Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
VO : les professionnels perdent du terrain en novembre 2019

Sur les 463 429 VO immatriculés au mois de novembre, 62,5 % sont le fait de transactions entre particuliers.

VO : les professionnels perdent du terrain en novembre 2019

Alors que le marché des véhicules d’occasion enregistre une progression de 2% en données brutes sur le mois de novembre 2019, la part de marché des professionnels recule légèrement à 37,5 %.

 

 

Si la majorité des transactions de véhicules d’occasions sont le fait de changement de mains entre particuliers, les professionnels ne sont pas en reste. Ainsi sur les 463 429 VO immatriculés au mois de novembre 2019, 37,5% d’entre eux l’ont été par le biais des professionnels. Une proportion en recul de plus d’un point par rapport au mois d’octobre 2019, où ils affichaient une part de marché de 38,92 %.

 

Néanmoins, en cumulant les 11 premiers mois de l’année, les canaux professionnels affichent 38,8 % des ventes et sont ainsi en passe d’enregistrer l’une des plus belles années depuis 10 ans. Pour mémoire, en 2009 les professionnels agrégeaient 31,8% des transactions VO.

 

Repli des ventes de moins de 2 ans 

 

Dans le détail, pour le mois de novembre 2019, le repli s’explique notamment par la baisse des ventes de VO âgés de moins de deux ans, un segment sur lequel les pros sont majoritaires à environ 63 % de PDM. Ainsi cette tranche d’âge compte 84 477 immatriculations sur le mois écoulé, selon les données AAA Data, soit plus de 15 000 unités en moins que le mois d’octobre dernier.

 

En outre, le repli des professionnels s’explique également par leur part dans le segment des 2 à 5 ans. Certes cette tranche d’âge progresse avec 87 729 changements de main (+3%), mais les professionnels perdent du terrain et ne cumulent que 50,5 % des ventes, là ils où font généralement au moins 1 ou 2 points de plus.

 

Les VO de 5 à 8 ans, quant à eux, détenus pour moins d’un tiers par les professionnels, perdent du terrain, avec 56 254 immatriculations le segment révèle une chute de 7% par rapport à l’année dernière. Enfin les véhicules âgés de plus de 8 ans -à plus de trois quarts entre les mains des particuliers- progressent et enregistrent 141 981 immatriculations à +5 %.  

Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
 Inscrivez vous 
Plus d'articles
Vers une usine de batteries PSA dans le Nord

Tous les voyants sont au vert pour l'implantation de l'usine de batteries PSA à Douvrin. Le conseil régional des Hauts-de-France vient de confirmer son soutien financier à un projet qui pourrait générer

Le conseil d'administration de Renault choisit Luca de Meo

Le constructeur français souhaite que Luca de Meo, actuel patron de Seat, soit son futur directeur général. Le conseil d'administration, réuni le 10 décembre 2019, s'est prononcé en ce sens.

Gérard Detourbet nous a quittés

Gérard Detourbet, considéré comme le père de la gamme low cost du groupe Renault avec les modèles Logan, Sandero, Duster ou Kwid, est décédé à l'âge de 73 ans. La nouvelle a été annoncée,

Paul Kroely inaugure son site Mercedes de Metz

Le groupe originaire d'Alsace-Lorraine a inauguré, le 5 décembre 2019, son nouveau site Mercedes de Metz (57). Véritable fleuron du groupe dirigé par Paul Kroely, il devient la référence du programme

Un malus déplafonné pour aider la filière automobile

Le ministre de l’Economie a profité de la journée de la filière automobile pour annoncer la création de deux fonds de soutien, dotés de 50 millions d’euros au global. Ils seront dotés grâce

Luc Chatel, PFA :

Le président de la PFA revient sur les défis de l’industrie automobile française au cours des prochaines années. Autant de sujets qui seront abordés à l’occasion de la Journée de la filière

 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page