Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
Volvo V50 : break de charme

Volvo V50 : break de charme

Présenté en première mondiale lors du 28e Salon de Bologne, le nouveau break V50 arrivera en France durant le mois de mars. Design séduisant, mécaniques modernes, équipement sans faille, le V50 a des atouts pour jouer les trouble-fête. "Nous avons mis l'accent sur...

...la séduction du style et un certain sens de la sportivité, avec un plus sous la forme de détails pratiques et d'espace bagages supplémentaires", affirme Hans-Olov Olsson, le président de Volvo Car Corporation, lors de la présentation du V50 durant le Salon de Bologne en Italie. Un V50 séduisant qui apporte du sang neuf dans la gamme des breaks Volvo. Une opportunité pour la marque de rajeunir sa clientèle puisqu'elle vise avec ce nouveau modèle la cible des trentenaires. Plus long de 46 mm que la S40, grâce à l'augmentation du porte-à-faux arrière, le V50 reprend donc beaucoup d'éléments de la nouvelle berline. Les ambiances sont similaires, la planche de bord, avec sa console centrale moderne et très design, en est également issue. Il en va de même pour l'équipement et les mécaniques, avec trois moteurs essence 5 cylindres de 140, 170 et 220 ch. Cette dernière motorisation, répondant à l'appellation T5, sera également disponible en traction intégrale AWD. Pour le Diesel, indispensable sur le marché français, Volvo bénéficie à plein des synergies et des accords du groupe Ford. En effet, le V50 reprend, comme la S40, le nouveau 2 litres de 136 ch, fruit de la coopération entre Ford et PSA. Déjà présente sur le C-Max et la 307, cette mécanique devrait fournir un très bon agrément à cette nouvelle suédoise. Toutefois, le V50, qui arrivera sur le marché français durant le mois de mars, aura fort à faire avec la concurrence des constructeurs nationaux qui proposent également des breaks modernes sur ce segment.

Vendre 74 000 unités par an

Dans l'usine de Gand, près de Bruxelles, 340 millions d'euros ont été investis pour que les chaînes puissent accueillir la nouvelle S40 et ce break V50. A terme, cette usine, qui produira également la S60, aura une capacité annuelle de production de 270 000 unités. Pour le V50, Volvo table sur 74 000 ventes annuelles au niveau mondial. L'Europe sera le marché dominant avec, en tête, l'Allemagne et ses 15 000 unités prévues dès 2004. Viennent ensuite la Suède avec 10 000, le Royaume-Uni avec 8 000... La France arrive beaucoup plus loin avec environ 3 000 en 2004. Ajoutez ce chiffre aux 2 000 unités de S40 (ancienne et nouvelle) prévues et cette gamme devrait représenter pour Volvo France environ 5 000 unités.  

Christophe Jaussaud

Cet Article est extrait de
Pour le découvrir, cliquez ici
Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
 Inscrivez vous 
Plus d'articles
Année noire en perspective pour le salon de Francfort

Grand-messe de l'automobile, en alternance avec le Mondial de Paris, le salon de Francfort va sans doute vivre sa pire édition en septembre 2019. La liste des constructeurs absents ne cesse de s'allonger.

Le partenariat VO entre GGP et Norauto prend forme

La collaboration entre le groupe GGP et le réseau de centres autos se précise avec le lancement du panneau "Les Occasions Norauto". L’enseigne recrute en effet ses futurs commerciaux dans près d’une

Le CNPA réclame le maintien des VO et du diesel dans le système de prime à la conversion

A l'occasion du comité stratégique de la filière automobile, Francis Bartholomé, président du CNPA, a lancé une alerte au Premier ministre et dénonce une communication difficilement lisible. La stabilité

Damien Pichereau, député :

Damien Pichereau figure dans le Top 50 des députés les plus influents dans le secteur du transport. Cet élu LaREM dans la Sarthe, a été très actif lors des discussions de la loi LOM. CO2, malus...

Rebondissement dans le litige qui oppose le groupe Midi Auto à PSA

Alors que la procédure sur l'exécution du contrat de distributeur de pièces de rechange PSA du groupe Midi Auto n'est pas encore terminée, Me Renaud Bertin, avocat de MA pièces Auto Bretagne, produit

Juin 2019 : deux jours ouvrés de moins font trébucher le marché VP

En facial, les immatriculations ont chuté de 8,4 % sur le mois de juin 2019. En réalité, la baisse est bien moins importante car juin 2019 offrait deux jours ouvrés de moins qu'en 2018. Sur le semestre,

 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page