Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
Loi LOM : les distributeurs obligés d'afficher la vignette Crit'Air des véhicules ?

Les députés souhaitent que les distributeurs affichent les vignettes Crit'Air des véhicules neufs et d'occasion exposés.

Loi LOM : les distributeurs obligés d'afficher la vignette Crit'Air des véhicules ?

Lors des discussions de la loi LOM à l'Assemblée nationale, les députés ont adopté un amendement qui vise à afficher en concession la catégorie Crit'Air des véhicules neufs et d'occasion.

 

Les députés ont tranché : certes la publicité en faveur des véhicules thermiques ne sera pas interdite, comme certains amendements pouvaient le laisser craindre. Mais le texte retenu prévoit qu'un message promouvant l'usage des mobilité actives ou partagées soit ajouté. Ainsi, l'article 26 AB de la loi d'orientation des mobilités précise que :

 

« Toute publicité en faveur des véhicules terrestres à moteur est obligatoirement accompagnée d’un message promotionnel encourageant l’usage des mobilités actives ou partagées, ainsi que des transports en commun ou partagés. Un décret fixe les conditions du présent article ».

 

Affichage de la vignette Crit'Air

 

Mais le débat sur l'adoption ou non de ces amendements concernant la publicité a ouvert la voie à un autre dispositif, autrement plus contraignant, défendu par le rapporteur Jean-Louis Fugit : l'affichage en concession de la catégorie Crit'Air du véhicule.

 

De fait, le rapporteur a ajouté, en commission du développement durable, cette obligation d'affichage, sur les véhicules neufs comme d'occasion. Un dispositif très contraignant auquel visiblement Jean-Louis Fugit tient particulièrement. Selon ce dernier, " la mention de la catégorie Crit'Air constitue une aide à la décision pour les citoyens et qu'avec la date de la 1ère immatriculation, on peut connaître la catégorie Crit'Air", tout en précisant que cette mesure est "assez facile à mettre en œuvre."

 

Un avis que ne partagent pas les professionnels de l'automobile qui souhaitent que leurs arguments soient entendus lors des débats en commission mixte paritaire. "L'introduction de l'obligation d’afficher, dans les concessions automobiles, la catégorie Crit’Air du véhicule est inapplicable en pratique par les professionnels, qui ne disposent pas systématiquement des informations relatives à la classification Crit'Air des véhicules. C'est notamment le cas des véhicules anciens, des véhicules d'occasion et des véhicules importés pour lesquels la norme Euro du véhicule n'est pas toujours inscrite sur le certificat d'immatriculation. Cette mesure risque en outre de rajouter de la complexité et de la confusion dans l'esprit de l’automobiliste - sont déjà affichés sur les véhicules vendus en concession l'étiquetage énergie/CO2 fourni par l'Ademe, le bonus-malus, les taxes à l'immatriculation, les prix du carburants...", explique le CNPA.

Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
 Inscrivez vous 
Plus d'articles
PSA : Trémery passe à l'électrique

Alors que les premiers modèles à batterie de PSA sont dans les starting-blocks, l'appareil industriel du français s'adapte logiquement à ces nouvelles offres. Le site de Trémery, champion des blocs

Car Avenue se structure au Luxembourg

L’opérateur a posé les premières pierres de sa future concession regroupant Peugeot, Citroën et DS. Les trois marques devraient générer sur ce site 3 600 ventes en année pleine.

Jean-Dominique Senard (Renault) :

Pour la première fois, Jean-Dominique Senard, président de Renault, a dirigé l'assemblée générale des actionnaires du groupe. Une réunion très attendue où près de 900 actionnaires ont fait le déplacement

Eden Auto en passe de reprendre le groupe Pigeon

Rebondissement dans la vente du groupe Pigeon : convoité par Tressol-Chabrier, l’opérateur devrait finalement passer dans le giron du groupe Eden Auto. Cette opération permettrait au distributeur

Renault soucieux de préserver son influence

Malgré les tentatives de Bruno Le Maire d'apaiser les choses, Renault menace, selon Nissan, de bloquer une réforme de la gouvernance du nippon. Le français y voit un risque de perte d'influence.

Verbaere s’implante dans la Marne avec Seat et Skoda

L’opérateur annonce la reprise de Reims Champagne Auto, distribuant les marques Seat et Skoda. Cette opération lui permet de poser des jalons sur un deuxième et nouveau département : la Marne.

 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page