Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
[CES 2019] WeProov dévoile son portique d’inspection des véhicules

WeProov a dévoilé la ProovStation à l'occasion du CES de Las Vegas.

[CES 2019] WeProov dévoile son portique d’inspection des véhicules

A l’occasion du CES de Las Vegas, WeProov a présenté la ProovStation, un portique permettant de scanner l'extérieur d’un véhicule en moins de trois secondes. Cette innovation est vouée à automatiser et industrialiser le processus d’inspection de l’état des véhicules.

 

Cela fait plus de deux ans que WeProov planche sur le sujet. La ProovStation s’apprête enfin à voir le jour. Ce portique permettant d’effectuer un scanner complet d’un véhicule en moins de trois secondes grâce à des technologies d’intelligence artificielle et 3D a été dévoilé en première mondiale à l’occasion du CES de Las Vegas.

 

La start-up française fondée en 2015 par Alexandre Meyer et Gabriel Tissandier, désormais soutenue par le groupe Bernard fraichement entré au capital, assure que ce portique détecte tous les dégâts présents sur un véhicule. Une fois le véhicule scanné à 360°, y compris au niveau du soubassement, un rapport horodaté, géolocalisé et sécurisé est généré. Il contient des photos conservatoires en haute définition de l’état du véhicule, ainsi qu’un relevé des dommages d'une précision de l’ordre du millimètre. Ceux-ci sont localisés et quantifiés. Les experts n’ont plus qu’à les chiffrer.

 

« Avec plus de 80 % de nos clients dans le secteur automobile, nous voulions répondre au besoin spécifique du marché en allant plus loin dans notre offre et fournir un outil d’inspection de véhicules entièrement automatisé capable de fonctionner en permanence, sans intervention humaine sur un grand flux de véhicules. Avec ProovStation, nous passons donc à la vitesse supérieure, à savoir : l’industrialisation des états des lieux en temps réel et ce de manière simple, sécurisée et ultra rapide », explique Gabriel Tissandier.

 

WeProov ajoute que ce portique permettra de réduire les frais de remises en état en imputant directement les dommages au responsable. Un outil qui suscitera à n’en pas douter un intérêt des loueurs, des constructeurs, des concessionnaires, des responsables de flottes et des logisticiens. Il pourrait même attirer l'attention des professionnels sur le marché américains, où WeProov prend des contacts depuis le mois d'octobre 2018.

Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
 Inscrivez vous 
Plus d'articles
Bonus dégressif, malus renforcé et bornes de recharge : les principales mesures du PLF 2021

Le gouvernement a présenté, ce lundi 28 septembre 2020, le projet de loi de finances 2021, statuant notamment sur certains dispositifs liés au secteur automobile. Au menu : prolongement du bonus, toutefois

Automobile : la distribution sous tension

Si les carnets de commandes sont pleins, les livraisons peinent à arriver et certaines ne pourront avoir lieu avant la fin de l'année. Ce sont pourtant les mises à la route qui permettront, ou non,

LS Group en bonne voie pour entrer dans le réseau Volvo

L'opérateur a notifié auprès de l'Autorité de la concurrence son intention de reprendre le groupe Defrance Automobiles, marquant son entrée dans le réseau Volvo.

Hervé Miralles :

Le groupe Emil Frey France a ouvert le plus grand centre de reconditionnement de véhicules d'occasion en France à Ingrandes (86). A terme, plus de 30 000 véhicules seront rénovés dans cette usine

Automobile : ce que le gouvernement pourrait retenir de la Convention Citoyenne pour le Climat

Publicité sur les produits émetteurs de CO2, indemnités kilométriques, bonus sur les électriques neufs et d'occasion, création d’un malus basé sur la masse… Quels sont les points de la Convention

Le groupe Hess vise cinq sites Renault Retail Group

L’opérateur du Grand Est devrait finaliser, d’ici la fin de l’année 2020, l’acquisition de cinq sites appartenant à Renault Retail Group. Cette opération lui permettrait de faire son entrée

 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page