Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
Alfa : C.Q2.F.D

Alfa : C.Q2.F.D

Dès ce mois de janvier, les Alfa 147 et GT JTDm 150 ch pourront être équipées, en option, d'un différentiel autobloquant Torsen type B. Une touche de sportivité avant le grand retour d'Alfa sur les circuits d'endurance en 2008. "Alfa Romeo fera officiellement son...

...retour sur les pistes en 2008", a lancé Antonio Baravalle, exécutive vice-président d'Alfa Romeo, lors du dernier Salon de Bologne. "La marque le fera avec une Alfa 8C Competizione que nous développerons pour participer aux courses d'endurance comme les 24 Heures du Nürburgring, les 24 Heures de Daytona et les 24 Heures du Mans." Un beau programme ! Mais en attendant 2008, l'actualité d'Alfa est plus rationnelle avec l'arrivée du Q2 sur les 147 et GT JTDm 150 chevaux. Derrière cette appellation Q2, se cache en fait un différentiel mécanique autobloquant Torsen de type B. Le but : offrir un produit à la sportivité encore un peu plus affirmée tout en améliorant le comportement et la sécurité. C'est sur l'une des pistes du centre d'essai du groupe, situé à Balocco près de Milan, que nous avons pu juger de l'efficacité de ce différentiel. Pas la peine de faire cinquante tours de piste pour sentir les bienfaits du système. Les Q2 ressortent plus vite des virages, qu'ils soient secs ou mouillés. Un simple tour de piste avec une 147 JTDm 150 "normale" vous le confirme. La roue intérieure cire sans cesse et le passage sur le tronçon franchement arrosé est un abonnement au sous-virage ! Avec le Q2, dès que la roue interne perd de l'adhérence, le Torsen envoie le couple et la puissance sur la roue extérieure permettant ainsi d'utiliser au mieux la motricité disponible. Ainsi, le sous-virage est minimisé afin de conserver une meilleure trajectoire. Et même l'électronique en témoigne

LA 147 ET LE GT Q2

  • Date de lancement :
    Janvier 2007
  • Segment de marché :
    Berlines compactes premium et Coupés
  • Objectifs 2007 :
    5 % des 147. 20 % des GT
  • Prix :
    Option Q2 : de 800 à 1 200 €
    27 950 € 147 JTDm 150 ch Ti : 27 150 + 800
    32 200 € GT JTDm 150 ch Selective : 31 400 + 800
  • puisque son intervention se fait plus tard même si les vitesses de passages sont plus élevées. Vous me direz : un différentiel autobloquant n'est pas vraiment une nouveauté ? Certes. Souvent réservé à des sportives, ce système a également la faculté de générer de nombreuses réactions parasites dans la direction et le volant. Alfa a su éviter cela grâce, notamment, à son train avant avec des triangles superposés. Quant à la généralisation du Q2 sur le reste de la gamme, tant en modèles qu'en motorisations, Alfa demande un peu de patience.

    Atteindre 300 000 unités en 2010

    Si, au volant, les sensations sont bien différentes, au premier coup d'œil, pas de bouleversement. La 147 et le GT Q2 ne sont pas transformés. Seulement quelques éléments esthétiques comme un logo à l'arrière, des rétroviseurs alu, des jantes 17 pouces spécifiques ou encore la calandre, laissent deviner la nouveauté. Une définition qui ne sera toutefois pas importée en France. En effet, Alfa France n'ayant pas voulu d'une finition supplémentaire proposera le Q2 en option. Son prix pourra varier de 800 à 1 200 € selon la finition qui servira de base. A titre d'exemple, sur une 147 Ti qui compte déjà des jantes 17 pouces, le VDC et des suspensions différentes, l'option Q2 ne coûtera que 800 €. Alfa débute l'année 2007 avec une "petite" nouveauté mais rassurez-vous l'agitation dans les showrooms est pour bientôt. En effet, Sergio Marchionne a confirmé que la gamme Alfa allait s'enrichir de nouveaux modèles d'ici 2010. Dès le second semestre 2008, donc sûrement au Mondial de Paris, celle que l'on surnomme déjà Junior, la petite Alfa, devrait jouer les trouble-fête sur le segment de la Mini. Viendront ensuite, durant l'année 2009, la nouvelle 149 ainsi que la nouvelle 169. Cette grande berline, développée sur une base de Maserati, marquera le grand retour d'Alfa à la propulsion. La cerise sur le gâteau sera pour 2010 avec l'arrivée d'un SUV dont le concept Kamal pourrait être l'inspirateur. Un plan produit ambitieux mais nécessaire pour atteindre l'objectif fixé par le patron de Fiat Auto, à savoir conquérir les Etats-Unis et atteindre 300 000 unités en 2010 contre 210 000 attendues en 2007.

    Christophe Jaussaud

     

    Cet Article est extrait de
    Pour le découvrir, cliquez ici
    Ajouter un commentaire
     
    Pour laisser un commentaire,  
     Inscrivez vous 
    Plus d'articles
    Le groupe Volkswagen manque son objectif CO2 de 0,5 g

    Malgré des ventes de modèles électrifiés multipliées par plus de quatre, le groupe Volkswagen n'a pas atteint son objectif CO2 en 2020. Il rate, avec le pool qu'il avait constitué, la cible de 0,5 g en affichant

    Volvo France vise 20 000 livraisons en 2021

    Porté par ses modèles hybrides rechargeables, Volvo Car France veut renouer avec la croissance en 2021. Il vise 20 000 livraisons, dont 55 % de PHEV. L'année sera aussi synonyme d'un engagement encore

    Qui sont les nouveaux cadres du groupe Stellantis ?

    Jean-Philippe Imparato chez Alfa Romeo, Linda Jackson chez Peugeot, Thierry Koskas à la vente et au marketing du groupe… Retrouvez l'organigramme complet de Stellantis par marque, région et fonction

    Luca de Meo promet la révolution chez Renault

    Le directeur général du groupe Renault a dévoilé son plan de relance, baptisé Renaulution. Des économies, moins de plateformes, une quasi-disparition du diesel mais 24 lancements de produits d'ici

    Jean Rouyer s'attaque au marché des flottes avec sa filiale Loc'oto

    Le distributeur a donné le top départ de Loc’oto, filiale proposant aux entreprises des formules de location moyenne et longue durées. 350 mises à la route sont visées pour cette première année

    Renault : des ventes sous la barre des 3 millions de véhicules en 2020

    Le groupe français a immatriculé 2,949 millions de véhicules dans le monde en 2020, un volume en baisse de 21,3 %. Sa forte exposition dans les pays les plus touchés par la pandémie explique ce recul.

     
    Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page