Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
Here Parking intègre Inrix

Le périmètre d'information va notamment couvrir le stationnement en ouvrage dans plus de 20 000 villes de 150 pays.

Here Parking intègre Inrix

Les deux entreprises ont trouvé un accord qui place Inrix dans le rôle de fournisseur de données de stationnement à la plateforme dédiée de Here Technologies. Un enrichissement profitant aux utilisateurs.

 

"Notre ambition a toujours été de créer les meilleures solutions de mobilité, et le renforcement de notre partenariat avec Here contribue pleinement à atteindre cet objectif". Par ces termes, Bryan Mistele, président et directeur général d'Inrix, a entériné l'accord que viennent d'annoncer sa société et Here Technologies. Un partenariat qui a pour toile de fonds les données relatives aux places de stationnement.

 

Ainsi, la solution Here Parking va être alimentée des informations d'Inrix pour mieux accompagner les utilisateurs. Il y aura une combinaison de données statiques et dynamiques sur le stationnement en voirie pour plus de 1 100 villes (dans 65 pays) et sur le stationnement en ouvrage dans plus de 20 000 villes (150 pays). Grâce au système de localisation de Here Technologies, les automobilistes sauront donc où il y a de la disponibilité, mais également quel est le tarif. Le système prévoit en plus la cartographie des lieux.

 

"Alors que nous continuons à construire un solide écosystème de solutions sur la plateforme Here, nous considérons ce partenariat comme une première étape naturelle vers le commerce embarqué", a déclaré Edzard Overbeek, PDG de Here Technologies. Notre équipe Here Parking continue à développer le produit rapidement, en collaboration avec Inrix et soutenue par l'approche de go-to-market pour laquelle Here est reconnu".

 

A noter que, d'une part, les deux partenaires prévoient de collaborer autour de nouvelles solutions de stationnement innovantes pour les clients du secteur automobile et que d'autre part, Inrix s'appuiera sur la Here Marketplace pour monétiser ses données d'analyse de trafic.

Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
 Inscrivez vous 
Plus d'articles
LS Group en bonne voie pour entrer dans le réseau Volvo

L'opérateur a notifié auprès de l'Autorité de la concurrence son intention de reprendre le groupe Defrance Automobiles, marquant son entrée dans le réseau Volvo.

Hervé Miralles :

Le groupe Emil Frey France a ouvert le plus grand centre de reconditionnement de véhicules d'occasion en France à Ingrandes (86). A terme, plus de 30 000 véhicules seront rénovés dans cette usine

Automobile : ce que le gouvernement pourrait retenir de la Convention Citoyenne pour le Climat

Publicité sur les produits émetteurs de CO2, indemnités kilométriques, bonus sur les électriques neufs et d'occasion, création d’un malus basé sur la masse… Quels sont les points de la Convention

Le groupe Hess vise cinq sites Renault Retail Group

L’opérateur du Grand Est devrait finaliser, d’ici la fin de l’année 2020, l’acquisition de cinq sites appartenant à Renault Retail Group. Cette opération lui permettrait de faire son entrée

En 2022, les émissions de NOx devront être identiques en laboratoire et sur route

Les députés européens viennent de voter pour une correspondance parfaite des émissions de NOx en laboratoire et en conduite réelle dès le mois de septembre 2022.

Taxe selon le poids des véhicules ? Une mesure

Le secteur automobile se dresse vent debout contre la possibilité de durcir les règles du malus auto, en fonction de la masse des véhicules. Les professionnels de l'automobile dénoncent une mesure

 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page