Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
[CES 2019] WeProov dévoile son portique d’inspection des véhicules

WeProov a dévoilé la ProovStation à l'occasion du CES de Las Vegas.

[CES 2019] WeProov dévoile son portique d’inspection des véhicules

A l’occasion du CES de Las Vegas, WeProov a présenté la ProovStation, un portique permettant de scanner l'extérieur d’un véhicule en moins de trois secondes. Cette innovation est vouée à automatiser et industrialiser le processus d’inspection de l’état des véhicules.

 

Cela fait plus de deux ans que WeProov planche sur le sujet. La ProovStation s’apprête enfin à voir le jour. Ce portique permettant d’effectuer un scanner complet d’un véhicule en moins de trois secondes grâce à des technologies d’intelligence artificielle et 3D a été dévoilé en première mondiale à l’occasion du CES de Las Vegas.

 

La start-up française fondée en 2015 par Alexandre Meyer et Gabriel Tissandier, désormais soutenue par le groupe Bernard fraichement entré au capital, assure que ce portique détecte tous les dégâts présents sur un véhicule. Une fois le véhicule scanné à 360°, y compris au niveau du soubassement, un rapport horodaté, géolocalisé et sécurisé est généré. Il contient des photos conservatoires en haute définition de l’état du véhicule, ainsi qu’un relevé des dommages d'une précision de l’ordre du millimètre. Ceux-ci sont localisés et quantifiés. Les experts n’ont plus qu’à les chiffrer.

 

« Avec plus de 80 % de nos clients dans le secteur automobile, nous voulions répondre au besoin spécifique du marché en allant plus loin dans notre offre et fournir un outil d’inspection de véhicules entièrement automatisé capable de fonctionner en permanence, sans intervention humaine sur un grand flux de véhicules. Avec ProovStation, nous passons donc à la vitesse supérieure, à savoir : l’industrialisation des états des lieux en temps réel et ce de manière simple, sécurisée et ultra rapide », explique Gabriel Tissandier.

 

WeProov ajoute que ce portique permettra de réduire les frais de remises en état en imputant directement les dommages au responsable. Un outil qui suscitera à n’en pas douter un intérêt des loueurs, des constructeurs, des concessionnaires, des responsables de flottes et des logisticiens. Il pourrait même attirer l'attention des professionnels sur le marché américains, où WeProov prend des contacts depuis le mois d'octobre 2018.

Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
 Inscrivez vous 
Plus d'articles

Le choc est total pour le réseau français Mitsubishi. Après une période d'euphorie durant laquelle le constructeur multipliait les nominations, vient le temps de la désolation. Le japonais a annoncé

Mitsubishi gèle le lancement de ses modèles pour le marché européen

Coup dur pour les distributeurs européens Mitsubishi. Le conseil d’administration du constructeur japonais a pris une série de décisions dans le cadre de son plan de rationalisation. Le fil rouge

La newsletter du Journal de l'Automobile revient le 24 août 2020

Toute l’équipe du groupe Le Journal de l’Automobile vous souhaite de passer un bel été et vous donne rendez-vous dès le lundi 24 août 2020.

Renault a perdu un tiers de ses ventes mondiales au premier semestre 2020

La pandémie de Covid-19, et ses conséquences sur l’industrie et le commerce, ont fait perdre au groupe Renault plus d’un tiers de son volume de ventes mondial sur les six premiers mois de l’année

Jean-Philippe Imparato :

Alors que Peugeot a vu ses ventes reculer de 42 % dans le monde sur le premier semestre 2020, son directeur avance une hausse de 42 % des commandes sur le seul mois de juin, dont 17 % concernent les modèles

Central Autos reprend la marque Seat du groupe Magris à Vienne

Seat sera désormais distribuée par Central Autos, qui a repris le fonds de commerce au groupe Magris. La société, dirigée par Jean-Patrick Coquillat, implante la marque dans le pôle automobile au sud de Vienne,

 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page