Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
Shanghai 2019 : ce qu'il faut retenir du stand de Valeo

Shanghai 2019 : ce qu'il faut retenir du stand de Valeo

A chaque salon, ses grandes innovations. La règle en vigueur chez Valeo s'est encore vérifiée en ouverture du salon de Shanghai 2019. L'équipementier français a présenté une batterie de nouveautés qui ne vont pas que révolutionner son catalogue.

 

L'équipementier français ne tient pas à rester discret lors du salon automobile de Shanghai. En ouverture de l'événement, le groupe de Jacques Aschebroich a présenté plusieurs technologies de pointe, dont certaines en première mondiale, avec pour dénominateur commun d'intervenir dans les registres de la connectivité, de l'électrification et de l'autonomisation de la conduite, soit les thèmes que les organisateurs ont souhaité mettre en exergue pour cette édition (18-25 avril 2019).

 

De toutes les nouveautés dévoilées par Valeo, on retiendra surtout le chargeur réversible. Ce système a été développé en coopération avec la société chinoise Xcharge et permet d'injecter le surplus d’électricité du véhicule dans le réseau de la ville, faisant du parc roulant automobile un maillon supplémentaire de l'infrastructure électrique. On parle alors de V-to-G (Vehicle to Grid) ou de V-to-L (Vehicle to Load) selon que le véhicule alimente le circuit électrique de la ville ou directement un appareil consommant de l'électricité.

 

Dans les rangs de l'équipementier, on fait un rapide calcul. Considérant que la Chine pourrait totaliser 40 millions de véhicules électriques en circulation en 2030. A raison d'un système de chargeur réversible capable de réinjecter 3 kW par unités, alors le pays pourrait disposer d'une "réserve" de 120 gigawatts, dont une partie aux heures retour au domicile.

 

Le VE 48 volts prend forme

 

Valeo a également levé le voile sur son véhicule urbain fonctionnant à une tension de 48 volts. Disposant de deux places, capable d'atteindre 100 km/h et offrant une autonomie de 150 km dans des conditions d'utilisations idéales, ce véhicule encore à l'état de prototype autorise son conducteur à le recharger sur n’importe quelle prise électrique disponible.

 

Selon les prévisions de vente, 4 à 5 millions de véhicules en 48 volts circuleront en Chine en 2023. Valeo envisage d'étendre les application de cette motorisation à d'autres types, tels que les robot-taxis de 6 passagers, les scooters (équivalent 125 cm3), les camions des livraison hybrides (- 5 à 10 % de consommation et émission) ou encore sur un véhicule familiale hybride rechargeable qui aurait la puissance néceassaire pour parcourir 40 km à 70 km/h maximum.

 

Gestion thermique et pollution

 

Toujours dans le registre de l'électrification, mais sous un autre angle, Valeo expose à Shanghai ses solutions de gestion thermique et de confort des véhicules électriques, permettant d’optimiser l’autonomie des véhicules électriques, en toute saison et quelles que soient les conditions météorologiques. Le groupe français fait appel à une pompe à chaleur dont le réfrigérant transforme l'énergie ambiante pour chauffer, rafraichir ou désembuer l'habitacle. Selon l'équipementier, l'autonomie peut augmenter ainsi de 30 % en hiver et de 20 % en été.

 

Chine oblige, la pollution de l'air a fait l'objet d'annonces. Rien de surprenant car des prototypes sont fréquemment installés sur les stands de Valeo, en Europe ou au CES, mais à Shanghai, l'équipementier a amené un démonstrateur réunissant une série de solutions permettant de détecter et prémunir l’habitacle de la pollution extérieure. Le filtre installé dans le conduit d'air parvient à éliminer 98 % des particules fines et d'absorber près de 100 % des gaz nocifs.

Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
 Inscrivez vous 
Plus d'articles
Didier Leroy : un patron vraiment pas comme les autres

Derrière une fonction, celle de vice-président de Toyota Motor Corporation, se trouve un patron dont les performances ont séduit Akio Toyoda, le PDG du constructeur. Des performances acquises après

Valeo, Faurecia et Plastic Omnium claquent la porte de la Fiev

Rien ne va plus au sein de la Fiev. Après le départ inattendu de son ancien président Jacques Mauge, la fédération vient de voir Valeo, Faurecia et Plastic Omnium quitter ses rangs.

Le groupe RCM fait sa première acquisition en Europe

Le groupe de distribution RCM vient de faire l'acquisition du groupe Piret en Belgique qui distribue Mercedes. Une croissance externe qui permet à RCM de s'implanter en dehors de la France.

Car Avenue reprend Ital Group, distributeur Nissan et Toyota, en Belgique

Le groupe Car Avenue poursuit son développement en Belgique avec la reprise d'Ital Group, un important distributeur Nissan et Toyota, présent en Wallonie. Le groupe français compte désormais plus de 80 concessions

La chute du diesel s’accentue

Les immatriculations de voitures particulières roulant au diesel ont dévissé de 17,1 % au mois de mars, tombant ainsi à moins de 34 % de part de marché. Un déclin accéléré dont profitent les autres

Fort recul de la demande des particuliers au premier trimestre 2019

Les constructeurs automobiles n'ont pas fait le plein d'immatriculations chez les particuliers. Ce segment de marché est en baisse de presque 5 % sur les trois premiers mois de l'année 2019 et pèse

 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page