Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
Smart cdi : 88 g de CO2 : qui dit mieux !

Smart cdi : 88 g de CO2 : qui dit mieux !

Alors que Stuttgart vient juste de célébrer son titre de champion en Bundesliga, DaimlerChrysler, dont le siège est dans la ville, fête également sa championne des émissions de CO2. En effet, avec 88 g rejetés par kilomètre, la Smart cdi est championne toutes catégories. Mais un titre n'est rien si...

...les ventes ne suivent pas. Et cette génération de Fortwo espère faire mieux que la précédente qui avait représenté 140 000 unités sur les 770 000 Fortwo vendues dans le monde. Précisons également que 2/3 de ce volume roulant au gasoil a été vendu en Allemagne grâce à une politique fiscale incitative. En France, la part du Diesel dans le mix était en moyenne de 8 % depuis sa commercialisation en 2000 et aujourd'hui le constructeur espère atteindre 15 à 20 %. Pour ce faire, le marché des entreprises et des flottes (75 % des ventes jusqu'ici en Diesel) sera une nouvelle fois au cœur de la stratégie grâce à une TVTS très basse. En effet, la Smart cdi est le seul véhicule entrant dans la catégorie A correspondant à une taxe annuelle de 176 € ! D'autres atouts, comme une consommation en cycle mixte de 3,3 l, des coûts d'entretien maîtrisés et  une valeur de revente élevée sont mis en avant par Smart. Pour arriver à de tels résultats, les ingénieurs allemands ont revu le petit trois cylindres cdi de 800 cm3, avec l'adoption d'une rampe commune de dernière génération permettant des injections sous une pression de 1 600 bars contre 1 350 sur l'ancienne génération. Pour l'agrément, le turbo a également fait peau neuve afin de limiter le temps de réponse tout en offrant plus de couple. Grâce à une pression de 1,15 bar, la turbine, d'origine Mitsubishi, peut atteindre 290 000 rotations par minute. Et il faut reconnaître que le fruit de ce travail est réussi. Une fois habitué à la sonorité du tri-cylindre, tout de même bien présente, le reste est très agréable. Même la boîte, longtemps décriée pour ses temps de passage, a su évoluer afin de les diviser par deux. Ainsi, si l'on se livre à une petite comparaison rapide avec la génération précédente, la consommation est en baisse de 13 % malgré une puissance et un couple en hausse de 10 %. Les rejets à l'échappement ont également diminué. Quel que soit le critère (CO, NOx, HC+NOx ou particules), cette Fortwo est largement en deçà des normes Euro IV (voir tableau). Seul bémol pour une voiture qui se veut écologiquement exemplaire : le filtre à particules ne sera pas en série sur le marché français ! Il sera facturé 250 € en option, alors qu'il est en série en Allemagne grâce à l'incitation fiscale de l'Etat. Cependant, pour ceux qui en voudraient encore plus, au chapitre écologique, Smart va s'essayer au mildhybrid avant la fin de l'année. La Fortwo, en version 71 ch essence, sera bientôt disponible avec un système Stop & Start Valeo. D'ailleurs cette Smart "verte" sera LA voiture officielle des concerts géants Live Earth, le 7 juillet prochain. 

C.J.

 

Cet Article est extrait de
Pour le découvrir, cliquez ici
Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
 Inscrivez vous 
Plus d'articles
Le groupe Volkswagen manque son objectif CO2 de 0,5 g

Malgré des ventes de modèles électrifiés multipliées par plus de quatre, le groupe Volkswagen n'a pas atteint son objectif CO2 en 2020. Il rate, avec le pool qu'il avait constitué, la cible de 0,5 g en affichant

Volvo France vise 20 000 livraisons en 2021

Porté par ses modèles hybrides rechargeables, Volvo Car France veut renouer avec la croissance en 2021. Il vise 20 000 livraisons, dont 55 % de PHEV. L'année sera aussi synonyme d'un engagement encore

Qui sont les nouveaux cadres du groupe Stellantis ?

Jean-Philippe Imparato chez Alfa Romeo, Linda Jackson chez Peugeot, Thierry Koskas à la vente et au marketing du groupe… Retrouvez l'organigramme complet de Stellantis par marque, région et fonction

Luca de Meo promet la révolution chez Renault

Le directeur général du groupe Renault a dévoilé son plan de relance, baptisé Renaulution. Des économies, moins de plateformes, une quasi-disparition du diesel mais 24 lancements de produits d'ici

Jean Rouyer s'attaque au marché des flottes avec sa filiale Loc'oto

Le distributeur a donné le top départ de Loc’oto, filiale proposant aux entreprises des formules de location moyenne et longue durées. 350 mises à la route sont visées pour cette première année

Renault : des ventes sous la barre des 3 millions de véhicules en 2020

Le groupe français a immatriculé 2,949 millions de véhicules dans le monde en 2020, un volume en baisse de 21,3 %. Sa forte exposition dans les pays les plus touchés par la pandémie explique ce recul.

 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page