Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
Voiture autonome : Kia et Hyundai investissent dans Aurora

Voiture autonome : Kia et Hyundai investissent dans Aurora

Liés par un partenariat stratégique depuis 2018, Hyundai Motor Group et Aurora franchissent une nouvelle étape dans leur collaboration sur la voiture autonome. Les marques Kia et Hyundai investissent à présent dans la start-up américaine.

 

Aurora est au cœur d’un étonnant manège entre les constructeurs. Après avoir noué un partenariat en début de semaine avec le groupe FCA puis avoir enregistré la fin de son aventure avec Volkswagen, la start-up américaine spécialisée dans les technologies de conduite autonome ouvre à présent son capital à Hyundai et Kia.

 

Le groupe Hyundai Motor, maison-mère des deux marques, et Aurora renforcent ainsi leur partenariat stratégique noué en 2018. Celui-ci est principalement axé sur le Nexo, le SUV hydrogène de Hyundai. Les sociétés ont convenu d’étendre leurs recherches à un large éventail de modèles et de créer une plate-forme optimale pour les véhicules autonomes.

 

"Aurora est le principal innovateur en matière de technologie de conduite autonome et nous sommes impatients de créer un partenariat de collaboration plus étroit avec eux", a déclaré Youngcho Chi, le président et directeur de l'innovation du groupe Hyundai Motor. "Travailler en étroite collaboration avec les leaders de l'industrie à travers le monde nous aidera à développer des véhicules autonomes, sûrs et innovants pour nos clients."

 

Le plan du groupe Hyundai Motor est de commercialiser des véhicules autonomes de niveau 4 d’ici à 2021 avec le lancement pilote d'un parc de taxis autonomes. Ces derniers devraient être équipés du pilote Aurora, un dispositif comprenant notamment un lidar, un radar et plusieurs caméras.

Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
 Inscrivez vous 
Plus d'articles
PSA : Trémery passe à l'électrique

Alors que les premiers modèles à batterie de PSA sont dans les starting-blocks, l'appareil industriel du français s'adapte logiquement à ces nouvelles offres. Le site de Trémery, champion des blocs

Car Avenue se structure au Luxembourg

L’opérateur a posé les premières pierres de sa future concession regroupant Peugeot, Citroën et DS. Les trois marques devraient générer sur ce site 3 600 ventes en année pleine.

Jean-Dominique Senard (Renault) :

Pour la première fois, Jean-Dominique Senard, président de Renault, a dirigé l'assemblée générale des actionnaires du groupe. Une réunion très attendue où près de 900 actionnaires ont fait le déplacement

Eden Auto en passe de reprendre le groupe Pigeon

Rebondissement dans la vente du groupe Pigeon : convoité par Tressol-Chabrier, l’opérateur devrait finalement passer dans le giron du groupe Eden Auto. Cette opération permettrait au distributeur

Renault soucieux de préserver son influence

Malgré les tentatives de Bruno Le Maire d'apaiser les choses, Renault menace, selon Nissan, de bloquer une réforme de la gouvernance du nippon. Le français y voit un risque de perte d'influence.

Verbaere s’implante dans la Marne avec Seat et Skoda

L’opérateur annonce la reprise de Reims Champagne Auto, distribuant les marques Seat et Skoda. Cette opération lui permet de poser des jalons sur un deuxième et nouveau département : la Marne.

 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page