Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
Le groupe Parot affiche des ventes semestrielles en hausse

Le groupe Parot a réalisé un chiffre d'affaires de 287,8 millions d'euros au premier semestre 2019.

Le groupe Parot affiche des ventes semestrielles en hausse

Le distributeur confirme son bon début d’année en enregistrant un chiffre d’affaires semestriel en hausse de 6,3 %, à périmètre constant, porté notamment par l’essor de ses ventes de véhicules particuliers.

 

 

Si le marché automobile français enregistre un premier semestre 2019 morose, tous les opérateurs ne sont pas logés à la même enseigne et certains tirent même particulièrement leur épingle du jeu. C’est notamment le cas du groupe Parot, qui confirme un début d’année en plein essor. Ainsi, malgré des ventes nationales en net recul sur la période, le distributeur s’est distingué en affichant des résultats en progression notamment sur les ventes de véhicules particuliers. Avec 12 483 unités écoulées en 6 mois, le groupe signe une hausse de ses ventes de 15,9 % par rapport au premier semestre 2018. Cette progression intègre notamment les ventes des concessions de Bourges et Châteauroux acquises en 2018 par le groupe. Et même sans compter les résultats de ces deux acquisitions, le groupe Parot se fait fort d’une progression de 10,9 % de ses ventes.

 

Les véhicules d’occasion tirent les bons résultats

 

Dans le détail, le groupe Parot relève la vente de véhicules particuliers neufs de 6,3 % par rapport au premier semestre 2018.  En ce qui concerne les VO, le réseau du distributeur a cru ses ventes de 14 % sur la période. De surcroît, son offensive digitale dans le domaine commence à payer puisque sa plate-forme Zanzicar.fr, dédiée aux ventes en ligne de VO, a vu son activité se déployer au cours du premier semestre. Le distributeur annonce le doublement des commercialisations via la plateforme qui lui apporte un chiffre d’affaires de 6,4 millions d’euros contre 2,9 millions l’année dernière, sur la même période.

 

Au total, son activité de véhicules particuliers lui a permis d’enregistrer un chiffre d’affaires de 204,7 millions d’euros, soit une croissance organique de 6,6 %.  Le seul distributeur français côté en bourse a également enregistré un accroissement de son chiffre d’affaires dans le domaine des VI, et ce malgré un recul de ses ventes. En effet, l’opérateur a écoulé 1 914 véhicules commerciaux au premier semestre, contre 1 983 sur la même période en 2018, mais affiche une croissance de son chiffre d’affaires de 5,6 % à 82,6 millions d’euros.

 

Le groupe Parot, qui a réalisé un chiffre d’affaires global de 287,8 millions d’euros durant cette première partie d’année, soit une progression de 9,4 % par rapport à l’année dernière (et + 6,3 % à périmètre constant), vise toujours d’atteindre les 600 millions de CA annuels en 2020, et ce en dépit de la cession de 4 de ses concessions. En effet, au cours du mois de juillet 2019, le distributeur a annoncé la vente de quatre sites, localisés dans le Centre-Val de Loire, qui représentent un chiffre d’affaires de 23,4 millions d'euros.

Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
 Inscrivez vous 
Plus d'articles
Welcomcar inaugure un nouveau format de concession pour Seat

L’opérateur, désireux d’intensifier sa présence à Orléans, a opté pour un nouveau format de concession, adapté au centre-ville et sa clientèle. Son crédo : proposer notamment des services

Renault s'associe à Mobivia pour racheter Exadis

La maison mère de Norauto a confirmé l’information. Elle s’associe au constructeur en vue d’acquérir les 9 plateformes de pièces de rechange d’Exadis, filiale du groupe Laurent.

Livraison de pièces de rechange : Renault en porte-à-faux

Depuis le début de l’été, la plateforme principale du groupe Renault n’arrive pas à assurer les livraisons de ses pièces de rechange, provoquant la colère de son réseau. Renault répond.

Le groupe Maurin poursuit son offensive dans le réseau Volvo

L’opérateur a officialisé son intention de reprendre les affaires Volvo et Honda, situées à Aix-en-Provence. Une acquisition qui lui permettrait d'entrer dans le top 3 des distributeurs Volvo et d’ajouter

CO2 : l’industrie automobile à l’aune des 95 grammes

Les constructeurs sont désormais aux portes du défi imposé par l’Europe pour abaisser leur moyenne d’émissions de CO2. Bond du parc électrique, achat de crédits pollution, fusion…les spéculations

Le groupe GCA bâtit sa flotte d’ateliers mobiles

Le distributeur déploie sur sa zone de chalandise une flotte de camions aménagés en ateliers. Objectif, effectuer plus efficacement les campagnes de rappel et toucher une clientèle peu habituée des showrooms.

 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page