Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
Le groupe Parot accroît son chiffre d’affaires au premier trimestre

Le groupe Parot accroît son chiffre d’affaires au premier trimestre

Sur les trois premiers mois de l’année, le distributeur a enregistré un chiffre d’affaires en hausse aussi bien à périmètre constant que consolidé. Des résultats permis grâce à des ventes de VP et VUL en forte hausse.

 

Le groupe Parot débute bien l’année, à en croire le chiffre d’affaires qui vient d’être dévoilé. Sur les trois premiers mois de l’année, le distributeur a bénéficié d’une hausse de 12,8 % à périmètre consolidé, et de 5,6 % à périmètre constant, soit 143 millions d’euros. "Une croissance organique robuste, supérieure à celle du marché aussi bien sur le segments des véhicules particuliers que celui des véhicules commerciaux", note le dirigeant du groupe Alexandre Parot. En effet, le pôle VP a vu son chiffre d’affaires progresser de 13,9 % sur le premier trimestre 2019 et 3,9 % à périmètre constant, soit 99,5 millions d’euros. Ce pôle a ainsi représenté près de 70 % du chiffre d’affaires total.

 

Tendance similaire du côté des véhicules commerciaux, dont les ventes ont été à l’origine de 40,8 millions d’euros, soit une augmentation de 6,2 % à périmètre consolidé et 5,9 % à périmètre constant. Ce commerce a pesé pour près de 29 % du chiffre d’affaires total. Reste le pôle digital, dont le chiffre d’affaires s’est accru de 162 % à 2,4 millions d’euros au premier trimestre 2019 contre 900 000 euros à la même période de l’année précédente.

 

Les ventes de VO donnent satisfaction

 

Ces bons résultats en termes de chiffre d’affaires ont été permis par des ventes en hausse aussi bien au niveau des véhicules particuliers, que commerciaux. Ce sont ainsi près de 6 200 VP qui ont été écoulés sur les trois premiers mois de l’année 2019, soit une hausse de près de 20 %, et 7,5 % à périmètre constant. Ces VP ont pesé pour plus de 84 % des commercialisations totales du groupe. Concernant les ventes de véhicules commerciaux, elles se sont accrues de 7,5 % quel que soit le périmètre, soit un volume de 970 unités contre 902 à la même période de l’année précédente. A noter que le pôle digital, malgré une augmentation de 185 % de ses ventes, génère encore un volume confidentiel de ventes. Sur les trois premiers mois de l’année, 174 véhicules ont été vendus via ce canal, contre 61 en 2018.

 

Les commercialisations de VO ont plus particulièrement donné satisfaction au distributeur, avec, hors pôle digital, une hausse de 17,9 % dont 8,7 % à périmètre constant. Et ce, tandis que le marché français restait atone à +0,2 %. Les véhicules particuliers neufs ont quant à eux enregistré une progression de +11,5 %, dont 1,1% de croissance organique contre +0,2 % pour le marché français. Au global, le volume écoulé a atteint 7 303 unités, soit une hausse de 19,5 %.

 

Un pilotage soigneux des investissements sur le pôle digital

 

Si Alexandre Parot s’est déclaré satisfait de ce début d’année, il précise en revanche vouloir consolider les positions de son groupe et restaurer durablement sa rentabilité, et ce via deux leviers. D’une part via de nouvelles initiatives pour faire retrouver une dynamique commerciale aux acquisitions, mais aussi, du côté du digital, via un pilotage de ses investissements marketing afin de maintenir la croissance, tout en en maîtrisant l’impact sur la rentabilité.

Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
 Inscrivez vous 
Plus d'articles
Essence et SUV rendent le malus plus lucratif que jamais

Jamais le malus n’avait autant rapporté depuis sa création. Les effets croisés d’un dispositif plus sévère et de la montée en puissance des véhicules essence, dont les SUV, ont boosté les recettes.

Kroely transforme sa concession Mercedes de Mulhouse

L'opérateur alsacien est le deuxième en France, après Como, à inaugurer les nouveaux standards Mercedes-Benz, dans sa concession de Mulhouse. Au programme : parcours client repensé et processus d'achat

Le groupe Dugardin se renforce avec Ford dans le Pas-de-Calais

Le distributeur vient de notifier à l’Autorité de la concurrence son intention de racheter le groupe Delesalle, ajoutant à son réseau Ford cinq concessions et une agence, principalement situées

Marc Lechantre, PSA :

Fin annoncée des multiples labels VO dans les points de vente. Le groupe PSA va progressivement s'appuyer sur deux références, à travers l'Europe, dont le nouveau Spoticar. Décryptage de la stratégie

Jean Lain s’investit dans le développement de l’hydrogène

Le distributeur, représentant notamment Toyota et Hyundai, s’est engagé dans le projet Zero Emission Valley. Son but : créer un réseau de stations hydrogène dans la région Auvergne-Rhône-Alpes.

RRG lance une usine à préparer les VO dans le Nord

La préparation et le reconditionnement des VO font l'objet de toutes les attentions. Depuis quelques semaines, RRG a ouvert une Factory VO dans le département du Nord.

 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page