Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
La Dacia Spring est dans les agences E.Leclerc Location

Luca de Meo, directeur général du groupe Renault et Michel-Edouard Leclerc, président du comité stratégique des centres E.Leclerc

La Dacia Spring est dans les agences E.Leclerc Location

Dans le cadre de son partenariat unique avec Renault, E.Leclerc Location accueille les premières Dacia Spring dans son réseau de 510 agences. Elle seront louées à partir de cinq euros par jour.

 

L’arrivée du véhicule électrique le plus abordable du marché devrait faire les choux gras de E.Leclerc Location. Effet, le geant de la distribution alimentaire a annoncé, mardi 6 avril 2021, l’accueil des premières Dacia Spring dans ses agences. Le modèle y sera disponible en location à cinq euros par jour sans engagement de durée, incluant l’assurance et l’entretien. Des Renault Zoe seront aussi de la partie à un tarif de six euros par jour. Un top départ officialisé au centre E.Leclerc d’Orly (94), en présence du directeur général de Renault, Luca de Meo et du président du comité stratégique des centres E.Leclerc, Michel-Edouard Leclerc.

 

Cette annonce n’est pas vraiment une surprise, puisque E.Leclerc avait annoncé le 30 novembre 2020, la commande de 3 000 Dacia Spring et 1 000 Renault Zoé. Ce nouveau modèle 100 % électrique Dacia est disponible en précommande pour les particuliers depuis le 20 mars, avec des premières livraisons prévues cet automne. Ce seront donc les clients de E.Leclerc qui seront les premiers automobilistes à pouvoir rouler avec, d’ici à la fin du printemps.

 

"Nous contribuons à rendre la mobilité électrique accessible au plus grand nombre, en prix, en praticité, en proximité. Je suis convaincu que la mobilité de demain se construira en écosystème avec des partenariats utiles, concrets et de terrain comme celui-cise réjouit Luca De Meo

 

Un partenariat de 10 ans, en faveur de l’électrique

 

La collaboration Renault et E.Leclerc ne date pas d’hier et remonte à 2010. Les deux partenaires avaient notamment entamé un programme en faveur de l’électrique, avec l’installation d’infrastructures de recharge sur les parkings des magasins en 2011. Un an plus tard, E.Leclerc avait acheté des véhicules de fonction, Renault Zoe,  pour ses employés.

 

Ce nouveau partenariat marque une nouvelle étape pour les deux groupes . "Je suis très heureux de voir notre engagement en faveur de la voiture électrique prendre ce nouvel élan aujourd’hui. Il va dans le sens des combats d’E.Leclerc en faveur de l'environnement et du pouvoir d'achat. C’est aussi une vraie fierté de le faire avec le Groupe Renault et sa marque Dacia." affirme Michel-Edouard Leclerc.

 

À lire aussi : E.Leclrec va déployer 15 000 bornes d'ici fin 2025

Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
 Inscrivez vous 
Plus d'articles
Maxime Picat, Stellantis :

Directeur de Stellantis en Europe, Maxime Picat a été élu Homme de l’Année 2020. Pur produit de PSA, il maîtrise aussi bien les rouages des usines que la complexité des gammes, la conception des véhicules

Le groupe Carwest ouvre une nouvelle concession Peugeot à la Queue-en-Brie

Présidé par Xavier Trujas, le groupe Carwest vient d'ouvrir une concession Peugeot à La Queue-en-Brie (94). Il s'agit d'un tout nouveau site qui permet au groupe francilien de combler un vide dans le sud du Val-de-Marne.

Carlos Tavares dévoile la nouvelle stratégie d'électrification pour Stellantis

Le directeur général de Stellantis, Carlos Tavares, a dévoilé une partie de la stratégie d'électrification du groupe. En 2025, 38 % des ventes seront électrifiées grâce à 4 nouvelles plateformes

Vincent Cobée, Citroën :

Avec la C5X, Citroën signe son retour sur le segment des grandes berlines, quatre ans après l'avoir quitté. Produite en Chine, comme la DS9, la C5X sera commercialisée en Europe à l'automne 2021.

François Larher, Audi :

En charge de l'activité occasion chez Audi France depuis octobre 2020, François Larher fait le point sur les dernières évolutions du label Audi Occasion:Plus et sur les ambitions de la marque aux anneaux

Renault affiche une part de marché en baisse mais se dirige vers des ventes saines

Renault continue de réorienter sa stratégie commerciale avec une baisse des immatriculations tactiques, ce qui explique sa part de marché en retrait depuis le début de l'année 2021. Une phase difficile

 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page