Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
GT Motive au chevet des flottes automobiles

GT Motive au chevet des flottes automobiles

Le spécialiste des solutions de gestion de sinistres et de chiffrage arrive sur le marché des flottes avec l’application ParcPrev, développée en collaboration avec WeProov. Elle permet de réaliser un audit régulier des parcs.

 

Entre la mise en main d’un véhicule à un collaborateur et son arrivée en fin de contrat, trois années peuvent parfois s’écouler sans qu’un responsable de l’entreprise n’ait l’occasion d’examiner son bon état. Un manque de suivi qui débouche potentiellement sur des frais de remise en état pouvant atteindre plusieurs centaines, voire plusieurs milliers d’euros lors de la restitution. GT Motive propose de remédier à ce phénomène avec l’application ParcPrev. Développée en collaboration avec WeProov, celle-ci permet de réaliser un audit de parc régulier et d’évaluer l’état des véhicules, et donc de chiffrer les dommages éventuels.

 

"Nous avons imaginé un outil de pilotage qui permet aux entreprises de connaître l'état de leur parc et de calculer les coûts de réparation en amont d'une éventuelle intervention. Nous avons conçu ParcPrev précisément pour apporter aux gestionnaires de parc et aux loueurs une solution digitale de prévention du parc automobile", explique Caroline Brun, la directrice activité France du spécialiste des solutions de gestion de sinistres et de chiffrage. Le principe est le suivant : le responsable du parc et les conducteurs des véhicules de la société sont invités à télécharger l'application ParcPrev et à créer un compte. Une fois ces démarches effectuées, il est possible de réaliser l'audit.

 

Un premier contrat de 1000 véhicules

 

GT Motive propose que le conducteur renseigne l'état de son véhicule deux fois par an, via une check list et des photos 360°. Après la signature du rapport digital, le conducteur et le responsable du parc reçoivent l’état des lieux complet, puis les données sont transmises automatiquement à GT Motive pour la réalisation du chiffrage. Après quoi, le responsable de parc et le conducteur reçoivent toutes les informations relatives aux coûts de la remise en état. "Selon le cas de figure, il est possible d'opter pour une remise en état immédiate ou ultérieure, et, en fonction du montant de la franchise, de procéder, ou pas, à la déclaration d'un sinistre auprès de sa compagnie d'assurance", précise Caroline Brun.

 

L’ultime étape de la procédure est l’envoi par Code Rousseau Mobilité de messages de prévention au conducteur en fonction de la nature des sinistres constatés dans la foulée d’un entretien avec le responsable de parc. GT Motive assure qu’un premier contrat vient d’être remporté pour la gestion d'un parc de 1 000 véhicules.

Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
 Inscrivez vous 
Plus d'articles
PSA : Trémery passe à l'électrique

Alors que les premiers modèles à batterie de PSA sont dans les starting-blocks, l'appareil industriel du français s'adapte logiquement à ces nouvelles offres. Le site de Trémery, champion des blocs

Car Avenue se structure au Luxembourg

L’opérateur a posé les premières pierres de sa future concession regroupant Peugeot, Citroën et DS. Les trois marques devraient générer sur ce site 3 600 ventes en année pleine.

Jean-Dominique Senard (Renault) :

Pour la première fois, Jean-Dominique Senard, président de Renault, a dirigé l'assemblée générale des actionnaires du groupe. Une réunion très attendue où près de 900 actionnaires ont fait le déplacement

Eden Auto en passe de reprendre le groupe Pigeon

Rebondissement dans la vente du groupe Pigeon : convoité par Tressol-Chabrier, l’opérateur devrait finalement passer dans le giron du groupe Eden Auto. Cette opération permettrait au distributeur

Renault soucieux de préserver son influence

Malgré les tentatives de Bruno Le Maire d'apaiser les choses, Renault menace, selon Nissan, de bloquer une réforme de la gouvernance du nippon. Le français y voit un risque de perte d'influence.

Verbaere s’implante dans la Marne avec Seat et Skoda

L’opérateur annonce la reprise de Reims Champagne Auto, distribuant les marques Seat et Skoda. Cette opération lui permet de poser des jalons sur un deuxième et nouveau département : la Marne.

 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page