Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
Les ventes du groupe VW reculent en avril 2019

Après quatre mois d'activité, il manque 135 100 véhicules au groupe VW par rapport à la même période en 2018.

Les ventes du groupe VW reculent en avril 2019

Avec 866 400 véhicules livrés durant le mois d'avril, le groupe allemand enregistre une baisse de 6,6 %. Depuis janvier, la tendance est la même avec un repli de 3,7 %.

 

Le début d'année est compliqué pour le groupe VW. En effet, après quatre mois d'activité, les ventes sont en repli de 3,7 %, à 3,472 millions d'unités. Par rapport à l'année 2018, il manque 135 100 véhicules. Une tendance confirmée au fil des mois. Après des mois de janvier et février affichant -1,8 %, le mois de mars était synonyme de -4,3 % avant que le mois d'avril vienne accentuer cela avec -6,6 %.

 

Ainsi, en avril 2019, le groupe de Wolfsburg a livré 866 400 véhicules à travers le monde. Quasiment toutes les grandes zones géographiques affichent du négatif malgré quelques bonnes performances comme en Russie (+7 %) ou au Brasil (+8,3 %).

 

Le responsable des ventes du groupe, Christian Dahlheim, met en avant les replis constatés "dans de nombreux pays majeurs". Et notamment en Chine où le groupe recule de 9,6 % sur le mois. "Sur notre plus grand marché individuel, la Chine, les clients de nombreuses marques restent réticents à l’idée d’acheter un véhicule malgré la baisse du taux de TVA, explique le responsable, le Groupe Volkswagen n’a pas échappé à cette tendance. L’introduction de nouveaux modèles clés dans les mois à venir nous permettra de continuer à nous montrer plus optimistes au deuxième semestre." Sur ce marché primordial, depuis le début de l'exercice 2019, le groupe recule de 7,1 %, à 1 249 200 unités. C'est 96 200 de moins qu'un an plus tôt.

 

Dans ce contexte, en avril, Seat (+1,8 %) et Porsche (+11,2 %) sont les seules marques VP en progression. Depuis le début de l'année, le tableau VP change légèrement puisque seules Seat (+7 %) et VW VUL (+5,5 %) sont en positif.

 

 

 

Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
 Inscrivez vous 
Plus d'articles
PSA : Trémery passe à l'électrique

Alors que les premiers modèles à batterie de PSA sont dans les starting-blocks, l'appareil industriel du français s'adapte logiquement à ces nouvelles offres. Le site de Trémery, champion des blocs

Car Avenue se structure au Luxembourg

L’opérateur a posé les premières pierres de sa future concession regroupant Peugeot, Citroën et DS. Les trois marques devraient générer sur ce site 3 600 ventes en année pleine.

Jean-Dominique Senard (Renault) :

Pour la première fois, Jean-Dominique Senard, président de Renault, a dirigé l'assemblée générale des actionnaires du groupe. Une réunion très attendue où près de 900 actionnaires ont fait le déplacement

Eden Auto en passe de reprendre le groupe Pigeon

Rebondissement dans la vente du groupe Pigeon : convoité par Tressol-Chabrier, l’opérateur devrait finalement passer dans le giron du groupe Eden Auto. Cette opération permettrait au distributeur

Renault soucieux de préserver son influence

Malgré les tentatives de Bruno Le Maire d'apaiser les choses, Renault menace, selon Nissan, de bloquer une réforme de la gouvernance du nippon. Le français y voit un risque de perte d'influence.

Verbaere s’implante dans la Marne avec Seat et Skoda

L’opérateur annonce la reprise de Reims Champagne Auto, distribuant les marques Seat et Skoda. Cette opération lui permet de poser des jalons sur un deuxième et nouveau département : la Marne.

 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page