Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
Sète, cheval de Troie de Hyundai

Sète, cheval de Troie de Hyundai

Le port de Sète vient de créer sa première plate-forme d'import-export automobile. Pour l'heure, seul Hyundai en profiterait pour importer 15 000 voitures par an. 30 000 dans trois ans. Après Marseille, Le Havre et Nantes, le port de Sète va devenir à son tour un pôle voitures...
Extrait de l'article :

...destiné à l'importation de véhicules sur le sol français. La Chambre de commerce et d'industrie du Languedoc-Roussillon a signé un contrat de location avec la société...

Taille de l'article : 474 mots
 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page