Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
Segula Technologies ouvre un Digital Lab en Chine

Segula Technologies emploie quelque 13 000 personnes dans le monde.

Segula Technologies ouvre un Digital Lab en Chine

Le groupe d'ingénierie va ouvrir, en Chine, un centre d'excellence dédié à la connectivité des véhicules. Deux sites, à Shanghai et Shenzhen, se partageront le travail.

 

Les 500 collaborateurs de Segula Technologies déjà répartis sur les quatre sites chinois de Wuhan, Shenzhen, Chongqing et Shanghai vont avoir de nouveaux collègues locaux. Le groupe qui compte 140 implantations dans 30 pays a annoncé, le 15 septembre 2020, son intention de bâtir une nouvelle structure dans l'Empire du milieu. Il s'agira d'un Digital Lab, soit un lieu dédié à la R&D dans le domaine de la connectivité des véhicules.

 

Pensé comme un centre d’excellence, le Digital Lab doit combiner les expertises en design et en ingénierie de Segula Technologies. Ce laboratoire couvrira un champ d’action allant de l'interface homme-machine (IHM) à l'expérience utilisateur (UX), en passant par l'interface utilisateur (IU) et les mégadonnées. Quatre domaines d'importance en vue de développer de l'Internet des objets (IoT) et les services de mobilité de demain.

 

Jugeant que l'élaboration de ces fonctionnalités nécessite des compétences pointues en matière de design industriel, de réalité augmentée, de projection holographique, de capteurs laser, de science des données et de réalité virtuelle, le Digital Lab se décomposera en deux pôles. L’un, le studio de Technicon Design, sera situé à Shanghai et l’autre, le centre d’ingénierie de Segula Technologies, sera aménagé à Shenzhen.

Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
 Inscrivez vous 
Plus d'articles
EMVO 2020 : les usines de reconditionnement feront débat

Le 14 octobre 2020, le monde de l'occasion se réunira pour la 9e édition des EMVO. Cette année, l'enjeu des usines de préparation des véhicules de seconde main s'est imposé comme la thématique du débat

Automobile : la distribution sous tension

Si les carnets de commandes sont pleins, les livraisons peinent à arriver et certaines ne pourront avoir lieu avant la fin de l'année. Ce sont pourtant les mises à la route qui permettront, ou non,

LS Group en bonne voie pour entrer dans le réseau Volvo

L'opérateur a notifié auprès de l'Autorité de la concurrence son intention de reprendre le groupe Defrance Automobiles, marquant son entrée dans le réseau Volvo.

Hervé Miralles :

Le groupe Emil Frey France a ouvert le plus grand centre de reconditionnement de véhicules d'occasion en France à Ingrandes (86). A terme, plus de 30 000 véhicules seront rénovés dans cette usine

Automobile : ce que le gouvernement pourrait retenir de la Convention Citoyenne pour le Climat

Publicité sur les produits émetteurs de CO2, indemnités kilométriques, bonus sur les électriques neufs et d'occasion, création d’un malus basé sur la masse… Quels sont les points de la Convention

Le groupe Hess vise cinq sites Renault Retail Group

L’opérateur du Grand Est devrait finaliser, d’ici la fin de l’année 2020, l’acquisition de cinq sites appartenant à Renault Retail Group. Cette opération lui permettrait de faire son entrée

 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page