Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
Suzuki fait évoluer les outils marketing des concessions

Les concessions Suzuki porfiteront d'une plateforme mise au point avec Havas Media pour l'achat d'espaces publicitaires.

Suzuki fait évoluer les outils marketing des concessions

Pendant la période de confinement, la direction nationale et les chefs de région de Suzuki France se sont réunis virtuellement pour faire avancer des dossiers en attente. Le marketing des distributeurs en a profité.

Comme chacun le sait, le gel de deux mois a permis aux entreprises de se pencher sur des dossiers qui participent de l'efficacité opérationnelle. Suzuki France n'a pas fait exception à la règle. La filiale nationale a invité ses chefs de région à des réunions pour améliorer le quotidien des concessionnaires. Il en a résulté de nouveaux outils marketing, notamment de relation client, a-t-on appris de Stéphane Magnin, le directeur général de Suzuki France.

 

Désormais, les distributeurs de la marque japonaise ont la possibilité, depuis leur interface informatique, de concevoir et d'orchestrer des campagnes de SMS directs. "Les chefs de région nous ont rapporté une recrudescence des demandes dans ce sens", confie le directeur général. La voix des concessionnaires a été entendue. Et Suzuki a été plus loin… ou plus près, pourrions-nous dire. En effet, les équipes ont également planché sur les enjeux de communication locale de ses partenaires.

 

Achat automatisé d'espaces pub digitale

 

Dès le mois de juin, une toute nouvelle plateforme a été mise en service. Par ce canal, les concessionnaires peuvent piloter les stratégies d'achat d'espaces publicitaires plurimédias, à leur échelle. "On estime que deux-tiers des distributeurs n'ont pas les moyens de maîtriser cet élément de du commerce, explique Stéphane Magnin. Nous rendons la tâche accessible à tous", ajoute celui qui consacre autour de 15 % du budget communication dans les supports digitaux, privilégiant encore la télévision pour améliorer la notoriété.

 

En pratique, Suzuki a collaboré avec son partenaire de longue date, Havas Media. Ainsi, il suffit de renseigner son niveau d'investissement, le produit à mettre en avant et le contenu spécifique pour que la plateforme crée automatiquement les bannières, en allant jusqu'à inclure les mentions légales appropriées. De manière tout aussi autonome, elle ira acheter les espaces publicitaires, sur les sites internet pour toucher des cibles locales idéales.

 

Toujours dans le digital, mais dans un autre registre, Suzuki a travaillé sur la livraison des véhicules. Il en résulte le programme "Premier contact". Tout client reçoit en amont de sa prise de possession du véhicule, un tutoriel qui lui présente les principales fonctionnalités du véhicule. Après la remise des clients, il n'a plus qu'à se connecter à son interface My Suzuki pour télécharger le contenu qui lui donnera les détails sur chaque élément. Adopté dans cette période de crise sanitaire, il était acté pour la marque que ce dispositif se serait inscrit dans le parcours client, tant la complexité des automobiles atteint désormais un niveau qui l'impose.  

 

Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
 Inscrivez vous 
Plus d'articles
L’Ami arrive enfin dans le réseau Citroën

Après l'avoir proposé à la commercialisation au sein des enseignes Fnac et Darty, Citroën confie enfin son quadricycle électrique à son réseau de distributeurs. Plus de cent partenaires ont été

Hyundai : le pari payant de l'électrification

Le constructeur a connu depuis le déconfinement un volume d'activité qualifié d’extraordinaire. La conséquence d'une stratégie décidée pendant la crise : miser plus que jamais sur ses modèles

Carlos Gomes à la direction générale de BYmyCAR

Le groupe BYmyCAR ouvre pour la première fois de son histoire son capital au management et accueille à cette occasion un nouvel homme fort, Carlos Gomes, qui en devient directeur général.

Daimler souhaite vendre l'usine d'Hambach

Le groupe allemand, qui fabrique des Smart depuis 1998 en Moselle, vient d'annoncer son intention de vendre le site d'Hambach. Cette usine devait pourtant produire des modèles électriques de Mercedes.

Ivan Segal, Renault :

En juin 2020, le groupe Renault a gagné 1,5 point de part de marché avec 71 612 immatriculations, en hausse de 6,5 %. Les marques Renault et Dacia profitent pleinement de la prime à la conversion qui pèse

PSA Retail ferme 11 sites sur sa plaque parisienne

La filiale de distribution du groupe PSA annonce une réorganisation de sa présence en région parisienne. 11 sites seront fermés et les salariés redéployés dans les 25 succursales en périphérie

 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page