Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
Le marché chinois poursuit sa chute en mai 2019

Les immatriculations chinoises ont baissé de 16,4 % en mai 2019.

Le marché chinois poursuit sa chute en mai 2019

Pour le 11e mois consécutif, le premier marché du monde recule. En mai 2019, les ventes ont encore plongé de 16,4 %.

 

Avec un total de 1,91 million de véhicules comptabilisés en mai 2019, selon l'Association chinoise des constructeurs automobiles (CAAM), le marché chinois enregistre son 11e mois de repli consécutif. La baisse s'amplifie même avec 16,4 % de perdus après 14,9 % en avril.

 

La tendance baissière de l'année 2018, une première depuis les années 90, se poursuit donc. Plusieurs facteurs se conjuguent pour expliquer cette mauvaise passe. Il y a notamment le ralentissement économique global auquel s'ajoutent les tensions commerciales sino-américaines.

 

De son côté, le gouvernement chinois tente de relancer la machine. Ainsi, au début du mois de juin, il a interdit aux autorités locales d'appliquer de nouvelles restrictions à l'achat. Pas sûr que cela suffise à doper les ventes. D'autant que s'y ajoutent maintenant une problématique de stock et une guerre des prix entre les marques qui pourraient être néfastes.

 

Malgré cette mauvaise période, le marché chinois demeure incontournable et demeure la référence dans l'électrique. Il s'agit là de l'un des rares secteurs à afficher une croissance. En effet, en mai 2019, les ventes de véhicules propres, principalement BEV et PHEV, ont augmenté de 1,8 % à 104 000 unités.

Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
 Inscrivez vous 
Plus d'articles
PSA : Trémery passe à l'électrique

Alors que les premiers modèles à batterie de PSA sont dans les starting-blocks, l'appareil industriel du français s'adapte logiquement à ces nouvelles offres. Le site de Trémery, champion des blocs

Car Avenue se structure au Luxembourg

L’opérateur a posé les premières pierres de sa future concession regroupant Peugeot, Citroën et DS. Les trois marques devraient générer sur ce site 3 600 ventes en année pleine.

Jean-Dominique Senard (Renault) :

Pour la première fois, Jean-Dominique Senard, président de Renault, a dirigé l'assemblée générale des actionnaires du groupe. Une réunion très attendue où près de 900 actionnaires ont fait le déplacement

Eden Auto en passe de reprendre le groupe Pigeon

Rebondissement dans la vente du groupe Pigeon : convoité par Tressol-Chabrier, l’opérateur devrait finalement passer dans le giron du groupe Eden Auto. Cette opération permettrait au distributeur

Renault soucieux de préserver son influence

Malgré les tentatives de Bruno Le Maire d'apaiser les choses, Renault menace, selon Nissan, de bloquer une réforme de la gouvernance du nippon. Le français y voit un risque de perte d'influence.

Verbaere s’implante dans la Marne avec Seat et Skoda

L’opérateur annonce la reprise de Reims Champagne Auto, distribuant les marques Seat et Skoda. Cette opération lui permet de poser des jalons sur un deuxième et nouveau département : la Marne.

 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page