Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
Renault : Le jeu des paradoxes

Renault : Le jeu des paradoxes

Il est sans doute trop simple d'attribuer le paradoxe à l'ignorance ou au hasard. Sans doute trop retors de penser qu'un simple levier de communication a transformé l'excellent bilan du Roi Louis Schweitzer au moment de son départ en un héritage plus timoré et incertain...
Extrait de l'article :

...au - même - moment de la prise de fonction du Prince Carlos Ghosn. Sans doute illusoire de donner des propriétés isotopiques à un bilan...

Taille de l'article : 287 mots
 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page