Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
Mercedes Classe C : Duo gagnant ?

Mercedes Classe C : Duo gagnant ?

Entre fidélisation et conquête, Mercedes a choisi de ne pas choisir. La nouvelle Classe C se décline en deux modèles distincts avec l'ambition de reprendre le leadership du segment. Comme si Mercedes ne voulait pas évoluer trop vite, montrer trop clairement ses aspirations de...

...mutation athlétique. Comme si la descendante de la "petite-Benz" ne voulait pas déplaire à ceux qui continuent de faire son succès. A regarder côte à côte les deux versions de la nouvelle Classe C, ce constat de tiraillement paraît irréfutable. Non, la marque à l'étoile ne propose pas un quelconque pack Luxe ou pack Sport, censé différencier un véhicule déjà grandement statutaire. Mercedes commercialise aujourd'hui un double choix pour son modèle le plus vendu de son histoire (6 millions d'exemplaires). Classic ou Elegance, d'abord, dont la filiation aux aïeules paraît évidente, malgré un gain de vélocité indéniable. Mais Avantgarde également. Un modèle qui symbolise l'évolution dynamique de la Classe C. La différence entre les deux modèles ? La calandre. Quasi-exclusivement la calandre. Mais c'est déjà beaucoup. C'est même ici le terreau de ces interrogations.

Ergonomie, confort, habitabilité

Que dire de la nouvelle Classe C ? C'est une Mercedes. Pas de doute. Inutile d'évoquer la qualité de finition, la sobriété de l'espace intérieur et les agréments de conduite. La dernière née du constructeur allemand ne déroge pas à la règle. Mercedes a en effet souhaité que sa compacte affiche des prestations semblables aux grandes berlines de la marque. L'ergonomie du poste de conduite a par exemple été particulièrement soignée. A peine regrettera-t-on la confusion possible entre les deux commodos à la gauche du volant. Mais c'est ici l'une des rares remarques que l'on peut faire au sujet du véhicule, tant la Classe C fleure bon le haut de gamme en ces termes ergonomiques. En témoigne la facilité d'utilisation du système d'infotainment, spécialement développé pour le véhicule et qui jouit, ici, d'un écran d'une grande taille bien agréable. Confort et habitabilité montent encore d'un ton avec cette nouvelle génération de Classe C. De quoi la direction commerciale particulièrement optimiste. Ambitieuse même. La marque entend en effet prendre la tête du segment des berlines compacts premium. En 2006, BMW avait devancé Mercedes avec 12 100 immatriculations de sa Série 3, devant une Classe C à 10 159 ventes et une Audi A4 à 7 692. Pour 2007, le constructeur de Stuttgart entend réaliser 14 800 immatriculations en France.

Un véhicule divertissant

Alors du côté des équipements, Mercedes n'a pas lésiné. Outre les attributs désormais habituels (ABS, BAS, ESP, ASR, indicateurs de pressions des pneus, aide au démarrage en côte), la Classe C fourmille d'innovations. Exemple, avec le

LA CLASSE C EN BREF

  • Date de lancement :
    En concession
  • Segment de marché :
    Berline familiale Premium
  • Objectifs 2007 :
    14 800
  • Principales concurrentes : - BMW Série 320d Confort (33 100 €) ;
    - Audi A4 2.0 TDI 170 DPF Ambition (33 460 €)
  • Prix :
    32 600 € C180 Classic Kompressor
    35 600 € C220 CDI Avantgarde BM6
    46 500 € C350 Elegance BA7
  • système Linguatronic de commande vocale. En activant le procédé depuis le volant, le conducteur peut ainsi entrer sa destination au système de navigation, sans même épeler les noms. De 1 500 à 3 000 euros, le gadget peut vite devenir indispensable. Tout comme l'est devenu du reste, le kit Bluetooth qui permet de téléphoner en gardant les mains sur le volant. Ici, Mercedes l'intègre de série. A vrai dire, ce système d'infotainment si simple à utiliser, est sans doute l'un des points les plus attractifs du véhicule. Agrémenté d'un système sonore à 12 haut-parleurs qui développe 450 watts, ce dispositif d'information et de divertissement intègre également un disque dur de 30 Go, notamment intéressant pour stocker une playlist importante de titres MP3. Mais ce n'est pas tout puisque Mercedes installe lecteur DVD, prise USB et carte mémoire, pour connecter, par exemple, des appareils auxiliaires. Une fois le véhicule à l'arrêt, la Mercedes Classe C peut ainsi se muer en véritable home cinéma. On attend désormais le jour ou le constructeur intégrera un grand écran plasma à son véhicule ! Cette présence technologique renforce l'habitabilité de l'ensemble, presque au point d'ailleurs, d'en faire un lieu de vie. Cafetière, micro-onde ou ordinateur portable intégrés attendront tout de même. Le pack "appartement" n'existe pas encore. En revanche, une fois n'est pas coutume, Mercedes commercialise son Pack AMG sur l'ensemble de la gamme. Pour un complément de 2 200 à 2 850 euros, Elegance et Avantgarde se voient en effet gratifiées du traditionnel surplus de sportivité que propose le constructeur allemand.

    Sept motorisations en 2007

    Côté motorisations, même sans grande nouveauté, le constructeur allemand parvient à se démarquer. Tous les moteurs affichent en effet des performances à la hausse pour des consommations à la baisse. Grâce à une économie de CO2 évaluée à 15 % en moyenne, la nouvelle Classe C s'est d'ailleurs vue délivrer un certificat écologique par le TÜV allemand. Une performance notamment rendue possible par l'adoption, de série, de filtres à particules pour les modèles Diesel. Le bloc CDI 220 passe par exemple de 150 à 175 ch. Outre ce modèle, Mercedes propose un 4 cylindres essence de 184 chevaux pour sa C 200 Kompressor ainsi que des 6 cylindres 170 et 200 ch pour C 280 et C350. Le constructeur prévoit de commercialiser trois autres motorisations avant la fin de l'année. Un V6 Diesel (C320 CDI) devrait en effet débarquer au début de l'été, avant que la marque à l'Etoile ne lance, en septembre, un 4 cylindres 136 ch Diesel (C200 CDI) puis 156 ch essence (C180 Kompressor). A la fin de l'année, ce sont ainsi sept motorisations qui seront disponibles. En France, la direction commerciale prévoit de réaliser 90 % de ses ventes avec les motorisations Diesel. Actuellement, sur les 60 000 commandes enregistrées en Europe, précisons d'ailleurs que ce sont les modèles C180 et C 220 CDI qui remportent les suffrages. Des résultats qui plaident pour un beau succès de la version Avantgarde. Un bon signe pour Mercedes qui a fait de ce modèle un outil de conquête.

    David Paques

    Cet Article est extrait de
    Pour le découvrir, cliquez ici
    Ajouter un commentaire
     
    Pour laisser un commentaire,  
     Inscrivez vous 
    Plus d'articles
    ZE : Renault veut garder un temps d'avance

    Après la conversion à l'électrique de la quasi-totalité des constructeurs de la planète à plus ou moins longue échéance, l'Alliance Renault-Nissan, qui reste l'un des pionniers en la matière,

    Une reprise de plus pour By my Car !

    Le groupe dirigé par Jean-Louis Mosca et Jérôme Gerbier s'empare d'Auto Losange, distributeur Renault-Dacia dans la banlieue de Grenoble.

    T3 : chiffre d'affaires en forte hausse pour Renault

    Fort du succès rencontré par ses nouveaux modèles et par la bonne tenue de ses ventes en Europe, Renault voit son chiffre d'affaires progresser de 13% lors du troisième trimestre.

    Résultats en baisse pour PSA au 3e trimestre

    Confronté à des taux de change défavorables et au vieillissement de ses gammes, le constructeur tricolore voit son chiffre d'affaires reculer de 5% lors des trois derniers mois.

    Mercedes a dévoilé son pick-up

    Fruit de la collaboration entre Daimler et l'Alliance Renault-Nissan, le pick-up Mercedes sera lancé d'ici la fin de l'année 2017.

    Exclusivité JA : Le futur des technologies automobiles selon Deloitte

    Une étude réalisée par Deloitte démontre que l'intérêt des Français pour le véhicule autonome est en baisse et qu'ils ne sont pas nécessairement prêts à bourse délier pour toujours plus de technologies.

     
    Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page