Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
Smart cdi : 88 g de CO2 : qui dit mieux !

Smart cdi : 88 g de CO2 : qui dit mieux !

Alors que Stuttgart vient juste de célébrer son titre de champion en Bundesliga, DaimlerChrysler, dont le siège est dans la ville, fête également sa championne des émissions de CO2. En effet, avec 88 g rejetés par kilomètre, la Smart cdi est championne toutes catégories. Mais un titre n'est rien si...

...les ventes ne suivent pas. Et cette génération de Fortwo espère faire mieux que la précédente qui avait représenté 140 000 unités sur les 770 000 Fortwo vendues dans le monde. Précisons également que 2/3 de ce volume roulant au gasoil a été vendu en Allemagne grâce à une politique fiscale incitative. En France, la part du Diesel dans le mix était en moyenne de 8 % depuis sa commercialisation en 2000 et aujourd'hui le constructeur espère atteindre 15 à 20 %. Pour ce faire, le marché des entreprises et des flottes (75 % des ventes jusqu'ici en Diesel) sera une nouvelle fois au cœur de la stratégie grâce à une TVTS très basse. En effet, la Smart cdi est le seul véhicule entrant dans la catégorie A correspondant à une taxe annuelle de 176 € ! D'autres atouts, comme une consommation en cycle mixte de 3,3 l, des coûts d'entretien maîtrisés et  une valeur de revente élevée sont mis en avant par Smart. Pour arriver à de tels résultats, les ingénieurs allemands ont revu le petit trois cylindres cdi de 800 cm3, avec l'adoption d'une rampe commune de dernière génération permettant des injections sous une pression de 1 600 bars contre 1 350 sur l'ancienne génération. Pour l'agrément, le turbo a également fait peau neuve afin de limiter le temps de réponse tout en offrant plus de couple. Grâce à une pression de 1,15 bar, la turbine, d'origine Mitsubishi, peut atteindre 290 000 rotations par minute. Et il faut reconnaître que le fruit de ce travail est réussi. Une fois habitué à la sonorité du tri-cylindre, tout de même bien présente, le reste est très agréable. Même la boîte, longtemps décriée pour ses temps de passage, a su évoluer afin de les diviser par deux. Ainsi, si l'on se livre à une petite comparaison rapide avec la génération précédente, la consommation est en baisse de 13 % malgré une puissance et un couple en hausse de 10 %. Les rejets à l'échappement ont également diminué. Quel que soit le critère (CO, NOx, HC+NOx ou particules), cette Fortwo est largement en deçà des normes Euro IV (voir tableau). Seul bémol pour une voiture qui se veut écologiquement exemplaire : le filtre à particules ne sera pas en série sur le marché français ! Il sera facturé 250 € en option, alors qu'il est en série en Allemagne grâce à l'incitation fiscale de l'Etat. Cependant, pour ceux qui en voudraient encore plus, au chapitre écologique, Smart va s'essayer au mildhybrid avant la fin de l'année. La Fortwo, en version 71 ch essence, sera bientôt disponible avec un système Stop & Start Valeo. D'ailleurs cette Smart "verte" sera LA voiture officielle des concerts géants Live Earth, le 7 juillet prochain. 

C.J.

 

Cet Article est extrait de
Pour le découvrir, cliquez ici
Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
 Inscrivez vous 
Plus d'articles
Véhicules étendus : Bruxelles veut élargir l'accès des données

La Commission européenne vient d'annoncer qu'elle pourrait mettre en place une réglementation relative aux véhicules dits étendus, si l'accès aux serveurs d'hébergement des données n'était pas suffisamment

Ventes VN : l’essence s’affirme, le Diesel décline

Les immatriculations françaises de voitures Diesel reculent de 11 % depuis janvier. Un repli dont profitent les modèles essence et hybrides, en forte progression.

Rendez-vous en 2018

Votre newsletter quotidienne fait une pause hivernale. La rédaction du Journal de l'Automobile vous souhaite de joyeuses fêtes de fin d'année. Retrouvez-nous dès le 2 janvier 2018 !

Peugeot sur la piste des Genius

Une expérimentation a lieu dans le réseau français de Peugeot. Sur un modèle proche des Genius de BMW, la marque souhaite évaluer la pertinence de conseillers en amont du parcours d'achat.

Mitsubishi se positionne déjà dans l'Alliance Renault-Nissan

Depuis le Tokyo Motor Show, Mitsubishi a précisé les contours de son intégration dans l'Alliance, son apport s'articulant notamment autour de quatre axes. Trevor Man, COO de Mitsubishi Motors nous en dit plus.

PSA va lancer Distrigo sur le marché chinois

Après l'Europe et l'Amérique du Sud, la marque tricolore rassemblant l'ensemble de l'offre en pièces de rechange multimarques du groupe PSA fera son apparition en Chine d'ici la fin de l'année.

 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page