Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
Opel : Vivaro, le ticket gagnant

Opel : Vivaro, le ticket gagnant

Opel ne cache pas ses ambitions sur le créneau des VUL avec une gamme qui s'étend et s'affine au fil des années. Présentée en fin d'année dernière, la nouvelle version du Vivaro illustre la montée en puissance du constructeur. Si les résultats d'Opel n'ont pas répondu aux...

...attentes dans la catégorie des véhicules particuliers en 2006, le constructeur s'est vite consolé à la vue de ses très bons résultats sur la gamme des utilitaires. A vrai dire, depuis 2001 et le lancement du premier fourgon compact (2,8 tonnes), la marque n'en finit plus de grandir. Au point qu'Opel annonce être aujourd'hui "le constructeur de VU à la croissance la plus rapide d'Europe". De 2001 à 2005, les ventes de véhicules utilitaires Opel ont plus que doublé, passant d'environ 80 000 à plus de 180 000. A l'échelle française, l'année 2006 n'a fait que confirmer cette tendance, dans des proportions toutefois plus réduites, puisque 12 932 VU de la marque ont été écoulés sur le marché Hexagonal contre 12 620 unités sur la même période en 2005 (+ 2,47 %). Opel réalise aujourd'hui 2,9 % de parts de marché sur les VU et se classe au 8e rang dans cette catégorie en France. Bien qu'en légère baisse par rapport à l'année 2005 (- 0,93 %), l'Opel Vivaro reste incontestablement le fleuron des modèles de la marque et réalise actuellement près de 7 % de parts de marché dans la catégorie fourgon compact. Depuis son lancement en 2001,

LE VIVARO EN BREF

  • Date de lancement :
    Octobre 2006
  • Segment de marché :
    Fourgons compacts.
  • Principaux concurrents (prix TTC) :
    - Trafic L1H1 2.0 16V :
    23 561 € ;
    - Boxer L1H1 2.2 HDi/100 ch :
    24 817 € ;
    - Transporter 1,9 TDI/84 ch :
    22 771 € 
  • Objectifs de vente :
    5 000 en 2007
  • Prix TTC :
    24 039 € 2,0 16V 120 ch (Châssis 7)
  • environ 550 000 modèles ont été produits. Avec 4 352 unités vendues en 2006, il est certes encore loin des Trafic (18 929 unités) et autres Daily (15 765), mais la nouvelle version présentée fin 2006 pourrait de nouveau booster les chiffres de ventes cette année.

    Une nouvelle motorisation

    Produit dans l'usine de Luton et à Barcelone depuis 2003, en coopération avec Renault et Nissan, le Vivaro bénéficie d'un design relativement proche du Primastar et du Trafic. La nouvelle version se compose de phares en amande avec clignotants intégrés et de nouveaux feux arrière réalisés en verre transparent. Le "toit Jumbo" assure un espace conséquent et facilite notamment l'accès et la descente du véhicule. Un habitable doté de nouveaux dispositifs de sécurité, comme l'assistance au freinage d'urgence, et de nouveaux équipements de confort et de finition complètent ainsi le nouveau modèle. L'offre de motorisation a été totalement renouvelée, et comprend désormais trois turbodiesels Common Rail et un bloc essence 2,0 litres répondant aux normes d'émissions Euro 4. Les moteurs 1,9 litre sont remplacés par deux nouveaux 2.0 CDTI (66 kW/90 ch et 84 kW/114 ch). Ils offrent des performances en hausse avec un couple dont l'augmentation peut atteindre 26 % par rapport aux moteurs précédents et maintiennent des valeurs de consommation sensiblement identiques. Le nouveau Vivaro se veut également économique puisque les filtres à air et à carburant ne doivent être changés que tous les 90 000 km, et le fluide hydraulique de freinage tous les 120 000 km. Le véhicule est disponible avec un éventail encore accru de version : la gamme précédente - Combi, Tour et fourgon tôlé - se renforce avec deux versions plateau-ridelles aujourd'hui disponibles. Il offre également neuf configurations de suspension différentes, adaptées à chaque version de modèle et de moteur. Opel envisage de vendre 5 000 Vivaro et 13 200 VUL en 2007 sur le marché français, et ainsi réaliser une pénétration de 3,1 %.

    Benoît Landré

    ZOOM

    Astra Van : le petit plus Opel

    Opel n'est pas non plus en reste dans la catégorie des véhicules d'entreprise grâce à la nouvelle version de l'Astra Van, lancée également à l'automne dernier. La fourgonnette tôlée trois portes possède un espace de chargement important (volume de chargement 1,58 m3) et propose les mêmes avantages de confort et de conduite qu'une berline VP. Elle dispose d'un plancher totalement plat derrière les deux sièges avant, accessible grâce à un hayon à large ouverture et à un seuil de chargement particulièrement bas. L'essieu de torsion arrière a notamment été renforcé pour pouvoir transporter des cargaisons plus lourdes et ainsi afficher une charge utile de 650 kg. La nouvelle version de l'Astra Van est proposée avec deux moteurs Diesel Ecotec. Le moteur Diesel le plus puissant est le 1.7 CDTI de 74 kW/100 ch, complété par le groupe 1.3 CDTI développant 66 kW/90 ch. Opel envisage de vendre 1 550 unités de son Astra Van en 2007.
    Cet Article est extrait de
    Pour le découvrir, cliquez ici
    Ajouter un commentaire
     
    Pour laisser un commentaire,  
     Inscrivez vous 
    Plus d'articles
    ZE : Renault veut garder un temps d'avance

    Après la conversion à l'électrique de la quasi-totalité des constructeurs de la planète à plus ou moins longue échéance, l'Alliance Renault-Nissan, qui reste l'un des pionniers en la matière,

    Une reprise de plus pour By my Car !

    Le groupe dirigé par Jean-Louis Mosca et Jérôme Gerbier s'empare d'Auto Losange, distributeur Renault-Dacia dans la banlieue de Grenoble.

    T3 : chiffre d'affaires en forte hausse pour Renault

    Fort du succès rencontré par ses nouveaux modèles et par la bonne tenue de ses ventes en Europe, Renault voit son chiffre d'affaires progresser de 13% lors du troisième trimestre.

    Résultats en baisse pour PSA au 3e trimestre

    Confronté à des taux de change défavorables et au vieillissement de ses gammes, le constructeur tricolore voit son chiffre d'affaires reculer de 5% lors des trois derniers mois.

    Mercedes a dévoilé son pick-up

    Fruit de la collaboration entre Daimler et l'Alliance Renault-Nissan, le pick-up Mercedes sera lancé d'ici la fin de l'année 2017.

    Exclusivité JA : Le futur des technologies automobiles selon Deloitte

    Une étude réalisée par Deloitte démontre que l'intérêt des Français pour le véhicule autonome est en baisse et qu'ils ne sont pas nécessairement prêts à bourse délier pour toujours plus de technologies.

     
    Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page