Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
Volvo V50 : break de charme

Volvo V50 : break de charme

Présenté en première mondiale lors du 28e Salon de Bologne, le nouveau break V50 arrivera en France durant le mois de mars. Design séduisant, mécaniques modernes, équipement sans faille, le V50 a des atouts pour jouer les trouble-fête. "Nous avons mis l'accent sur...

...la séduction du style et un certain sens de la sportivité, avec un plus sous la forme de détails pratiques et d'espace bagages supplémentaires", affirme Hans-Olov Olsson, le président de Volvo Car Corporation, lors de la présentation du V50 durant le Salon de Bologne en Italie. Un V50 séduisant qui apporte du sang neuf dans la gamme des breaks Volvo. Une opportunité pour la marque de rajeunir sa clientèle puisqu'elle vise avec ce nouveau modèle la cible des trentenaires. Plus long de 46 mm que la S40, grâce à l'augmentation du porte-à-faux arrière, le V50 reprend donc beaucoup d'éléments de la nouvelle berline. Les ambiances sont similaires, la planche de bord, avec sa console centrale moderne et très design, en est également issue. Il en va de même pour l'équipement et les mécaniques, avec trois moteurs essence 5 cylindres de 140, 170 et 220 ch. Cette dernière motorisation, répondant à l'appellation T5, sera également disponible en traction intégrale AWD. Pour le Diesel, indispensable sur le marché français, Volvo bénéficie à plein des synergies et des accords du groupe Ford. En effet, le V50 reprend, comme la S40, le nouveau 2 litres de 136 ch, fruit de la coopération entre Ford et PSA. Déjà présente sur le C-Max et la 307, cette mécanique devrait fournir un très bon agrément à cette nouvelle suédoise. Toutefois, le V50, qui arrivera sur le marché français durant le mois de mars, aura fort à faire avec la concurrence des constructeurs nationaux qui proposent également des breaks modernes sur ce segment.

Vendre 74 000 unités par an

Dans l'usine de Gand, près de Bruxelles, 340 millions d'euros ont été investis pour que les chaînes puissent accueillir la nouvelle S40 et ce break V50. A terme, cette usine, qui produira également la S60, aura une capacité annuelle de production de 270 000 unités. Pour le V50, Volvo table sur 74 000 ventes annuelles au niveau mondial. L'Europe sera le marché dominant avec, en tête, l'Allemagne et ses 15 000 unités prévues dès 2004. Viennent ensuite la Suède avec 10 000, le Royaume-Uni avec 8 000... La France arrive beaucoup plus loin avec environ 3 000 en 2004. Ajoutez ce chiffre aux 2 000 unités de S40 (ancienne et nouvelle) prévues et cette gamme devrait représenter pour Volvo France environ 5 000 unités.  

Christophe Jaussaud

Cet Article est extrait de
Pour le découvrir, cliquez ici
Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
 Inscrivez vous 
Plus d'articles
Chômage partiel : comment ça marche ?

Quelles sont les conditions de mise en oeuvre du dispositif de chômage partiel ? Quels sont les motifs acceptés et qui peut en bénéficier ? Le CNPA a analysé l'ensemble des ordonnances parues au Journal

25 ordonnances pour la sauvegarde de l'activité économique

Le gouvernement a annoncé les 25 mesures qui viennent compléter l'état d'urgence sanitaire. Report de charges, étalement des dépenses, fonds de solidarité... Voici le détail des solutions économiques

Automobile : dans l'attente du décret sur le chômage partiel

Les réparateurs qui ne peuvent ouvrir faute de clients ou de protections suffisantes pourront-ils prétendre au chômage partiel ? L'inquiétude grandit dans les réseaux en attendant le décret d'application.

Deux tiers des entreprises de l'artisanat auto ont fermé leurs portes

D'après la FNA, 67 % des entreprises ont été contraintes de stopper leur activité et les trois quarts de leurs salariés ont été placés en chômage partiel. Le CNPA déplore quant à lui le manque

Le marché pourrait perdre trois quarts de son volume en mars 2020

Avec 59 493 immatriculations enregistrées au 17 mars 2020, celles-ci pourraient chuter de plus de 70 % sur le mois complet. En mars 2019, 225 818 cartes grises avaient été enregistrées.

Coronavirus : les groupes de distribution à l’arrêt

Suite aux mesures de confinement annoncées par Emmanuel Macron lundi 16 mars 2020, les groupes de distribution ont organisé un arrêt total de leur activité. Ils comptent bien utiliser tous les leviers

 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page