Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
Lettre ouverte à Christian Streiff

Lettre ouverte à Christian Streiff

Monsieur, Vous venez d'entrer, si je puis me permettre, dans une zone de turbulence : le microcosme de l'automobile. Il est parfois difficile, certes, d'y distinguer ce qui procède d'un plan bien ordonné de ce qui, au contraire, relève de l'agitation la plus stérile. En tout cas, ça bouge...
Extrait de l'article :

...et votre arrivée aux commandes de ce grand Groupe industriel en est un témoignage.

D'aucuns laissent cependant entendre que ça ne bouge pas assez. Ils ont sans doute...

Taille de l'article : 674 mots
 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page