Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
Seat  Altea XL : Une histoire de coffre

Seat Altea XL : Une histoire de coffre

Seat a voulu offrir à sa gamme un monospace, un vrai. Voici l'Altea XL qui offre une habitabilité digne de ce nom. Il faudra en revanche encore attendre pour le 7 places. A s'y perdre ! Après l'Altea, il y a deux ans et les lancements successifs de la Toledo et de la Leon...

...au design assez proche, Seat nous propose cette fois-ci l'Altea XL. Une version de son monospace aux hormones de croissance. Très proche de son dérivé, l'Altea XL prend 19 centimètres supplémentaires gagnés sur le porte-à-faux arrière mais l'empattement reste, quant à lui, identique. Au départ, on aurait pu croire que la marque espagnole nous proposait une version 7 places de son monospace. Pas du tout. "L'Altea XL est destiné aux clients attirés par le précédent monospace qui nécessitent un espace plus important et qui restent séduits par les lignes et la sportivité de l'Altea mais qui ne la trouvaient pas adaptée à leurs besoins", explique la marque.
En quelque sorte, Seat a voulu corriger le tir après les (quelques) critiques qui s'étaient abattues sur l'Altea : difficile à positionner, monospace sportif manquant de place, grande Leon… tout avait été dit ou presque sur une Altea plus ou moins réussie. A l'heure actuelle, tout ce qui est grand étant prisé, breaks, 4x4 et grands monospaces, Seat a donc

L'ALTEA XL EN BREF

  • Date de lancement :
    Disponible
  • Segment de marché :
    Monospaces 235 000 immats en France au 1er semestre 2006.
  • Principales concurrentes :
    - Opel Zafira 1.9 CDTI 120 (25 700 euros),
    - Toyota Corolla Verso II 136 D-4D (25 000 euros)
  • Prix :
    22 350 € 1.9 TDI 105 ch Stylance
    24 270 € 2.0 TDI 140 Stylance
    25 660 € 2.0 TDI 140 DSG Stylance
  • souhaité donner de l'envergure à son produit.
    Ne cherchez pas de différences stylistiques, elles n'existent pas ou prou. "Le design sportif innovant et dynamique" cher à la marque a été conservé. On pourra cependant noter quelques différences esthétiques sur la partie arrière et le toit où les lignes ont été adoucies.
    En réalité, les principales différences tiennent dans l'habitabilité arrière et surtout le coffre. Grâce à ces 19 centimètres, la vie à l'arrière du véhicule se trouve considérablement améliorée. Les places deviennent plus vastes même si la largeur aux coudes et aux épaules reste encore juste pour les grands gabarits. Les ingénieurs ont ainsi également voulu jouer avec la modularité de la voiture. L'Altea XL propose un coffre de 532 litres contre 409 litres pour l'Altea classique. En donnant la possibilité de déplacer les sièges arrière longitudinalement de 14 centimètres vers l'avant, le coffre gagne ainsi plus de 100 litres de volume pour atteindre ainsi les 635 litres. Si on rabat totalement ces mêmes sièges arrière, la capacité de chargement atteint les 1 604 litres.
    Malgré ses nouvelles dimensions, l'XL reste tout aussi agile et maniable que sa petite sœur aussi bien sur routes que sur les grands axes. En outre, cette grande Seat bénéficie des nouvelles motorisations Diesel du groupe Volkswagen comme le 2.0 TDI 170 ch ou le 2.0 TDI 140 DSG. On préférera néanmoins ce dernier plus souple et moins rugueux. Sans oublier le 1.9 TDI 105 ch qui pour son prix (20 450 euros) pourrait attirer quelques jeunes familles.

    Tanguy Merrien

     

    Cet Article est extrait de
    Pour le découvrir, cliquez ici
    Ajouter un commentaire
     
    Pour laisser un commentaire,  
     Inscrivez vous 
    Plus d'articles
    Un record pour Kia en Europe

    La marque coréenne vient de boucler le meilleur premier trimestre de son histoire en Europe avec 131 434 immatriculations enregistrées (+5,2 %). Pas de record en France, mais une belle croissance : +16,5

    Ventes VN : l’essence s’affirme, le Diesel décline

    Les immatriculations françaises de voitures Diesel reculent de 11 % depuis janvier. Un repli dont profitent les modèles essence et hybrides, en forte progression.

    Rendez-vous en 2018

    Votre newsletter quotidienne fait une pause hivernale. La rédaction du Journal de l'Automobile vous souhaite de joyeuses fêtes de fin d'année. Retrouvez-nous dès le 2 janvier 2018 !

    Peugeot sur la piste des Genius

    Une expérimentation a lieu dans le réseau français de Peugeot. Sur un modèle proche des Genius de BMW, la marque souhaite évaluer la pertinence de conseillers en amont du parcours d'achat.

    Mitsubishi se positionne déjà dans l'Alliance Renault-Nissan

    Depuis le Tokyo Motor Show, Mitsubishi a précisé les contours de son intégration dans l'Alliance, son apport s'articulant notamment autour de quatre axes. Trevor Man, COO de Mitsubishi Motors nous en dit plus.

    PSA va lancer Distrigo sur le marché chinois

    Après l'Europe et l'Amérique du Sud, la marque tricolore rassemblant l'ensemble de l'offre en pièces de rechange multimarques du groupe PSA fera son apparition en Chine d'ici la fin de l'année.

     
    Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page