Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
Le marché chinois logiquement en baisse

Avec près de 150 000 modèles électriques vendus en 2019, BYD est l'incontestable marque leader de ce marché des VE.

Le marché chinois logiquement en baisse

Pour la 19e fois en autant de mois, le marché chinois a baissé en janvier 2020. Les immatriculations ont chuté de 18 %. Même les véhicules électrifiés ont plongé de 54,4 %.

 

Certes, le début d'année n'est jamais vraiment porteur avec les festivités du nouvel an lunaire chinois mais, cette année, l'épidémie de coronavirus a encore amplifié les choses. Ainsi, les immatriculations sur le premier marché du monde ont plongé de 18 % en janvier 2020. Sur ce premier mois de l'exercice, les constructeurs ont vendu 1,94 million de véhicules a annoncé, jeudi 13 février, l'Association chinoise des constructeurs automobiles (CAAM).

 

Le recul subi en janvier est l'une des plus fortes baisses mensuelles enregistrées depuis que les ventes ont commencé à diminuer à l'été 2018. La période n'est donc pas faste. Rappelons que le marché chinois a enregistré en 2018 sa première baisse (-2,8 %) depuis les années 1990 et que cette tendance s'est confirmée et amplifiée en 2019 avec un nouveau repli de 9,6 %.

 

Dans un communiqué, la CAAM a dit s'attendre désormais à un recul important des ventes au premier trimestre du fait du coronavirus, qui paralyse l'économie du pays depuis trois semaines. L'association tablait à l'origine sur un recul de seulement 2 % des ventes en 2020.

 

L'électrique aussi en difficulté

 

Même les véhicules électrifiés ont dévissé avec -54,4 % en janvier. Le chemin pour arriver à une part de 25 % des ventes d'ici 2025 est encore long. Toutefois en 2019, il s'est vendu 825 000 véhicules 100 % électriques en Chine, soit une progression de 4 % malgré la baisse globale du marché et la diminution des aides de l'Etat. Par exemple, pour un véhicule électrique ayant une autonomie de plus de 400 km (NEDC) la prime est passée de 7 300 à 3 650 euros.

 

Ce marché des VE est ultra dominé par les marques chinoises qui représentent plus de 90 % des ventes. Selon le cabinet Inovev, pas moins de 58 marques se disputent ce marché et parmi elles on compte seulement 15 marques non-chinoises (5 européennes, 5 japonaises, 3 américaines et 2 coréennes). Le leader incontesté est le chinois BYD avec près de 150 000 ventes de VE en 2019. Il est suivi par BAIC (97 000 unités) et Baojun (60 000 unités). Rappelons que Baojun est une marque chinoise créée en 2011 par GM et ses partenaires locaux SAIC et Wuling Motors.

 

Parmi les marques non-chinoises, le groupe VW, qui vend plus de 4,2 millions de véhicules en Chine, y a seulement livré 9 516 véhicules électriques en 2019. L'arrivée de la famille ID devrait permettre de faire mieux dans un futur proche. Nissan, dont la Leaf enregistre de bons résultats en Europe ou aux Etats-Unis, n'a livré que 8 109 untiés de sa Sylphy électrique.

Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
 Inscrivez vous 
Plus d'articles
RRG lance un vaste plan de cession de 10 sites en France

Le constructeur entame la réorganisation de sa filiale de distribution. Dix sites de distribution sont en passe d'être cédés à des groupes privés tandis que l'immobilier du siège parisien sera vendu.

PSA engrange un bénéfice record en 2019

Le groupe automobile français enregistre un bénéfice de 3,2 milliards d’euros en 2019, en hausse de 13,2 %. La marge opérationnelle atteint 8,5 % aussi bien au niveau du groupe que de la division

Le Peugeot 3008 reste le véhicule le plus produit en France

Pour la deuxième année consécutive, le SUV Peugeot est le véhicule le plus produit dans l'Hexagone. Avec 245 932 exemplaires, il devance la Toyota Yaris et le Peugeot 2008.

Les comptes de Renault dans le rouge en 2019

Le groupe français a annoncé une perte de 141 millions d'euros au titre de l'année 2019. Pour la première fois depuis la crise de 2009, le constructeur perd de l'argent et doit mettre en place un vaste

Gilles Le Borgne, élu Homme de l'année automobile

Directeur de l'ingénierie du groupe Renault et membre du comité exécutif, Gilles Le Borgne a remporté l'élection de l'Homme de l'année, organisée par le Journal de l'Automobile. Les membres du jury

350 000 primes à la conversion accordées en 2019

Le ministère de la Transition écologique et solidaire a tiré le bilan de la prime à la conversion en 2019. Résultat : un nombre record de dossiers, malgré le resserrement des conditions d'attribution,

 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page