Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
Opel : Ambitieuse Corsa

Opel : Ambitieuse Corsa

Pour cette quatrième génération de la Corsa, Opel voit grand. En France, cela se traduit par 35 000 unités dès 2007 et la place de première importée. La saga se poursuit le 30 septembre prochain dans tous les showrooms frappés du Blitz. "Nous visons la première place...

...des importées sur le segment dès 2007". Le défi proposé par Yves Pasquier-Desvignes, directeur des ventes et marketing Opel, est donc clair. En chiffres, cela se traduit par 35 000 immatriculations. En attendant 2007, les ventes de cette Corsa au design retrouvée devraient culminer à 9 000 unités qui viendront s'ajouter aux 16 000 de l'ancienne génération. Si les 75 000 Corsa vendues dans l'Hexagone en 1996 semblent bien loin et surtout inaccessibles aujourd'hui, la Corsa n'en demeure pas moins d'une importance capitale pour la marque en France et son réseau. "Avec cette nouvelle Corsa, nous voulons multiplier par deux la part de marché sur le segment, souligne le directeur des ventes, mais surtout elle va permettre à Opel d'atteindre une part de 6 % en 2007 sur l'ensemble du marché français." Un bol d'oxygène pour les distributeurs où dans de nombreuses affaires la Corsa peut représenter jusqu'à 40 % des ventes. Autant dire, qu'ils attendent le 30 septembre, jour du lancement officiel, avec impatience. A l'échelle du continent, les objectifs sont tout aussi ambitieux avec 75 000 ventes attendues dès cette année avant d'envisager 375 000 unités en 2007. La saga Corsa, débutée le 14 mai 1982, se poursuit et Opel souhaite encore ajouter de nombreux exemplaires aux 9,4 millions déjà vendus en Europe. La Corsa au sens large atteint même 14 millions d'unités si l'on additionne l'ensemble des versions dans les pays où elle est commercialisée. En attendant de battre de nouveaux records, cette 4e génération de la petite Opel aura fort à faire en Europe car la guerre des citadines, de 4 mètres tout de même, fait rage. La Corsa devra lutter avec les Clio, 207, Polo ou la Grande Punto, sa cousine ! En effet, même si l'alliance Fiat-GM n'est plus qu'un douloureux souvenir, particulièrement pour GM qui a payé cher ce divorce, des fruits de cette collaboration naissent encore. La nouvelle Corsa en est un !

Deux Corsa en une

Il serait réducteur et injuste de définir cette nouvelle Corsa comme une Grande Corsa. Evidemment de nombreuses pièces sont communes ou proches de celles de la Fiat, comme la plate-forme, le tablier, certains moteurs ou les trains roulants, mais la petite allemande à sa propre personnalité. Un des éléments constitutifs de cette dernière est indiscutablement le design. Ainsi la version trois

LA CORSA EN BREF

  • Date de lancement :
    30 septembre
  • Segment de marché :
    Citadines. 33 % du MTM en France
  • Principales concurrentes 1.3 CDTi 75 ch Enjoy 3 p : 14 700 t :
    - Clio III 1.5 dCi Expression 68 ch : 15 400 €
    - Polo 1.4 TDi Confort 80 ch : 15 380 €
    - 207 1.4 HDi Trendy 70 ch : 14 450 €
    - Fiesta 1.4 TDCi Senso 68 ch : 13 890 €
    - Grande Punto 1.3 JTD Multijet 75 ch Dynamic : 13 800 €
  • Objectifs de vente :
    - France : 9 000 en 2006. 35 000 en 2007.
    - Europe : 75 000 en 2006. 375 000 en 2007.
  • Prix :
    11 800 € 1.2 Essentia 80 ch;
    14 800 € 1.4 Sport 90 ch ;
    14 700 € 1.3 CDTi Enjoy 75 ch ;
    18 300 € 1.7 CDTi Cosmo 125 ch Fap
  • portes propose une silhouette plutôt sportive, très dynamique et suggestive, renvoyant sous certains aspects à un coupé, comme le fait d'ailleurs l'Astra GTC sur le segment supérieur. Dans le même temps, la Corsa 5 portes, dont seulement la partie avant de la carrosserie est commune avec la 3 portes), joue sur le registre de l'espace que privilégie une petite famille. Deux positionnements, qui auront pour mission de séduire des clientèles différentes avec toutefois une certaine jeunesse comme dénominateur commun. A bord, la première impression est bonne avec, là encore, un design réussi. Les aérateurs, les commandes de climatisation ou encore l'instrumentation centrale jouent sur la rondeur de leurs traits pour séduire. En approfondissant la visite, le tableau perd un peu d'intensité. En effet, si cette génération de Corsa progresse face à la précédente, notamment sur les matériaux ou la finition, elle n'a pas encore comblé l'écart avec la Clio III qui domine le segment à ce sujet. Vous me direz, la Corsa est moins chère ! C'est vrai. Et ce malgré un équipement de premier ordre. Chacun devra alors hiérarchiser ses priorités. Une chose est sûre, les amoureux de la Petite Reine devraient être séduits pour le Flex Fix, une option à 500 €. Apparu sur le concept Trixx au Salon de Genève 2004, ce porte-vélos, totalement intégré, brille par sa simplicité d'utilisation mais son intérêt reste toutefois relatif car il est exclusivement dédié aux bicyclettes et le poids ne peut dépasser 40 kilos. Aucun autre objet ne pouvant y être transporté. Opel a promis d'autres développements.

    Le Diesel va prendre le pouvoir

    Sur la route, cette nouvelle Corsa a encore franchi un palier avec un comportement routier à la hauteur de ses ambitions. L'éternel compromis entre performance et confort a bien été maîtrisé par les ingénieurs. Cependant, certaines variantes de cette Corsa se montrent particulièrement "raides". Evidemment le châssis Sport, avec des suspensions abaissées de 18 mm à l'avant et 15 mm à l'arrière, en fait partie d'autant qu'il est associé à une monte pneumatique elle aussi sportive avec des 215/45 R 17 ! Mais cette finition, uniquement disponible avec les 3 portes, sera loin d'être la plus vendue. En effet, Opel s'attend à voir la finition Enjoy dominer le mix avec 60 %, suivi par la finition haute, Cosmo, à 27 %. Côté mécaniques, contrairement à aujourd'hui, le constructeur s'attend à voir le Diesel dominer avec 52 % des estimations. Il faut dire que les motorisations essence disponibles au lancement (1,2 l 80 ch et 1,4 l 90 ch) se montrent peu convaincantes. Le petit 1,3 l CDTi (commun avec Fiat), qu'il soit en version 75 ou 90 chevaux, devrait se tailler la plus grosse part des ventes. Le 1,7 l CDTi développant 125 chevaux, qui sera disponible à la fin du mois d'octobre, vient compléter la gamme. Vraiment très attendue, cette nouvelle Corsa est bien née et devrait sans doute redonner le sourire au réseau. Et comme une bonne nouvelle n'arrive jamais seule, cette Corsa, produite à Saragosse en Espagne et à Eisenach en Allemagne, vient de décrocher 5 étoiles au crash test Euro Ncap.

    Christophe Jaussaud

    Cet Article est extrait de
    Pour le découvrir, cliquez ici
    Ajouter un commentaire
     
    Pour laisser un commentaire,  
     Inscrivez vous 
    Plus d'articles
    Oil Factory c’est fini !

    Le site BtoB de vente en ligne de lubrifiants a mis fin à ses activités durant l’été. La fin d’une aventure digne d’intérêt, ne serait-ce que par son exclusivité sur le secteur, qui avait

    Le réseau multimarque organisait, dans son fief de Saint-Herblain, la sixième édition de sa Distinxion Académie, journées destinées à former les membres du réseau. L'occasion de faire le point

    Extension de garantie revisitée, location d'accessoires, vente en ligne, labels carrosserie et vitrage… Le service après-vente de Skoda France prépare un solide plan de bataille à mettre en action

    Grand Prix des Marques Automobiles 2016 : et les gagnants sont...

    Evénement mesurant l’attachement des clients VN à leur marque, la dernière édition du GPMA voit BMW triompher. Le constructeur allemand s'octroie ainsi quatre des huit prix mis en jeu. Le palmarès

    Mercedes-Benz Vans en passe de lancer Mercedes Pro

    Il s'agit d'une offre complète de gestion de flottes présentée au salon IAA d'Hanovre et dont la commercialisation est prévue pour la mi-2017.

    Le bonus-malus revu de fond en comble en 2017 ?

    Le Gouvernement aurait l'intention de modifier de façon significative les seuils de déclenchement ainsi que les montants des bonus et des malus dans le projet de loi de finances 2017…

     
    Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page