Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
Porsche  Cayenne : Et il grimpe aussi !

Porsche Cayenne : Et il grimpe aussi !

Plus puissant, et pourtant moins gourmand, le nouveau Cayenne confirme l'ambiguïté - assumée - de son positionnement à la fois "pro du tout-terrain" et voiture sportive. En nous laissant essayer ce SUV de luxe dans les dunes du désert d'Agafay au Maroc, Porsche France nous a permis...

...de tester les capacités du nouveau Cayenne en hors-piste : un vrai bonheur.

Bien que la clientèle habituelle du Porsche Cayenne ne soit pas vraiment accro des compétitions tout terrain, elle ne dédaigne pas bénéficier des aptitudes off-road de son SUV. Et le nouveau Cayenne remplit son rôle. Dans les dunes, son comportement s'avère étonnant, l'électronique accompagnant totalement les velléités aventureuses du pilote. En côte, pas de panique, lorsque vous lâchez les pédales ou les perdez, le Cayenne s'immobilise, vous repartez quand vous le souhaitez sans un quelconque recul au démarrage. Vous voulez descendre dans des chemins escarpés, laissez-vous conduire, le système prend en charge la descente pour peu que vous ayez les roues droites. Et encore ! Même si vous n'avez pas toutes les roues en contact avec le sol, le Cayenne compense grâce au PTM intelligent ou Porsche Traction Management. L'embrayage multidisques, en effet, "permet de diriger jusqu'à 100 % du couple sur l'essieu avant oui l'essieu arrière selon les besoins". En clair, vous faites ce que vous voulez en sécurité (deux airbags grand volume pour les passagers avant, deux airbags thoraciques latéraux et deux airbags rideaux dans le cadre de toit participent également à cette réalité ainsi que les pré-tensionneurs de ceintures), dans un confort qu'il est inutile de décrire et avec du répondant sous le pied…

Chevaux plus économes

Le Cayenne nouvelle génération monte en puissance sur ses trois modèles, 40 ch de plus pour le modèle de base, le six cylindres 3,6 l, 45 ch sur le Cayenne S V8 4,8 l de 385 ch et enfin 50 ch sur le Cayenne qui atteint 500 ch. De quoi se faire plaisir sur route comme pour crapahuter sur les terrains

LA CAYENNE EN BREF

  • Date de lancement :
    Disponible
  • Segment de marché :
    SUV de luxe
  • Objectifs :
    1 500 exemplaires 2007-2008
  • Principales concurrentes :
    - Volkswagen Touareg V6 FSi, 280 ch, 49 400 euros ;
    - Mercedes ML 350, 272 ch, 53 600 euros ;
    - Audi Q7 : 3,6 FSi, 280 ch, Ambition luxe, 57 850 euros.
  • Prix :
    53 000 € Cayenne
    68 000 € Cayenne S
  • accidentés. Les trois motorisations sont dotées de l'injection directe essence, ce qui explique (entre autres) le regain de puissance mais aussi, un gain en termes de consommation (selon le nouveau cycle de conduite européen) qui peut aller à plus de 8 % sur certains modèles et en conduite réelle jusqu'à 15 %. Une économie née également d'une meilleure pénétration dans l'air, Porsche ayant cédé - avec succès - à l'éco-conception et gagné en Cx : 0,35 sur les trois modèles. Un béquet de toit plus aérodynamique, un abaissement de la jupe avant, des déflecteurs de roues re-modelés participent à ce lifting conso.

    Un brin d'agressivité

    Sans briser ses lignes, une touche plus agressive a été apportée au nouveau Cayenne. Cette touche naît de l'accentuation des angles des ailes, les rendant plus musclés. On notera aussi le nouveau bouclier avant. Côté optiques, ils ont été reculés par rapport à la version précédente et sont désormais plats. Ils bénéficient d'un éclairage directionnel dynamique bi-Xénon (en série sur le turbo, en option sur le Cayenne et le Cayenne S) très pratique sur routes peu rectilignes et en tout-terrain, on y revient ! Pour l'arrière, les changements sont moins perceptibles, on signalera un becquet de toit plus important et 4 sorties d'échappement plus généreuses. Surtout, ce qui est à souligner, ce sont les nouvelles roues 18 pouces en série sur le S et le Turbo (17 pouces pour le Cayenne), et pour le plaisir des roues de 21 pouces sont aussi proposées. Bref, plus de puissance, plus d'assise, plus d'agressivité et toujours du luxe, le nouveau Cayenne s'affirme tout aussi bien en sportif sur route et en pugnace en dehors.

    Hervé Daigueperce

    Cet Article est extrait de
    Pour le découvrir, cliquez ici
    Ajouter un commentaire
     
    Pour laisser un commentaire,  
     Inscrivez vous 
    Plus d'articles
    Renault vise une légère croissance dans le véhicule d'occasion en 2021

    Le réseau Renault a immatriculé 225 000 véhicules d'occasion en 2020, soit une baisse de 9 %. Un léger rebond est toutefois attendu pour cette année. Les électriques joueront de leur influence dans

    Le groupe Volkswagen manque son objectif CO2 de 0,5 g

    Malgré des ventes de modèles électrifiés multipliées par plus de quatre, le groupe Volkswagen n'a pas atteint son objectif CO2 en 2020. Il rate, avec le pool qu'il avait constitué, la cible de 0,5 g en affichant

    Volvo France vise 20 000 livraisons en 2021

    Porté par ses modèles hybrides rechargeables, Volvo Car France veut renouer avec la croissance en 2021. Il vise 20 000 livraisons, dont 55 % de PHEV. L'année sera aussi synonyme d'un engagement encore

    Qui sont les nouveaux cadres du groupe Stellantis ?

    Jean-Philippe Imparato chez Alfa Romeo, Linda Jackson chez Peugeot, Thierry Koskas à la vente et au marketing du groupe… Retrouvez l'organigramme complet de Stellantis par marque, région et fonction

    Luca de Meo promet la révolution chez Renault

    Le directeur général du groupe Renault a dévoilé son plan de relance, baptisé Renaulution. Des économies, moins de plateformes, une quasi-disparition du diesel mais 24 lancements de produits d'ici

    Jean Rouyer s'attaque au marché des flottes avec sa filiale Loc'oto

    Le distributeur a donné le top départ de Loc’oto, filiale proposant aux entreprises des formules de location moyenne et longue durées. 350 mises à la route sont visées pour cette première année

     
    Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page