Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
Le diesel en chute libre

Les véhicules particuliers neufs immatriculés en août 2019 rejette en moyenne 111 g/km de CO2.

Le diesel en chute libre

Avec un tiers des immatriculations de véhicules particuliers en moins, les diesels neufs ne représentent plus que 30,75 % des ventes au mois d’août 2019. Depuis le début de l'année, cette motorisation compte 33,9 % de parts de marché avec 497 832 immatriculations.

 

La fin des véhicules diesels neufs est-elle programmée ? Si l’on se réfère aux dernières données publiées par AAA Data, elle approche à grands pas. Alors que chaque mois, la proportion des ventes des véhicules particuliers diesels ne cesse de reculer, août 2019 a été tout particulièrement terrible pour cette motorisation. Certes le marché du neuf accuse un repli de 14,05 % à 129 259 unités sur la période, mais les ventes de diesel sont franchement affectées. Avec 39 752 unités, les VP diesel chute ainsi de 33,3 % par rapport au mois d’août 2018.

 

Cette motorisation ne représente plus que 30,75 % des immatriculations sur le mois. Les mesures incitatives pèsent de plus en plus sur les ventes de diesel, à tel point que, depuis le début de l’année, leur volume a chuté de 18,13 % par rapport à l’année dernière pour atteindre, en cumulant les 8 premiers mois, 33,91 % de parts de marché.

 

Les automobilistes ont privilégié les véhicules émettant moins de CO2 pour ne pas être pénalisés. Parmi ceux-là, les motorisations essence, bien qu’en recul, affichent le plus gros des ventes avec 78 215 immatriculations pour un repli de 4,6 %. Ains,  80 246 des immatriculations concernent des véhicules émettant de 20 à 116 g/km, seuils pour lesquels ne sont appliqués ni bonus ni malus.

 

2 143 véhicules rejetant moins de 20g/km ont trouvé preneur pour bénéficier du bonus de 6000 euros, prévu par le gouvernement. Ces derniers correspondent notamment aux motorisations 100 % électriques, dont les ventes affichent une progression conséquente sur le mois. En effet, avec 2 092 immatriculations, les véhicules électriques enregistrent une progression de 46,6 %. Ils ne représentent néanmoins toujours qu’une petite part de marché, à 1,62 %. Les hybrides gagnent également du terrain avec une progression de 20,22% à 8 652 unités.

Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
 Inscrivez vous 
Plus d'articles
Welcomcar inaugure un nouveau format de concession pour Seat

L’opérateur, désireux d’intensifier sa présence à Orléans, a opté pour un nouveau format de concession, adapté au centre-ville et sa clientèle. Son crédo : proposer notamment des services

Renault s'associe à Mobivia pour racheter Exadis

La maison mère de Norauto a confirmé l’information. Elle s’associe au constructeur en vue d’acquérir les 9 plateformes de pièces de rechange d’Exadis, filiale du groupe Laurent.

Livraison de pièces de rechange : Renault en porte-à-faux

Depuis le début de l’été, la plateforme principale du groupe Renault n’arrive pas à assurer les livraisons de ses pièces de rechange, provoquant la colère de son réseau. Renault répond.

Le groupe Maurin poursuit son offensive dans le réseau Volvo

L’opérateur a officialisé son intention de reprendre les affaires Volvo et Honda, situées à Aix-en-Provence. Une acquisition qui lui permettrait d'entrer dans le top 3 des distributeurs Volvo et d’ajouter

CO2 : l’industrie automobile à l’aune des 95 grammes

Les constructeurs sont désormais aux portes du défi imposé par l’Europe pour abaisser leur moyenne d’émissions de CO2. Bond du parc électrique, achat de crédits pollution, fusion…les spéculations

Le groupe GCA bâtit sa flotte d’ateliers mobiles

Le distributeur déploie sur sa zone de chalandise une flotte de camions aménagés en ateliers. Objectif, effectuer plus efficacement les campagnes de rappel et toucher une clientèle peu habituée des showrooms.

 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page