Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
Face à la crise, Spid Tech propose un comptoir digital aux concessionnaires

A défaut de recevoir du public, les concessions pourront traiter en direct et à distance les clients du magasin de pièces et accessoires.

Face à la crise, Spid Tech propose un comptoir digital aux concessionnaires

La start-up spécialisée dans le commerce électronique de pièces détachées et accessoires vient en aide aux concessionnaires. Spid Tech a lancé une offre de comptoir digital qui prend le relais, dans le respect des consignes de sécurité.

 

La crise favorise l'innovation. Elle donne aussi un coup de pouce aux services proposés par certaines start-up. Dans ce contexte rendu difficile pour les concessionnaires, Spid Tech a lancé une nouvelle solution de comptoir virtuel pour continuer d'entretenir le lien entre les automobilistes et les points de vente. Un service que la jeune poussé, fondée par Fabien D'Aumale, ne réserve pas qu'à ses seuls clients mais à tous les professionnels.

 

En application, ce mode de vente allie tous les canaux. Le client appelle la concession ou passe par le tchat en ligne du site Spid Tech pour formuler sa recherche auprès du magasinier. Une fois la référence identifiée, celui-ci renvoie un lien par e-mail ou SMS au client qui finalise l'achat en ligne et indique l'adresse de livraison. Dès le paiement confirmé, la concession reçoit une alerte ainsi que le bon de livraison Colissimo prépayé à imprimer pour l'expédition.

 

Lancée sur le marché en 2018, Spid Tech propose aux concessionnaires de développer leurs ventes d’accessoires et ainsi de réduire leur stock mort grâce à un logiciel de marketing intelligent. Plus de 200 concessions françaises utilisent cette solution et notamment le réseau Nissan qui l'a référencé, en octobre dernier.

Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
 Inscrivez vous 
Plus d'articles
Pas de Mondial de l'Auto à la porte de Versailles en 2020

Le Mondial de l'Auto, prévu du 29 septembre au 11 octobre 2020 à la porte de Versailles à Paris, n'aura pas lieu. Seuls les événements Movin'On, Smart City et les manifestations dans Paris sont, pour

Chômage partiel : comment ça marche ?

Quelles sont les conditions de mise en oeuvre du dispositif de chômage partiel ? Quels sont les motifs acceptés et qui peut en bénéficier ? Le CNPA a analysé l'ensemble des ordonnances parues au Journal

25 ordonnances pour la sauvegarde de l'activité économique

Le gouvernement a annoncé les 25 mesures qui viennent compléter l'état d'urgence sanitaire. Report de charges, étalement des dépenses, fonds de solidarité... Voici le détail des solutions économiques

Automobile : dans l'attente du décret sur le chômage partiel

Les réparateurs qui ne peuvent ouvrir faute de clients ou de protections suffisantes pourront-ils prétendre au chômage partiel ? L'inquiétude grandit dans les réseaux en attendant le décret d'application.

Deux tiers des entreprises de l'artisanat auto ont fermé leurs portes

D'après la FNA, 67 % des entreprises ont été contraintes de stopper leur activité et les trois quarts de leurs salariés ont été placés en chômage partiel. Le CNPA déplore quant à lui le manque

Le marché pourrait perdre trois quarts de son volume en mars 2020

Avec 59 493 immatriculations enregistrées au 17 mars 2020, celles-ci pourraient chuter de plus de 70 % sur le mois complet. En mars 2019, 225 818 cartes grises avaient été enregistrées.

 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page