Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
Arnaud Deboeuf, vice-président de l’Alliance, rejoint PSA

Arnaud Deboeuf, directeur de la stratégie industrielle du groupe PSA.

Arnaud Deboeuf, vice-président de l’Alliance, rejoint PSA

Conséquence directe de la crise survenue à la suite de l’éviction de Carlos Ghosn, le vice-président de l’Alliance Renault-Nissan quitte le groupe et devient dirigeant de la stratégie industrielle de PSA.

 

Le groupe PSA gonfle une nouvelle fois ses rangs avec un ancien dirigeant de Renault. Après Thierry Koskas, ancien commercial du groupe de Renault et nommé en mars 2019 sénior vice-président et directeur ventes et marketing de PSA, c’est au tour d’Arnaud Deboeuf de rejoindre le groupe conduit par Carlos Tavares.

 

Arnaud Deboeuf va quitter son poste de vice-président de l’Alliance Renault-Nissan, contraint d’après lui par Thierry Bolloré, directeur général du Groupe Renault. Selon une dépêche Reuters, le vice-président de l’Alliance a diffusé un message interne la semaine dernière, dans lequel il rapportait les propos du DG de Renault.  Il écrivait alors : « Lorsque Thierry Bolloré m’a déclaré que plus personne ne voulait travailler avec moi et que c’était la raison pour laquelle je devais quitter Renault, et que je ne pouvais pas non plus aller travailler chez Nissan, ces paroles auraient pu me blesser si je n’avais pas eu à l’esprit tous les moments que nous avions partagés ».

 

Le dirigeant officiait pour Renault depuis 1993. En 2015, il a été nommé directeur au bureau du P-DG de l’Alliance. Proche de Carlos Ghosn, il est considéré comme l’un des piliers du rapprochement des constructeurs français et japonais. Arnaud Deboeuf s’est d’ailleurs félicité de la convergence existante entre les équipes des deux constructeurs, néanmoins fragilisée, selon lui, depuis la crise qu’a traversé l’Alliance à la suite de la déchéance de Carlos Ghosn. « […] une tempête depuis novembre dernier met l’Alliance à rude épreuve, a détruit beaucoup de ce que nous avions construit, laissant les équipes désorientées », a-t-il commenté dans son message diffusé à ses collègues.

 

A l’instar de nombreux dirigeants de Renault depuis l’arrivée de Carlos Tavares à la tête de PSA en 2014, il rejoint le groupe français. Parmi les transferts, Anne Abboud, ancienne directrice de Renault, recrutée en 2016 occupe notamment la fonction de vice-présidente du groupe PSA. Citons également Alain Raposo, responsable des moteurs de la marque au losange, avant d’occuper un poste similaire à PSA depuis 2017. En ce qui concerne Arnaud Deboeuf, il intègre le groupe PSA au poste de directeur de la stratégie industrielle.

Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
 Inscrivez vous 
Plus d'articles
Welcomcar inaugure un nouveau format de concession pour Seat

L’opérateur, désireux d’intensifier sa présence à Orléans, a opté pour un nouveau format de concession, adapté au centre-ville et sa clientèle. Son crédo : proposer notamment des services

Renault s'associe à Mobivia pour racheter Exadis

La maison mère de Norauto a confirmé l’information. Elle s’associe au constructeur en vue d’acquérir les 9 plateformes de pièces de rechange d’Exadis, filiale du groupe Laurent.

Livraison de pièces de rechange : Renault en porte-à-faux

Depuis le début de l’été, la plateforme principale du groupe Renault n’arrive pas à assurer les livraisons de ses pièces de rechange, provoquant la colère de son réseau. Renault répond.

Le groupe Maurin poursuit son offensive dans le réseau Volvo

L’opérateur a officialisé son intention de reprendre les affaires Volvo et Honda, situées à Aix-en-Provence. Une acquisition qui lui permettrait d'entrer dans le top 3 des distributeurs Volvo et d’ajouter

CO2 : l’industrie automobile à l’aune des 95 grammes

Les constructeurs sont désormais aux portes du défi imposé par l’Europe pour abaisser leur moyenne d’émissions de CO2. Bond du parc électrique, achat de crédits pollution, fusion…les spéculations

Le groupe GCA bâtit sa flotte d’ateliers mobiles

Le distributeur déploie sur sa zone de chalandise une flotte de camions aménagés en ateliers. Objectif, effectuer plus efficacement les campagnes de rappel et toucher une clientèle peu habituée des showrooms.

 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page