Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
Le groupe Hess structure son activité VO à Metz

Le groupe Hess s'est doté d'un parc de 130 places pour exposer des VO de toutes les marques, près de ses concessions messines.

Le groupe Hess structure son activité VO à Metz

Le distributeur a inauguré un deuxième centre Hess Automobile Occasion, à Metz (57). Cet investissement doit permettre d'élargir la cible des clients en ouvrant l'offre à toutes les marques du marché, sur un parc de 130 VO.

 

Le groupe Hess persiste et signe. Deux ans après avoir ouvert le centre Hess Automobile Occasion, à Besançon (25), le distributeur double la mise avec un autre site à Metz (57). Inauguré, le 1er septembre 2020, cette nouvelle implantation a pour principale mission d'attirer de nouveaux clients, notamment hors des marques représentées par la famille dans la cité messine.

 

Le centre Hess Automobile Occasion a été aménagé au cœur du village constitué par le groupe. Il jouxte donc les concessions Toyota, Lexus, Jaguar, Land Rover et Volvo. Opel et Nissan étant exploité sur un autre terrain. D'une superficie telle, qu'il peut compter un stock de 100 à 130 unités, le parc sera alimenté par les reprises des concessions et par des achats extérieurs. "Nous pouvons aussi présenter les 3 000 VO du groupe sur ordinateur et les faire livrer en 15 jours", explique Alexandre Lemaire, le directeur du site Toyota-Lexus et du centre occasion.

 

Les produits commercialisés affichent un prix minimum de 6 900 euros et n'ont pas de limite haute compte tenu des véhicules susceptibles d'être repris par JLR, Volvo et Lexus. De quoi nourrir de belles ambitions. "Nous devrions passer de 25 VO par mois chez Toyota-Lexus à 45 VO mensuels dans ce centre multimarque", estime déjà le Alexandre Lemaire. Outre la vente, il propose des solutions personnalisées de financement et de la livraison à domicile dans un rayon de 30 kilomètres. "Plus tard, nous serons en mesure réaliser des recherches pour le compte des clients, sous forme de mandat", annonce le cadre.  

 

Ce nouvel investissement du groupe Hess dans le segment du véhicule d'occasion amène certaines questions sur les moyens mis en œuvre, à côté. Tout d'abord, le distributeur entend lancer un site internet aux couleurs de Hess Automobile Occasion qui adoptera les codes actuels, notamment relatifs aux photographies. En ce qui concerne la préparation, l'idée d'une usine fait son chemin. Toutefois, de multiples paramètres entrent en ligne de compte et notamment celui de la pertinence géographique. Trouver l'emplacement idéal reste donc à l'ordre du jour.

Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
 Inscrivez vous 
Plus d'articles
Ouverture des concessions : tous les nouveaux protocoles à connaître

Les concessions peuvent accueillir leurs clients dans leur showroom. Mais pas dans n’importe quelles conditions. Nombre de m2 à consacrer par personne, distanciation, obligation d’information, voici

Un nouveau chapitre s'ouvre à Flins dès 2021

L'usine de Flins ne produira plus de véhicules neufs à partir de 2024, mais sera dédiée à l'économie circulaire. Baptisé Re-Factory, le site sera constitué autour de quatre pôles de compétences.

DS 9 : les commandes sont ouvertes

Avec le début de la commercialisation de la grande berline DS 9, la marque "entre dans la cour des grands", selon le patron de DS Automobiles en France. La gamme débute à 47 700 euros.

Ouverture des commerces : un espoir pour le 28 novembre 2020

Le gouvernement a réuni les fédérations pour envisager la prochaine ouverture des commerces, selon des règles sanitaires strictes. Le CNPA estime que les discussions vont dans le bon sens. Pour l'instant,

Affaire Hory contre PSA : la Cour de cassation ordonne la reprise du contrat de DOPRA

La Cour de cassation vient d'annuler l'arrêt de la cour d'appel de Rennes, qui ordonnait la résiliation du contrat entre la plateforme de pièces de rechange du groupe Hory et PSA. Résultat : le constructeur

Jacques-Edouard Daubresse bientôt directeur de DS France

Selon nos informations, la direction générale de DS France devrait prochainement être confiée à Jacques-Edouard Daubresse, directeur pièces et services de PSA.

 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page