Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
Des électriques de plus en plus compétitifs en Europe

Les deux pays où les électriques sont les plus compétitifs par rapport aux thermiques sont, sans surprise, la Norvège et les Pays-Bas.

Des électriques de plus en plus compétitifs en Europe

L’édition 2019 du Car Cost Index réalisée par LeasePlan montre que le coût de détention des véhicules électriques tend à baisser partout en Europe. L’écart demeure toutefois significatif avec le diesel et l’essence, sauf aux Pays-Bas et en Norvège.

 

Les véhicules électriques gagnent en compétitivité partout en Europe. Force est toutefois de constater que l’écart de TCO avec le diesel et l’essence demeure significatif dans certains pays, notamment en France. Ces deux réalités sont les principaux enseignements de l’édition 2019 du Car Cost Index de LeasePlan.

Cette étude menée sur 18 pays analyse le coût de détention moyen (carburant, amortissement, taxes hors avantages en nature, assurances et entretien) de voitures de taille moyenne (segments B et C) louées pendant trois ans et roulant plus de 20 000 kilomètres par an.

 

Il ressort de cette analyse que les deux pays où les électriques sont les plus compétitifs par rapport aux thermiques sont, sans surprise, la Norvège et les Pays-Bas. En Norvège, le TCO d’une électrique s’élève à 833 euros, contre 821 euros pour un modèle diesel et 851 euros pour une essence. Au Pays-Bas, l’électrique s’avère beaucoup plus compétitif que le diesel (872 euros contre 937 euros) mais moins que l’essence pointée à 783 euros.

 

TCO élevé en Norvège

 

Ailleurs en Europe, l’écart tend à se réduire, en premier lieu au Royaume-Uni où rouler en électrique coûte le moins cher (676 euros) et au Danemark. En revanche, la différence reste palpable en Italie, en Suède, en Allemagne ou encore en France. Dans l’Hexagone, le TCO d’une électrique revient à 806 euros contre 643 euros pour un diesel et 520 euros pour une essence.

 

"Notre indice du coût des voitures montre que les véhicules électriques deviennent plus abordables que jamais, notamment en Europe du Nord, où les incitations gouvernementales ont un impact positif,assure Tex Gunning, le PDG de LeasePlan. Bien que la réduction de l’écart des coûts dans les autres pays soit une bonne chose, il reste encore beaucoup à faire pour que tout le monde puisse conduire à l’électricité". Le dirigeant s’inquiète aussi de la suppression par certains décideurs politiques des incitations liées aux véhicules électriques : "Les gouvernements à travers l’Europe doivent intensifier leurs efforts et s'engager dans des incitations vertes à long terme et des projets d'infrastructure qui feront des véhicules électriques le choix sensé de tous les conducteurs".

 

Autre enseignement de cette étude, c’est en Norvège que le TCO moyen d’un véhicule d’entreprise est le plus élevé, toutes énergies confondues : 830 euros par mois. Suivent les Pays-Bas (825 euros) et le Danemark (764 euros). La France se situe au niveau de la moyenne européenne de 617 euros avec un TCO moyen de 626 euros. La Grèce est le pays le moins cher avec un TCO de 440 euros par mois.

 

Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
 Inscrivez vous 
Plus d'articles
Welcomcar inaugure un nouveau format de concession pour Seat

L’opérateur, désireux d’intensifier sa présence à Orléans, a opté pour un nouveau format de concession, adapté au centre-ville et sa clientèle. Son crédo : proposer notamment des services

Renault s'associe à Mobivia pour racheter Exadis

La maison mère de Norauto a confirmé l’information. Elle s’associe au constructeur en vue d’acquérir les 9 plateformes de pièces de rechange d’Exadis, filiale du groupe Laurent.

Livraison de pièces de rechange : Renault en porte-à-faux

Depuis le début de l’été, la plateforme principale du groupe Renault n’arrive pas à assurer les livraisons de ses pièces de rechange, provoquant la colère de son réseau. Renault répond.

Le groupe Maurin poursuit son offensive dans le réseau Volvo

L’opérateur a officialisé son intention de reprendre les affaires Volvo et Honda, situées à Aix-en-Provence. Une acquisition qui lui permettrait d'entrer dans le top 3 des distributeurs Volvo et d’ajouter

CO2 : l’industrie automobile à l’aune des 95 grammes

Les constructeurs sont désormais aux portes du défi imposé par l’Europe pour abaisser leur moyenne d’émissions de CO2. Bond du parc électrique, achat de crédits pollution, fusion…les spéculations

Le groupe GCA bâtit sa flotte d’ateliers mobiles

Le distributeur déploie sur sa zone de chalandise une flotte de camions aménagés en ateliers. Objectif, effectuer plus efficacement les campagnes de rappel et toucher une clientèle peu habituée des showrooms.

 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page