Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
La plateforme Mobili'Job de la FFC voit le jour

Une cinquantaine de postes sont actuellement proposés.

La plateforme Mobili'Job de la FFC voit le jour

Dévoilé lors de la dernière édition de Solutrans, en novembre 2019, le projet Mobili'Job se concrétise aujourd'hui. Soutenue par la Fédération française de carrosserie et Monster, la plateforme recense des offres d'emplois pour toute la filière du véhicule industriel.

 

Après plusieurs mois de développement conjoint entre la FFC, Monster et d'autres partenaires, le site internet www.mobilijob.fr est désormais opérationnel. Présenté lors de Solutrans 2019, ce projet vise à créer une plateforme référente pour l'emploi du secteur industriel. Qu'il s'agisse de recrutement ou de stage, la FFC propose désormais un outil simple, performant et totalement gratuit pour les dépôts d'offres comme pour leur consultation.

 

Mobili' Job se propose de rassembler en un lieu unique l'ensemble des besoins de la filière en carrosserie-construction, carrosserie-réparation, peinture, comptabilité, contrôle technique, recyclage, dépannage-remorquage, écoles de conduite, logistique, location de véhicules, maintenance, préparation/rénovation des véhicules, stations-service, transport, vente de véhicules, vente pièces de rechange et accessoires.

 

Une CVthèque pour les recruteurs

 

Côté employeur, les recruteurs n'ont qu'à créer leur espace, gratuitement, pour ensuite accéder à des formulaires de dépôt d'offres. En quelques minutes, l'ensemble de leurs postes proposés est visible sur le site. Via leur espace, ils peuvent également consulter la CVthèque de Mobili' Job, afin d'isoler les meilleurs profils. A date, plus d'une cinquantaine d'offres sont proposées.

 

Côté candidats, la plateforme a pour seule vocation d'accompagner les professionnels de la filière. Dès la page d'accueil, toutes les annonces apparaissent directement, sans avoir besoin de se connecter. Chaque candidat peut également déposer un CV, immédiatement consultable par les recruteurs.

Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
 Inscrivez vous 
Plus d'articles

Le choc est total pour le réseau français Mitsubishi. Après une période d'euphorie durant laquelle le constructeur multipliait les nominations, vient le temps de la désolation. Le japonais a annoncé

Mitsubishi gèle le lancement de ses modèles pour le marché européen

Coup dur pour les distributeurs européens Mitsubishi. Le conseil d’administration du constructeur japonais a pris une série de décisions dans le cadre de son plan de rationalisation. Le fil rouge

La newsletter du Journal de l'Automobile revient le 24 août 2020

Toute l’équipe du groupe Le Journal de l’Automobile vous souhaite de passer un bel été et vous donne rendez-vous dès le lundi 24 août 2020.

Renault a perdu un tiers de ses ventes mondiales au premier semestre 2020

La pandémie de Covid-19, et ses conséquences sur l’industrie et le commerce, ont fait perdre au groupe Renault plus d’un tiers de son volume de ventes mondial sur les six premiers mois de l’année

Jean-Philippe Imparato :

Alors que Peugeot a vu ses ventes reculer de 42 % dans le monde sur le premier semestre 2020, son directeur avance une hausse de 42 % des commandes sur le seul mois de juin, dont 17 % concernent les modèles

Central Autos reprend la marque Seat du groupe Magris à Vienne

Seat sera désormais distribuée par Central Autos, qui a repris le fonds de commerce au groupe Magris. La société, dirigée par Jean-Patrick Coquillat, implante la marque dans le pôle automobile au sud de Vienne,

 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page