Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
Nissan Qashqai : La guerre des mondes

Nissan Qashqai : La guerre des mondes

Avec le Qashqai, qui a nécessité un investissement de 320 millions d'euros, Nissan s'attaque au segment C d'une autre manière. 3e pilier de la gamme européenne, ce crossover peut aussi bien séduire dans l'univers des berlines que dans celui des SUV compacts. Une nouvelle guerre des mondes...

...débute.

"Le Qashqai est difficile à "catégoriser" car il est le fruit de différentes influences", lance Stéphane Schwarz, le directeur du design européen de Nissan. "Nous, consommateurs, sommes en train de changer, nous ne souhaitons plus être classés, poursuit-il. Et ce phénomène concerne aussi tout ce que nous achetons. Aujourd'hui, nous recherchons davantage de créativité dans tout ce qui nous entoure." Vous l'aurez compris, le Qashqai n'est pas un véhicule comme les autres du point de vue de son designer. De même pour les "marketeurs" de la marque ! En effet, ce troisième pilier de la gamme européenne qui doit assurer le lien entre les petits VP (Micra et Note) et les 4x4, veut venir jouer les trouble-fête sur le segment C. On le voit même concurrencer davantage les berlines que les SUV compacts. Enfin sur le papier, car cela reste de la théorie ! Au final, les clients auront le dernier mot. En attendant de voir si Nissan avait vu juste, il ne faut pas perdre de vue que le Qashqai, qui a nécessité un investissement de 320 millions d'euros, est un modèle à volume pour la marque. Pensé, dessiné par et pour l'Europe, il y est même produit. En effet, il sortira des chaînes de l'usine anglaise de Sunderland à une cadence de 125 000 unités par an dont 100 000 destinées au marché européen. Il n'est donc pas question d'aller chercher les 442 780 Golf ou les 120 000 Rav 4 écoulés en 2006, mais entre ces deux modèles emblématiques, il y a de la place. D'autant que

LE QASHQAI EN BREF

  • Date de lancement :
    Début mars
  • Segment de marché :
    Segment C : plus de 700 000 unités en 2006 toutes carrosseries confondues en France
  • Principaux concurrents :
    - 307 1.6 HDi 110 Confort Pack 5p : 21 600 €
    - Golf 1.9 TDi 105 Confort 5p : 22 080 €
    - Fiat Sedici 1.9 JTD 120 Emotion : 22 790 €
    - Jeep Compass 2.0 CRD 140 ch Wild Dream : 25 200 €
    - Hyundai Tucson 2.0 CRDi 136 Pack Confort 4x2 : 25 850 €
    - Rav 4 136 D-4D : 28 650 €
  • Objectifs de vente :
    10 500 unités en 2007. 12 000 en année pleine
  • Prix en euros :
    Qashqai 4x2 de 18 900 € à 29 700 €
    22 600 € Qashqai 4x2 1.5 dCi 106 Acenta
    Qashqai 4x4 de 24 300 € à 31 900 €
    28 400 € Qashqai 4x4 2.0 dCi 150 Acenta Pack
  • l'hégémonie des berlines 5 portes étant bel et bien terminée après les attaques successives des monospaces et autres SUV compacts. Le segment C se fragmente de plus en plus et Nissan veut bouleverser encore un peu plus les codes avec son crossover.

    70 % des ventes en 4x2

    Grâce au tout numérique, le Qashqai a été développé en un temps record. En effet, seulement 12 mois se sont écoulés entre le premier prototype et les premières productions. Après les Serena et Lafesta au Japon mais aussi le Rogue aux Etats-Unis, le Qashqai repose sur la plate-forme C de l'Alliance. Rappelons que cette plate-forme C a été la deuxième à être mise en œuvre dans le cadre de l'Alliance Renault-Nissan après la B (Clio, Modus, Micra, Note). Apparue sur la Mégane en 2002, puis dérivée ensuite, cette plate-forme devra être utilisée, à terme, sur plus de 2 millions de véhicules par an. De la même manière, les synergies ont joué à plein sur les mécaniques puisque les ingénieurs ont également pioché dans la banque d'organes du groupe. Quatre moteurs sont au programme avec le 1,6 l 115 ch, le
    2,0 l 140 ch ainsi que deux Diesel, le 1.5 dCi 106 ch et le 2.0 dCi 150 ch. Comme vous pouvez l'imaginer, ceux fonctionnant au gazole vont écraser le mix (80 %) dans l'Hexagone et Nissan prévoit même que le 1.5 dCi de 106 ch devrait représenter la majorité des 10 500 ventes attendues cette année. Une mécanique exclusivement disponible en 4x2, la transmission All-Mode étant réservée aux seuls 2 litres. Une offre 4x4 qui devrait seulement atteindre 30 % des ventes. Le Qashqai paraît donc bien armé pour chasser à la fois sur les terres des berlines et des SUV compacts. Mais est-il capable d'offrir, comme l'affirme Nissan, le meilleur des deux mondes ?

    600 000 unités en 2007 pour Nissan Europe

    Baptisé Qashqai, du nom d'une tribu iranienne, Nissan le voit plutôt en nomade urbain. Oubliées les balades dans le désert. Son terrain de jeu préféré ? Le bitume de la route et même celui des villes ! Aussi bizarre que cela puisse paraître, il y est effectivement à l'aise. Certes ce n'est pas une Smart, mais son gabarit relativement contenu s'y marie bien. Avec ses 4,31 m, le Qashqai affiche une longueur proche des berlines du segment C. Une Mégane mesure 4,20 m, une Focus 4,34 m et une 307 SW 4,42 m. Sur la route, pas de surprise, le Qashqai offre, avec le 2.0 dCi, de bonnes performances et son comportement est efficace. Il n'a pas à rougir face à de nombreuses berlines. La prise de roulis, bien souvent considérée comme la tare des SUV, n'est pas trop importante. Autant d'atouts nécessaires pour assurer sa réussite et celle de Nissan en Europe. En effet, pour 2007, Nissan vise un total supérieur à 600 000 unités alors que ce chiffre a plafonné à un peu plus de 539 700 unités (VP + VUL). Mais au-delà du volume, le constructeur veut impérativement rester dans le top 3 de la rentabilité. Un exemple illustre à merveille cette volonté : "En 2005, nous avions vendu plus de 130 000 Micra en Europe sans toutefois dégager une rentabilité satisfaisante, explique Christian Meunier, directeur de ventes Europe, en 2006, même si le volume a été moins important, environ 100 000 unités, nous avons gagné plus d'argent." Ceci explique sans doute une partie du recul de 12,3 % des ventes continentales VP en 2006. Mais une partie seulement.

    Christophe Jaussaud

     

    Cet Article est extrait de
    Pour le découvrir, cliquez ici
    Ajouter un commentaire
     
    Pour laisser un commentaire,  
     Inscrivez vous 
    Plus d'articles
    Exclusivité JA : Le Top 3 des recherches

    Pendant toute la durée du Mondial de l'Automobile de Paris 2016, Google nous livre en exclusivité les tendances liées à cet événement avec les modèles les plus recherchés.

    Exclusivité JA : Le futur des technologies automobiles selon Deloitte

    Une étude réalisée par Deloitte démontre que l'intérêt des Français pour le véhicule autonome est en baisse et qu'ils ne sont pas nécessairement prêts à bourse délier pour toujours plus de technologies.

    Oil Factory c’est fini !

    Le site BtoB de vente en ligne de lubrifiants a mis fin à ses activités durant l’été. La fin d’une aventure digne d’intérêt, ne serait-ce que par son exclusivité sur le secteur, qui avait

    Le réseau multimarque organisait, dans son fief de Saint-Herblain, la sixième édition de sa Distinxion Académie, journées destinées à former les membres du réseau. L'occasion de faire le point

    Extension de garantie revisitée, location d'accessoires, vente en ligne, labels carrosserie et vitrage… Le service après-vente de Skoda France prépare un solide plan de bataille à mettre en action

    Grand Prix des Marques Automobiles 2016 : et les gagnants sont...

    Evénement mesurant l’attachement des clients VN à leur marque, la dernière édition du GPMA voit BMW triompher. Le constructeur allemand s'octroie ainsi quatre des huit prix mis en jeu. Le palmarès

     
    Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page