France, a été l'un

Paris et Renault officialisent leur union

Comme attendu, la Ville de Paris et le constructeur tricolore ont posé les bases de l'après Autolib. D'ici septembre, Renault déploiera dans la capitale une nouvelle offre de mobilité combinant un service

Rendez-vous en 2018

Votre newsletter quotidienne fait une pause hivernale. La rédaction du Journal de l'Automobile vous souhaite de joyeuses fêtes de fin d'année. Retrouvez-nous dès le 2 janvier 2018 !

Peugeot sur la piste des Genius

Une expérimentation a lieu dans le réseau français de Peugeot. Sur un modèle proche des Genius de BMW, la marque souhaite évaluer la pertinence de conseillers en amont du parcours d'achat.

Mitsubishi se positionne déjà dans l'Alliance Renault-Nissan

Depuis le Tokyo Motor Show, Mitsubishi a précisé les contours de son intégration dans l'Alliance, son apport s'articulant notamment autour de quatre axes. Trevor Man, COO de Mitsubishi Motors nous en dit plus.

 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page