Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
Les enchéristes signent une forte croissance en 2019

Les opérateurs spécialisés dans le VO et le matériel industriel représentent 11 des 20 plus importantes maisons, tous secteurs confondus.

Les enchéristes signent une forte croissance en 2019

Le Conseil des ventes publie, ce 26 mars 2020, le bilan des ventes aux enchères de l'exercice achevé. Il fait état d'une progression spectaculaire de 14,4 % des principaux opérateurs automobiles, dans un contexte de croissance sectorielle globale.

 

2019 a marqué un tournant dans le milieu français des enchères. Et Loic Lechevalier, le secrétaire général du Conseil des ventes ne manque pas de le souligner. "Pour la première fois de l'histoire, le secteur de l'automobile a dépassé celui des objets d'art et de collection". Alors que le montant adjugé s'est envolé de 12,1 % pour atteindre 3,376 milliards d'euros, l'an passé, les maisons spécialisées dans les VO et le matériel industriel ont réalisé 48 % de ce montant, contre 46 % pour celui des objets d'art et de collection.

 

Selon le bilan publié par le Conseil des ventes, le 26 mars 2020, les maisons d'enchères spécialisées dans les véhicules d'occasion et le matériel industriel ont enregistré une augmentation du montant adjugé de 14,4 %, en 2019, à 1,629 milliard d'euros. Les seuls VO ont pesé 95 % de ce total, soit 1,541 milliard d'euros. Un chiffre qui gonfle de 13,2 % par rapport à l'exercice précédent. A noter que 788 millions d'euros proviennent des sessions en ligne et 201 millions d'euros ont pour origine les ventes "live". Le Conseil national soulignant que tous secteurs confondus, les adjudications à distance ont rapporté 1,224 milliard d'euros, soit 7,3 % de plus qu'en 2018.

 

BCAuto Enchères conserve la couronne. L'entreprise gagne 13 % pour terminer à 418 millions d'euros adjugés. En gain de 26 %, Alcopa Auction occupe la deuxième place, avec des adjudications à hauteur de 361 millions d'euros. En croissance de 15 %, à 294 millions d'euros, VPAuto prend monte sur la troisième marche du podium. La maison Toulouse Enchères Automobiles, évaluée à 130 millions d'euros d'adjudications (montant stable par rapport à 2018) peut faire valoir son nouveau périmètre consolidé. En comprenant toutes les entités du groupe, "TEA" peut revendiquer un score de 210 millions d'euros.

 

Terminons en indiquant que du point de vue du volume, les cadences des VO ont accéléré de 9 %. Les enchéristes automobiles ont ainsi tutoyé la barre des 300 000 unités, remportées par des particuliers et des professionnels. Le rapport fait état de 100 700 ventes chez BCAuto Enchères pour un montant unitaire moyen de 4 100 euros. Alcopa Auction signe une performance de 89 000 unités à 4 060 euros de moyenne. VP Auto a adjugé en moyenne à 7 600 euros les 38 500 VO écoulés. Chez Mercier, le Conseil national a comptabilisé 10 000 unités au montant moyen de 6 800 euros. De part son positionnement, Autorola est un cran en-dessous, avec 4 200 unités mais adjuge à 12 000 euros de moyenne, en 2019.

 

Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
 Inscrivez vous 
Plus d'articles
Pas de Mondial de l'Auto à la porte de Versailles en 2020

Le Mondial de l'Auto, prévu du 29 septembre au 11 octobre 2020 à la porte de Versailles à Paris, n'aura pas lieu. Seuls les événements Movin'On, Smart City et les manifestations dans Paris sont, pour

Chômage partiel : comment ça marche ?

Quelles sont les conditions de mise en oeuvre du dispositif de chômage partiel ? Quels sont les motifs acceptés et qui peut en bénéficier ? Le CNPA a analysé l'ensemble des ordonnances parues au Journal

25 ordonnances pour la sauvegarde de l'activité économique

Le gouvernement a annoncé les 25 mesures qui viennent compléter l'état d'urgence sanitaire. Report de charges, étalement des dépenses, fonds de solidarité... Voici le détail des solutions économiques

Automobile : dans l'attente du décret sur le chômage partiel

Les réparateurs qui ne peuvent ouvrir faute de clients ou de protections suffisantes pourront-ils prétendre au chômage partiel ? L'inquiétude grandit dans les réseaux en attendant le décret d'application.

Deux tiers des entreprises de l'artisanat auto ont fermé leurs portes

D'après la FNA, 67 % des entreprises ont été contraintes de stopper leur activité et les trois quarts de leurs salariés ont été placés en chômage partiel. Le CNPA déplore quant à lui le manque

Le marché pourrait perdre trois quarts de son volume en mars 2020

Avec 59 493 immatriculations enregistrées au 17 mars 2020, celles-ci pourraient chuter de plus de 70 % sur le mois complet. En mars 2019, 225 818 cartes grises avaient été enregistrées.

 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page