Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
Marchés : le VO surclasse le VN dans l'Europe des 5

Les Européens préfèrent les VO récents aux VN, selon les données d'Autorola.

Marchés : le VO surclasse le VN dans l'Europe des 5

ANALYSE - Sur les cinq plus gros marchés automobiles européens, les ventes de véhicules d'occasion par les professionnels ont clairement creusé l'écart avec celles du VN, à fin juillet 2019, selon un rapport d'Autorola.

 

Le WLTP et ses effets sur les cadences de vente ne sont plus à démontrer. Néanmoins un bilan statistique consolidé, publié par Autorola, montre que l'écart se creuse fortement entre les ventes de VO et les celles de VN, dans les cinq plus gros marchés européens. A fin juillet 2018, il s'était immatriculé presqu'autant d'unités dans chacune des catégories, à savoir 7,15 millions d'occasion vendues par des professionnels en ligne contre 7,14 millions de véhicule neufs. Un an plus tard, les ratios ont bien changé.

 

En effet, selon les données collectées, les concessionnaires ont livré 7,01 millions de véhicules neufs, au cumul des sept premiers mois (-1,8 %), alors que les professionnels en ligne ont totalisé 7,74 millions de ventes de produits d'occasion durant la même période, soit 10 % de plus que l'année précédente. Les clients européens ont donc fait le choix de se tourner vers des exemplaires très récents plutôt que de signer le bon de commande d'un modèle neuf. Un comportement encouragé par les politiques d'immatriculations forcées des véhicules produits juste avant l'échéance fatidique de septembre 2018 qui a créé une surabondance de matériel disponible.

 

Par marché, le rapport d'Autorola mentionne une progression sur les cinq territoires. La moyenne s'établit à 8,2 %. Les ventes ont en effet bondi de 14,6 % en France, de 9,2 % outre-Manche, de 7 % en Espagne, de 5,8 % en Allemagne et de 3,6 % sur la Botte. Sur le seul mois de juillet, le comptage fait état d'une croissance des ventes BtoC en ligne de 20,9 % en moyenne. L'Allemagne a signé la meilleure performance mensuelle, avec une hausse de 26,2 %, devant la France (+23,3 %), le Royaume-Uni (+11,6 %) et l'Italie (+10,8 %). L'Espagne est un cran en-dessous, avec un gain de 7 %.

Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
 Inscrivez vous 
Plus d'articles
Trou d'air pour la production automobile française en 2020

Après une baisse de la production automobile estimée à 4 % en Europe durant l'année 2019, l'Institut IHS Markit, anticipe une nouvelle contraction de 0,5 % en 2020. Dans l'Hexagone, la production pourrait

Renault Captur 2 : revu sous toutes les coutures

Renault donne un coup de jeune à son deuxième best-seller, le Captur. Outre une évolution esthétique salutaire, cette deuxième génération se caractérise surtout par un saut technologique et par un vrai

Stéphane Le Guevel, Opel :

L'arrivée de la nouvelle Corsa va entraîner une refonte de la stratégie commerciale d'Opel. Réduction de moitié des ventes tactiques, arrêt des ventes à risques aux loueurs et intégration d'une

Renault : Thierry Bolloré écarté et remplacé par Clotilde Delbos

Le conseil d'administration de Renault a donc choisi de mettre un terme, avec effet immédiat, aux mandats de Thierry Bolloré. Clotilde Delbos va assurer l'intérim à la direction générale, avec l'appui

Première visite guidée d'Autosphere à Nantes

REPORTAGE - Ouvert en juin dernier, le tout premier point de vente d'Autosphere révolutionne la vente physique de véhicules d'occasion. Un concept que le Journal de l'Automobile a parcouru dans la peau

Pierre Boutin :

Quelques semaines après la présentation de l'ID.3 et de la nouvelle image de marque du constructeur, Pierre Boutin, directeur de Volkswagen en France, explique les axes de travail pour réorganiser le commerce.

 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page