Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
GM augmente ses investissements dans l'électrique

Le concept Cadillac Lyriq va devenir une réalité commerciale au premier trimestre 2022.

GM augmente ses investissements dans l'électrique

En plus des 20 milliards de dollars déjà promis, GM vient d'annoncer une rallonge de 7 milliards. L'américain compte lancer 30 modèles 100 % électriques d'ici 2025.

 

Avant la crise du Covid, GM avait déjà annoncé un investissement de 20 milliards de dollars dans le développement de véhicules électriques et autonomes d'ici 2025. Jeudi 19 novembre 2020, Mary Barra, la présidente de GM, a annoncé que le constructeur allait ajouter 7 milliards de dollars à cette somme. Ainsi, le groupe va consacrer plus d'argent aux VE qu'aux programmes traditionnels de véhicules thermiques.

 

Le constructeur américain s'est fixé un nouvel objectif : produire 30 nouveaux modèles de véhicules électriques d'ici 2025. Il ambitionnait jusqu'à présent d'en assembler 20 d'ici 2023. Les quatre marques du groupe (Cadillac, GMC, Chevrolet et Buick) auront toutes leurs versions, l'idée étant de proposer une large gamme de prix et de modèles destinés aussi bien à la conduite sportive qu'au transport des familles. Le but est de "devenir le groupe vendant le plus de véhicules électriques en Amérique du Nord", a asséné Mary Barra.

 

Le marché est actuellement nettement dominé par Tesla, qui a pris une large avance. "Si on se compare à la concurrence sur le marché des véhicules électriques, on pense avoir plus de flexibilité, de polyvalence, d'échelle et d'expérience que n'importe qui d'autre", a toutefois estimé Doug Parks, responsable du développement de produits chez GM.

 

Les efforts supplémentaires fournis par GM "peuvent aider l'entreprise à entrer de nouveau pleinement dans le jeu", estime Art Wheaton, spécialiste du marché automobile à l'université Cornell. En termes de perception du public, Tesla est clairement en tête "grâce à l'envolée continue de son action en Bourse et au style de ses véhicules", souligne-t-il auprès de l'AFP. Volkswagen, poussé par le scandale sur les émissions diesels, "a pris quelques bonnes décisions pour bien se positionner", ajoute-t-il. GM est un peu à la traîne au moment même où le futur président des Etats-Unis, Joe Biden, pourrait "décider de rejoindre l'Accord de Paris et d'imposer des règles plus favorables à l'environnement", relève le spécialiste.

 

Pour rattraper son retard, GM prévoit d'avancer le lancement de la production des versions électriques de plusieurs modèles : fin 2021 pour le GMC Hummer EV, dont le temps de développement est passé de 50 à 26 mois, et au premier trimestre 2022 pour la première Cadillac électrique, la Lyriq, qui aura ainsi neuf mois d'avance sur le calendrier initial.

 

D'autres modèles vont aussi voir leur lancement avancé. Ainsi, la marque GMC proposera, en plus du nouveau Hummer EV et plus vite que prévu, trois autres modèles 100 % électriques dont un pick-up. La marque Chevrolet offrira rapidement une gamme de quatre modèles EV, comme Cadillac, dont un crossover compact et un pick-up également. Enfin, la marque Buick pourra compter sur deux modèles électriques. Tous ces modèles reposent sur une technologie de batterie baptisée Ultium qui est au centre de la nouvelle architecture flexible du constructeur. GM va d'ailleurs la partager avec Honda. Rappelons que les deux constructeurs coopérent en Amérique-du-Nord avec à la clé des achats en commun, le partage de plateformes et de dépenses de recherche et développement, notamment sur l'électrique et l'hydrogène.

 

Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
 Inscrivez vous 
Plus d'articles
Ouverture des concessions : tous les nouveaux protocoles à connaître

Les concessions peuvent accueillir leurs clients dans leur showroom. Mais pas dans n’importe quelles conditions. Nombre de m2 à consacrer par personne, distanciation, obligation d’information, voici

Un nouveau chapitre s'ouvre à Flins dès 2021

L'usine de Flins ne produira plus de véhicules neufs à partir de 2024, mais sera dédiée à l'économie circulaire. Baptisé Re-Factory, le site sera constitué autour de quatre pôles de compétences.

DS 9 : les commandes sont ouvertes

Avec le début de la commercialisation de la grande berline DS 9, la marque "entre dans la cour des grands", selon le patron de DS Automobiles en France. La gamme débute à 47 700 euros.

Ouverture des commerces : un espoir pour le 28 novembre 2020

Le gouvernement a réuni les fédérations pour envisager la prochaine ouverture des commerces, selon des règles sanitaires strictes. Le CNPA estime que les discussions vont dans le bon sens. Pour l'instant,

Affaire Hory contre PSA : la Cour de cassation ordonne la reprise du contrat de DOPRA

La Cour de cassation vient d'annuler l'arrêt de la cour d'appel de Rennes, qui ordonnait la résiliation du contrat entre la plateforme de pièces de rechange du groupe Hory et PSA. Résultat : le constructeur

Jacques-Edouard Daubresse bientôt directeur de DS France

Selon nos informations, la direction générale de DS France devrait prochainement être confiée à Jacques-Edouard Daubresse, directeur pièces et services de PSA.

 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page