Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
[CES 2019] WeProov dévoile son portique d’inspection des véhicules

WeProov a dévoilé la ProovStation à l'occasion du CES de Las Vegas.

[CES 2019] WeProov dévoile son portique d’inspection des véhicules

A l’occasion du CES de Las Vegas, WeProov a présenté la ProovStation, un portique permettant de scanner l'extérieur d’un véhicule en moins de trois secondes. Cette innovation est vouée à automatiser et industrialiser le processus d’inspection de l’état des véhicules.

 

Cela fait plus de deux ans que WeProov planche sur le sujet. La ProovStation s’apprête enfin à voir le jour. Ce portique permettant d’effectuer un scanner complet d’un véhicule en moins de trois secondes grâce à des technologies d’intelligence artificielle et 3D a été dévoilé en première mondiale à l’occasion du CES de Las Vegas.

 

La start-up française fondée en 2015 par Alexandre Meyer et Gabriel Tissandier, désormais soutenue par le groupe Bernard fraichement entré au capital, assure que ce portique détecte tous les dégâts présents sur un véhicule. Une fois le véhicule scanné à 360°, y compris au niveau du soubassement, un rapport horodaté, géolocalisé et sécurisé est généré. Il contient des photos conservatoires en haute définition de l’état du véhicule, ainsi qu’un relevé des dommages d'une précision de l’ordre du millimètre. Ceux-ci sont localisés et quantifiés. Les experts n’ont plus qu’à les chiffrer.

 

« Avec plus de 80 % de nos clients dans le secteur automobile, nous voulions répondre au besoin spécifique du marché en allant plus loin dans notre offre et fournir un outil d’inspection de véhicules entièrement automatisé capable de fonctionner en permanence, sans intervention humaine sur un grand flux de véhicules. Avec ProovStation, nous passons donc à la vitesse supérieure, à savoir : l’industrialisation des états des lieux en temps réel et ce de manière simple, sécurisée et ultra rapide », explique Gabriel Tissandier.

 

WeProov ajoute que ce portique permettra de réduire les frais de remises en état en imputant directement les dommages au responsable. Un outil qui suscitera à n’en pas douter un intérêt des loueurs, des constructeurs, des concessionnaires, des responsables de flottes et des logisticiens. Il pourrait même attirer l'attention des professionnels sur le marché américains, où WeProov prend des contacts depuis le mois d'octobre 2018.

Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
 Inscrivez vous 
Plus d'articles
Le groupe Amplitude souhaite racheter trois sites Ford à Alexandre Parot

Trois des cinq concessions Ford mises en vente cet été par le groupe Parot devraient tomber, après approbation de l’Autorité de la concurrence, dans l’escarcelle d’Amplitude.

Renault Captur 2 : revu sous toutes les coutures

Renault donne un coup de jeune à son deuxième best-seller, le Captur. Outre une évolution esthétique salutaire, cette deuxième génération se caractérise surtout par un saut technologique et par un vrai

Stéphane Le Guevel, Opel :

L'arrivée de la nouvelle Corsa va entraîner une refonte de la stratégie commerciale d'Opel. Réduction de moitié des ventes tactiques, arrêt des ventes à risques aux loueurs et intégration d'une

Renault : Thierry Bolloré écarté et remplacé par Clotilde Delbos

Le conseil d'administration de Renault a donc choisi de mettre un terme, avec effet immédiat, aux mandats de Thierry Bolloré. Clotilde Delbos va assurer l'intérim à la direction générale, avec l'appui

Première visite guidée d'Autosphere à Nantes

REPORTAGE - Ouvert en juin dernier, le tout premier point de vente d'Autosphere révolutionne la vente physique de véhicules d'occasion. Un concept que le Journal de l'Automobile a parcouru dans la peau

Pierre Boutin :

Quelques semaines après la présentation de l'ID.3 et de la nouvelle image de marque du constructeur, Pierre Boutin, directeur de Volkswagen en France, explique les axes de travail pour réorganiser le commerce.

 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page