Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
La Renault Clio III : Impressionnante ? Disons efficace…

La Renault Clio III : Impressionnante ? Disons efficace…

Après une arrivée remarquée dans le cercle fermé des "Voitures de l'Année" puisque élue en 2006, la Renault Clio III enregistre des chiffres plutôt satisfaisants. L'heure est aujourd'hui à la présentation de la version musclée de la citadine, qui n'en est plus vraiment une d'ailleurs,...

...affublée de ses 3,99 m…

Carlos Ghosn l'a dit ! Renault ne quittera pas la Formule 1, tant que les résultats seront à la hauteur de ses attentes. Le charismatique transfuge de Michelin puis Nissan a même affirmé que la firme au losange devrait prochainement se doter d'une "vraie sportive". Pour l'heure, après l'arrêt de la Clio V6 il faudra se contenter de la nouvelle Mégane RS, et bien sûr de la Clio RS, un bolide qui, malgré sa filiation avec le modèle de série, préfigure peut-être un futur modèle encore plus typé, voulu par M. Ghosn…
Design et performances furent les maîtres mots du développement de la nouvelle Clio RS. Jusque dans la publicité pour le modèle, qui qualifie l'auto "d'impressionnante", par sa puissance et sa ligne plus agressive que la Clio de M. Tout-le-Monde… Côté design justement, les spécialistes de Renault parviennent ici à conserver l'esthétique générale de la voiture de série, alors que très peu d'éléments de carrosserie sont identiques… Ailes avant et arrière plus larges pour accueillir des trains eux aussi redimensionnés, boucliers redessinés… Le look de la Clio III Renault Sport gagne donc en dynamisme mais dans la sobriété. Et le phénomène s'accentue encore un peu plus selon la couleur choisie. En rouge, l'auto se veut évidemment clinquante, les éléments anodisés ressortant beaucoup plus. En revanche, en noir, gris ou bleu nuit, la Clio RS passe plus inaperçue et seuls les deux sorties d'échappements à l'arrière rappellent que l'auto sort de Dieppe et non de Flins… Autre détail à la fois esthétique, et hautement technologique, si l'on en croit les ingénieurs, l'aérodynamisme de l'auto. Et là, il faut dire que deux innovations majeures enrichissent la Clio RS.
On se demande souvent comment le sport automobile, et la Formule 1 en particulier, peut influencer la réalisation d'un nouveau modèle de série. Renault tente cette fois l'expérience, en présentant, sur la Clio RS, des systèmes destinés à améliorer l'aérodynamisme, directement inspirés de la course. A l'avant tout d'abord. Les ailes avant, élargies par rapport à une Clio standard, provoquaient des turbulences aéro importantes lors du passage en soufflerie de Clio III RS. Qu'à cela ne tienne. Les ingénieurs ont aménagé des extracteurs d'air juste derrière les passages de roues. Ainsi, l'air qui s'engouffre par l'avant de la voiture est expulsé par ces ouïes, ce qui améliore également le refroidissement du compartiment moteur. A l'arrière maintenant, Renault s'est carrément lâché… Voilà qu'ils dotent la Clio RS d'un fond plat, avec diffuseur d'air ! Sur une Formule 1 ce procédé permet de plaquer la voiture au sol. L'air arrivant de l'avant est canalisé par le fond plat, puis dirigé vers le diffuseur. Ce dernier l'accélère et l'expulse par l'arrière, créant ainsi une dépression qui plaque le véhicule au sol. Selon les spécialistes du constructeur, un tel système, utilisé sur Clio remplace avantageusement un aileron, puisqu'il remplit les mêmes fonctions, leste le train arrière d'environ 40 kg, tout en générant une résistance au roulement bien moindre.

Un intérieur typé sport

Bénéficiant de l'ergonomie du poste de conduite de Scénic II, la petite Renault en reprend les recettes du succès. Comme sur la Clio conventionnelle, les commandes au volant sont savamment disposées, favorisant un contrôle aisé du régulateur et du limiteur de vitesse, sans confusion possible (sic)… Les commodos, également issus du monospace compact de Renault, flattent le toucher et offrent une prise en main rapide et pratique. Mais les comparaisons s'arrêtent là. Encore

LA CLIO EN BREF

  • Date de lancement :
    fin juin 2006
  • Segment de marché :
    petites sportives, coupés et cabriolets à moins de 25 000 euros
  • Principales concurrentes :
    - 206 RC 2,0 l 180 ch 22 650 euros,
    - Honda Civic Type R 2,0 l 200 ch dispo fin 2006,
    - Alfa 147 2,0 l 150 ch 23 250 euros,
    - Ford Fiesta 2,0 l 150 ch 17 140 euros
  • Prix :
    23 000 € 2,0 l 16 V 200 ch
  • une fois, les designers sont parvenus à donner un look sportif à l'intérieur de l'auto, sans toutefois dénaturer l'esprit originel. Quelques petites touches qui rehaussent avantageusement l'habitacle, comme le pédalier alu avec repose-pieds, le volant en cuir perforé… Et n'oublions pas le détail qui tue, la petite couture rouge autour du volant, qui matérialise le point "0". A part ça, les compteurs ont été légèrement reliftés, pour coller un peu mieux à la philosophie du véhicule. Le tachymètre indique désormais une vitesse maxi à 250 km/h, une valeur que l'aiguille ne chatouillera que dans ses rêves… Quant au compte tours, la zone rouge débute à 7 500 tr/mn, attestant au conducteur qu'il ne se trouve pas dans une Clio dCi. Sympa. Des sièges spécifiques prennent également place dans l'habitacle. Logotypés du désormais célèbre "Renault Sport", ces sages baquets enveloppent bien le corps du pilote amateur, en lui ménageant toutefois un confort digne des 23 000 euros de l'engin. Pour les puristes du style spartiate et efficace, la nouvelle Clio RS sera disponible avec des baquets Recaro dotés d'une coque rigide chargée en fibre de verre. Ils seront équipés d'airbags latéraux et procureront à n'en pas douter une sensation plus proche de la compétition à leur utilisateur.

    La cavalerie

    Passons maintenant au cœur de la belle. La Clio RS est dotée du moteur F4R-RS, soit le 2,0 l 16 V atmosphérique, développant pas moins de 200 ch. Sur le papier, ça fait des canassons, comme on dit ! Et quand on tourne la clé de contact, il faut reconnaître que la sonorité du 4 cylindres incite à les faire galoper sur l'hippodrome. Nous prenons donc maintenant le chemin du circuit, pour leur dégourdir les jambes… En ville, le niveau sonore tant apprécié au démarrage devient vite gênant, car vraiment trop présent. Mais n'oublions pas la vocation de l'auto ! Faire plaisir à son conducteur. Attaquons donc les petites routes sinueuses de montagne. Là, la petite Renault nous révèle son tempérament sportif. La boîte aux rapports courts encaisse avec brio les montées en régime rapides du moteur. Grisant, surtout compte tenu de la meilleure plage d'utilisation, donnée à partir de 5 000 tr/mn. Pour notre part, nous avons préféré jouer avec le bolide aux alentours de 6 000 tr/mn, un régime mieux adapté au potentiel redoutable du châssis (presque trop), que nous détaillerons plus loin. Aux portes du circuit, une dernière vérification des différentes températures, pression des pneus, niveau de carburant (en roulage "sport", la Clio III RS est loin du dromadaire, côté conso) et c'est parti pour la voie d'accélération des stands.
    Comme le reconnaît volontiers Simon Jean Joseph, pilote de rallye chevronné présent pour l'occasion, la Clio RS "n'est pas une voiture de course". Mais plutôt un véhicule plaisir pour amateurs passionnés, au look typique certes, mais tout de même doté d'une mécanique amusante et efficace sur piste. En effet, comme nous l'évoquions plus haut, l'auto affiche 200 ch sur le papier, mais les sensations sont extraordinairement aseptisées. En aucun cas vous n'avez pas la sensation d'avoir une horde de 200 pur-sang sous le capot. Seul le bruit du moteur fait légèrement frissonner l'utilisateur… Dommage. A cela, les ingénieurs nous répondent que ce nouveau modèle supplante pourtant son prédécesseur sur tous les points. Et ce n'est pas discutable. Mais tout n'est qu'une question de perception. La Clio RS 2006 est redoutablement efficace, il est vrai. A mesure que nous enchaînons les tours, le phénomène se confirme. Freinage puissant et endurant, train arrière survireur juste ce qu'il faut lors des (trop) gros freinages, boîte à 6 rapports bien étagée… c'est un plaisir. Enfin, de voir les chronos… Parce que, question sensations, c'est une autre histoire. Pour une voiture plaisir, on est loin des R5 GT Turbo ou des 205 GTI d'antan, au demeurant bien moins efficaces. La faute à qui ? Pas seulement à Renault. Normes antipollution, ABS ultra performant, problèmes de consommation… La Clio RS 2006 réalise l'exploit de remplir les normes environnementales, dans la plus grande sécurité, et ce, avec une consommation correcte (pour un véhicule de ce type). Malheureusement, tous ces progrès gomment considérablement le plaisir de pilotage et la puissance perçue, à notre goût. Fini le coup de pied au c…, ou encore la sensation de pousser la voiture dans ses derniers retranchements, vous savez, quand vous bloquez les roues, que la voiture dérive et que vous vous dites "là, je vais trop loin". Encore une fois, Renault n'est pas le seul à rencontrer ce problème dont les amateurs se plaignent de plus en plus. Ce petit coup de gueule évoque simplement un état de fait et n'est pas destiné à faire regretter une période où les véhicules étaient moins sûrs et plus polluants. Et sur ce point, Clio III RS dame le pion à beaucoup de ses concurrentes, sur le plan de la sécurité.

    Sécurité sans faille pour tous

    A l'image de Clio III, qui s'était imposée comme la référence du segment B en termes de sécurité, Clio RS a remporté 5 étoiles lors de son passage entre les mains assassines de l'Euro Ncap. La petite Renault reçoit le Système Renault de Protection (SRP) de 3e génération, un concept global fondé sur la combinaison de multiples technologies.
    La structure, tout d'abord, est composée de nouveaux aciers qui absorbent mieux l'énergie lors d'un choc, pour protéger l'habitacle, zone indéformable, qui se comporte alors comme une cellule de survie. Pour faire simple, en cas de choc frontal, les éléments du bloc avant s'empilent les uns contre les autres, et ne peuvent pénétrer dans l'habitacle. Les deux ceintures avant de Clio RS sont équipées de prétensionneurs pyrotechniques qui assurent un maintien optimal du corps à l'instant de l'impact. Ces ceintures disposent également de limiteurs d'effort interne, calibrés à 400 daN afin de mieux protéger le thorax.
    Selon les versions et les pays, Clio RS peut recevoir en série de 6 à 8 airbags : 2 airbags frontaux adaptatifs, 4 airbags latéraux et 2 airbags anti-glissement (sur la version 3 portes), placés sous l'assise du siège.

    Frédéric Richard

     

    Cet Article est extrait de
    Pour le découvrir, cliquez ici
    Ajouter un commentaire
     
    Pour laisser un commentaire,  
     Inscrivez vous 
    Plus d'articles

    Extension de garantie revisitée, location d'accessoires, vente en ligne, labels carrosserie et vitrage… Le service après-vente de Skoda France prépare un solide plan de bataille à mettre en action

    Grand Prix des Marques Automobiles 2016 : et les gagnants sont...

    Evénement mesurant l’attachement des clients VN à leur marque, la dernière édition du GPMA voit BMW triompher. Le constructeur allemand s'octroie ainsi quatre des huit prix mis en jeu. Le palmarès

    Mercedes-Benz Vans en passe de lancer Mercedes Pro

    Il s'agit d'une offre complète de gestion de flottes présentée au salon IAA d'Hanovre et dont la commercialisation est prévue pour la mi-2017.

    Le bonus-malus revu de fond en comble en 2017 ?

    Le Gouvernement aurait l'intention de modifier de façon significative les seuils de déclenchement ainsi que les montants des bonus et des malus dans le projet de loi de finances 2017…

    Tuppin a le feu vert pour sa plateforme PR

    Le groupe picard, qui immatricule plus de 6000 véhicules des marques Peugeot et Citroën, vient de recevoir l'aval du constructeur pour mettre en forme sa stratégie de distribution de pièces de rechange.

    VP Europe : la croissance de retour

    Après une hésitation en juillet (-1,4%), le marché européen repart du bon pied en août avec une croissance de 10%. De quoi conforter la tendance observée depuis janvier avec une croissance de 8,1%

     
    Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page