Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
Audi France enthousiaste pour 2021

La nouvelle Audi A3 hybride rechargeable va monter en puissance en 2021.

Audi France enthousiaste pour 2021

Après une année 2020 difficile, Audi France préfère souligner les points positifs qu'ont été la digitalisation et l'engagement du réseau. En chiffres, la marque aux anneaux a vu ses ventes reculer de 21,2 %, à 45 360 unités.

 

"L’année 2020 restera dans les esprits pendant longtemps commente Lahouari Bennaoum, directeur Audi France. Nous avons su nous adapter et sommes parvenus à contenir la baisse de nos ventes. Nous avons notamment accéléré la digitalisation de nombreux services tout en conservant une proximité avec notre clientèle grâce à l’engagement de notre réseau de distribution."

 

En chiffres, Audi France a conclu l'exercice 2020 avec 45 360 immatriculations VP et 623 sur le marché des dérivés VUL, selon les chiffres de AAA-Data, soit 45 983 unités. La marque a donc reculé de 21,2 % en VP et 23,1 % en VUL. Audi annonce ainsi une part de marché VP de 2,77 %, en croissance de 0,15 point.

 

Le directeur d'Audi met aussi en avant l'offensive électrique de la marque, "avec la commercialisation de nombreux modèles hybrides rechargeables, baptisés TFSI e, sur les gammes Audi Q5, Q7, Q8, A6, A7, A8 et nouvelle A3 Sportback." Le vaisseau amiral électrique, le SUV e-tron, a totalisé 803 immatriculations dans l'Hexagone, avec 488 unités pour l'e-tron et 315 unités pour l'e-tron Sportback. Mais le gros des volumes électrifiés est à mettre au crédit de la gamme 48V et hybride rechargeable. En effet, elle a représenté 16 920 unités. Le bestseller électrifié de la marque a été le Q5 avec 3 488 immatriculations.

 

Cette offensive va se poursuivre en 2021 avec, notamment, la montée en puissance de l'A3 hybride rechargeable. "Nous regardons 2021 forts de ce que nous avons appris l’an passé et enthousiastes grâce à nos nouveautés à venir avec l’arrivée prochaine des Audi e-tron GT et Q4 e-tron, explique Lahouari Bennaoum. Même si le contexte sanitaire reste instable nous restons optimistes et positifs sur les perspectives 2021."

Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
 Inscrivez vous 
Plus d'articles
Qui sont les nouveaux cadres du groupe Stellantis ?

Jean-Philippe Imparato chez Alfa Romeo, Linda Jackson chez Peugeot, Thierry Koskas à la vente et au marketing du groupe… Retrouvez l'organigramme complet de Stellantis par marque, région et fonction

Luca de Meo promet la révolution chez Renault

Le directeur général du groupe Renault a dévoilé son plan de relance, baptisé Renaulution. Des économies, moins de plateformes, une quasi-disparition du diesel mais 24 lancements de produits d'ici

Jean Rouyer s'attaque au marché des flottes avec sa filiale Loc'oto

Le distributeur a donné le top départ de Loc’oto, filiale proposant aux entreprises des formules de location moyenne et longue durées. 350 mises à la route sont visées pour cette première année

Renault : des ventes sous la barre des 3 millions de véhicules en 2020

Le groupe français a immatriculé 2,949 millions de véhicules dans le monde en 2020, un volume en baisse de 21,3 %. Sa forte exposition dans les pays les plus touchés par la pandémie explique ce recul.

Laurent Thézée, Mazda France :

Trois mois après sa nomination à la présidence de Mazda France, Laurent Thézée présente la feuille de route de la marque en France, dont la trajectoire vers le segment du premium se construit en partenariat

Guillaume Couzy, Peugeot :

Au coude à coude avec Renault sur les ventes aux particuliers, Peugeot réalise une belle année 2020 dans un contexte de marché inédit. La marque débute l'année 2021 avec un portefeuille de commandes

 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page