Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
Toyota fait fi de la crise

Akio Toyoda, le patron de Toyota, à l'occasion de la conférence de presse du groupe au salon de Tokyo 2019.

Toyota fait fi de la crise

Malgré un contexte international difficile, Toyota affiche le meilleur premier semestre de son histoire grâce à l'effet conjugué de la hausse des ventes et des économies réalisées. Il confirme ses objectifs pour l'ensemble de l'exercice.

 

Akio Toyoda peut être un patron heureux. Alors que la quasi-totalité des constructeurs ont lancé des alertes sur leurs résultats pour l'exercice 2019, le japonais ne semble pas impacté par le ralentissement de l'activité mondiale. Ainsi, sur son premier semestre d'activité, courant d'avril à septembre 2019, le nippon affiche un chiffre d'affaires en hausse de 4,2 %, à 15 285,5 milliards de yens (environ 127 milliards d'euros) et un bénéfice d'exploitation en hausse de 11,3 %, à 1 404,3 milliards de yens (11,6 milliards d'euros). La marge opérationnelle s'établit à 9,2 % contre 8,3 % un an plus tôt. Le groupe a d'ailleurs indiqué que ce premier semestre était le meilleur de son histoire.

 

Ce résultat opérationnel doit beaucoup à l'amélioration de l’activité au Japon, en Amérique du Nord ou encore en Europe. L'Asie est la seule zone, malgré des ventes en hausse, qui voit sa contribution diminuer. Au chapitre des ventes, toutes les marques du groupe Toyota ont totalisé 5,454 millions de unités, soit 3 % de mieux.

 

Une performance d'ensemble qui doit beaucoup à la forte demande de modèles hybrides, mais aussi à la réduction des coûts que le constructeur a chiffré à 60 milliards de yens (496 millions d'euros) sur la période. Cependant, le plus gros poste d'économies durant ce premier semestre a été celui du marketing avec une baisse de 185 milliards de yens (1,53 milliard d'euros).

 

Durant la présentation de ces résultats, Toyota a confirmé ses objectifs, dévoilés en août dernier, pour l'ensemble de l'exercice qui sera bouclé fin mars 2020. Le constructeur table toujours sur un bénéfice net de 2 150 milliards de yens (17,8 milliards d'euros), soit + 14,2 % par rapport à celui de 2018-2019. Sur l'ensemble de cet exercice, le nippon s'attend à écouler 10,7 millions de véhicules à travers le monde, soit 97 000 de plus.

 

 

 

 

Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
 Inscrivez vous 
Plus d'articles
Toujours trop de concessions en Europe selon ICDP

Dans son dernier rapport sur la distribution automobile, ICDP conclut que la diminution du nombre de concessions en Europe n'est pas assez rapide pour maintenir la viabilité des réseaux.

Les énergies alternatives représentent presque 1 voiture sur 10 en octobre 2019

Les modèles 100 % électriques, hybrides rechargeables, hybrides et autres ont représenté quasiment 9,5 % des immatriculations totales en octobre 2019. Les électriques ont une nouvelle fois dépassé

VW lance la production de l'ID.3

En présence de la chancelière allemande, Angela Merkel, la première ID.3 est sortie des chaînes de l'usine de Zwickau le lundi 4 novembre 2019. VW a investi plus de 1,2 milliard d'euros pour convertir

Le canal des particuliers malmené

Le marché du véhicule particulier a affiché une croissance de 8,7 % en octobre 2019. Et ce n’est clairement pas grâce au canal des particuliers dont les immatriculations sont en recul de 7 % sur le mois.

Fusion FCA-PSA : ce qu'en pensent les distributeurs

Les deux groupes sont bien en négociation en vue d'une potentielle fusion. Une annonce qui incite les distributeurs PSA à la prudence, mais qui plonge dans l’optimisme ceux représentant FCA.

Renault inaugure un nouveau concept store avec Sofibrie

Situé dans le centre commercial Val d’Europe (Seine-et-Marne), le concept store se veut le premier du genre en France pour le constructeur qui prévoit d’en ouvrir d’autres prochainement.

 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page