Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
Confinement : les règles du commerce restent inchangées jusqu’au 1er décembre 2020

Confinement : les règles du commerce restent inchangées jusqu’au 1er décembre 2020

Sans grande surprise, Jean Castex, Premier ministre, a annoncé, suite au Conseil de défense, le maintien des règles actuelles du confinement et la fermeture des commerces non essentiels, dont l'automobile, pendant encore deux semaines.

 

Si le confinement commence à produire timidement ses effets avec un taux de reproduction du virus légèrement inférieur à 1, la prudence doit rester le mot d’ordre, a indiqué le Premier ministre, Jean Castex lors d’un point presse, ce 12 novembre 2020. C’est ainsi que l'ouverture des commerces jugés non essentiels, dont les commerces automobiles, n’est pas envisagée avant le 1er décembre 2020. Pendant les 15 prochains jours, la règle restera donc la fermeture administrative.

 

A l'issue de cette nouvelle période, une ouverture peut être envisagée, selon un protocole sanitaire très strict. "Nous prenons acte des décisions prises par le gouvernement contraint de persévérer face à une situation sanitaire dont les dernières tendances sont encore trop récentes et fragiles pour envisager des réouvertures d'activités, notamment au niveau des points de vente. Deux étapes sont annoncées selon l'amélioration de la situation, l'une début décembre, l'autre avant les fêtes de fin d'année. Le CNPA ne peut que souligner le risque systémique - et sismique - qu'aurait l'absence de réouverture des points de vente d'ici au 1er décembre. Nous nous tenons par conséquent à la disposition du gouvernement pour étudier les protocoles déjà en place en vue de sécuriser une reprise absolument vitale", a commenté Xavier Horent, délégué général du CNPA, à l'issue des annonces du Premier ministre.

 

Le risque d'asphyxie devient, cependant, de plus en plus pressent. Sans vente au consommateur, les sites de production des constructeurs pourraient être obligés de fermer bloquant ainsi tout le secteur. "Une absence de stratégie sanitaire et économique de long terme, un lien trop distendu entre les acteurs économiques et le monde scientifique, et un sentiment d'exaspération, de désespoir, voire de colère qui monte dans les territoires, forment trois points d'attention majeurs. Tout ceci laissera de graves séquelles. La réalité, c'est la nécessité d'apprendre réellement à vivre, travailler, commercer avec le virus jusqu’à ce qu’un vaccin soit disponible à grande échelle", conclut Xavier Horent.. 

Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
 Inscrivez vous 
Plus d'articles
Ouverture des commerces : un espoir pour le 28 novembre 2020

Le gouvernement a réuni les fédérations pour envisager la prochaine ouverture des commerces, selon des règles sanitaires strictes. Le CNPA estime que les discussions vont dans le bon sens. Pour l'instant,

Affaire Hory contre PSA : la Cour de cassation ordonne la reprise du contrat de DOPRA

La Cour de cassation vient d'annuler l'arrêt de la cour d'appel de Rennes, qui ordonnait la résiliation du contrat entre la plateforme de pièces de rechange du groupe Hory et PSA. Résultat : le constructeur

Jacques-Edouard Daubresse bientôt directeur de DS France

Selon nos informations, la direction générale de DS France devrait prochainement être confiée à Jacques-Edouard Daubresse, directeur pièces et services de PSA.

Le groupe Amplitude va ouvrir quatre sites MG

L’opérateur deviendra l’un des premiers investisseurs privés représentant MG. Quatre concessions devraient ouvrir leurs portes d'ici la fin de l'année 2020, en Seine-et-Marne et dans l'Oise.

Bridgestone dit non au plan de continuation proposé par l'Etat

Le scénario présenté par le gouvernement pour sauver l'usine de Béthune n'a pas été approuvé par Bridgestone qui confirme donc la fermeture. Les pouvoirs publics veulent toutefois trouver une autre

Olivier Baraille quitte Renault Retail Group

Le PDG de Renault Retail Group a décidé de quitter ses fonctions au 1er décembre 2020, pour raisons personnelles. Le nom de son successeur n'est pas encore connu.

 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page