Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
Saab 9-3 :  Bien plus qu’un lifting

Saab 9-3 : Bien plus qu’un lifting

En septembre une nouvelle 9-3 sera dans les showrooms. Saab a largement revu et corrigé son best-seller en lui offrant notamment un design plus séduisant, un moteur Diesel de 180 chevaux et surtout une transmission intégrale. Plus de 20 000 personnes s'étaient données rendez-vous,...

...le 10 juin dernier, à Trollhättan pour fêter les 60 ans de Saab. Un américain et un australien avaient même fait le voyage avec leur Saab préférée. Un anniversaire qui a également marqué les grands débuts de la nouvelle Saab 9-3. Bien qu'elle ne soit commercialisée que le 20 septembre prochain, Saab a décidé de la dévoiler avant l'été. Un renouvellement qui va forcément avoir des conséquences sur les résultats de Saab en 2007 puisque la gamme 9-3 représente 2/3 du volume des ventes. Les objectifs de cette année sont donc teintés de prudence surtout après une année 2006 historique. En effet, avec 133 167 unités, Saab a battu son record d'immatriculations qui datait de l'année 2000. La marque suédoise de GM a ainsi vu ses ventes croître de 11,1 % au niveau mondial. La France a fait mieux avec 12 % de gagnés sur la même période et contrairement à la maison mère, Saab France est plus optimiste pour cette année. Pour Philippe Van der Meulen, le directeur des ventes, la croissance sera encore au rendez-vous

LA 9-3 EN BREF

  • Date de lancement :
    20 septembre
  • Segment de marché :
    Berline et breaks premium.
  • Objectifs :
    2 600 unités Berline et SportHatch
  • Principales concurrentes :
    - Alfa 159 1.9 JTD 150 Distinctive : 29 400 €
    - A4 2.0 TDi 140 Ambition : 31 700 €
    - Volvo S60 2.4 D 163 ch Momentum Fap : 33 200 €
    - BMW 320d Confort 163 ch : 33 450 €
    - Mercedes C 220 CDi Elegance 170 ch : 35 600 €
  • Prix :
    25 950 € à 40 650 € Berline essence
    28 700 € à 33 750 € Berline BioPower
    28 300 € à 36 850 €
    Berline Diesel SportHatch : + 1 150 €
  • dans l'Hexagone. Il table même sur une progression de 9 %, ce qui permettrait à la marque d'atteindre 3 300 unités. Pour lui, la marque a encore un fort potentiel de croissance et le large travail de communication, avec notamment des spots télé, va continuer à payer.

    Plus de caractère

    Pour séduire davantage la 9-3 va pouvoir compter sur un design plus affirmé très largement inspiré du concept Aero X qui avait été présenté à Genève en 2006. La berline, le SportHatch et le cabriolet gagnent une face avant franchement réussie. Saab inaugure même une nouvelle signature "lumineuse", à l'image d'Audi, avec un mince éclairage permanent en haut des blocs optiques. Les trois modèles voient également leur partie arrière évoluer pour offrir une plus grande cohérence à la gamme. Ainsi, tous les feux reprennent désormais le verre "clair givré" inauguré sur le SportHatch. Sous le capot, la 9-3 fait également le plein de nouveautés même si le V6 BioPower bi-turbo de 400 ch de l'Aero X n'est pas de la partie ! Qu'elles fonctionnent au sans-plomb, au gasoil ou à l'E85, les mécaniques évoluent. La gamme BioPower de la 9-3 s'enrichit du 2 litres Turbo développant 200 ch. Ce bloc développant en version sans-plomb 175 chevaux, voit sa puissance augmenter de 14 % et son couple de 13 % (265 à 300 Nm) grâce à l'utilisation du carburant vert. En effet, grâce à un indice d'octane de 104 (contre 95 pour le sans-plomb) ce bloc peut compter sur une pression de suralimentation plus forte avec une avance à l'allumage plus précoce. Une offre BioPower, sans surcoût à l'achat, sur laquelle Saab France espère capitaliser rapidement avec près de 15 % du mix. Mais en France, pour l'heure, point de salut sans Diesel. Et là encore, la nouvelle 9-3 sera armée face à la concurrence. Souvenez-vous du moteur qui équipait le concept Vectra OPC à Genève en 2004 : il s'agissait du 1.9 CDTi développant la bagatelle de 212 chevaux pour un couple de 400 Nm (JA N° 870 du 02/04/2004). Trois années plus tard, on le retrouve sous le capot de la 9-3. S'il ne reste "plus que" 180 chevaux, les 400 Nm de couple sont toujours là. Baptisée TTiD, cette motorisation sera disponible avant la fin de l'année en France. Nous avons toutefois pu en prendre le volant et le résultat est à la hauteur des chiffres avancés. En reprenant un système de double turbo fonctionnant en série, comme le propose déjà BMW, la 9-3 TTiD se montre raisonnablement performante sans abandonner son confort et un faible niveau de consommation. Elle effectue le 0 à 100 km/h en 8,5 s tout en affichant une consommation mixte de 5,9 litres. Mais

    LA 9-3 CABRIOLET EN BREF

  • Date de lancement :
    20 septembre *
  • Segment de marché :
    Cabriolet 4 places premium.
  • Objectif :
    350 unités en 2007
  • Principales concurrentes :
    - Audi A4 Cab 2.0 TDi 140 DPF Attraction : 37 400 €
    - Volvo C70 CC D5 Momentum : 42 450 €
    - BMW 330d CC Confort 231 ch : 50 850 €
    - Mercedes CLK Cabriolet 320 CDi 224 ch : 52 000 €
  • Prix :
    48 500 € à 50 400 € Cab essence
    36 000 € à 43 200 € Cab BioPower
    37 450 € à 46 900 € Cab Diesel
  • surtout, ce quatre cylindres, malgré sa puissance, offre une souplesse exemplaire. Dernière nouveauté mécanique, et indirectement peut-être la plus importante en termes d'image : le V6 2,8 turbo qui passe à 280 chevaux.

    Une transmission intégrale début 2008

    Pourquoi faire passer la puissance d'un V6 turbo essence de 255 à 280 chevaux, surtout que ce dernier n'est franchement pas dominateur en termes de ventes ? Tout simplement parce que cette version boostée du V6 est pour l'heure exclusivement réservée à une 9-3 à transmission intégrale. Passage obligé pour évoluer dans les segments premium, Saab va offrir, début 2008, une version XWD cross wheel drive. Et Saab en est particulièrement fier, puisque ce sont les ingénieurs de Trollhättan qui ont été désignés par GM pour développer cette technologie destinée aux différents modèles du groupe reprenant l'architecture traction avant et moteur transversal. Si la référence a clairement été le système xDrive de BMW, les ingénieurs ont toutefois choisi d'utiliser un Haldex. Une quatrième génération de ce système dont la Suède a la primeur avant que d'autres marques, comme celles du groupe Volkswagen, en équipe également certains modèles. Ce nouveau système multidisques à bain d'huile permet de faire varier la répartition de 0 à 100 % entre les essieux mais intègre également un différentiel actif à glissement limité qui permet de mieux répartir la puissance entre les roues arrière. Les concessionnaires des régions montagneuses et leurs clients vont particulièrement apprécier. Mais pour que l'effet soit significatif sur les ventes, cette transmission XWD devra se démocratiser et notamment sur les mécaniques Diesel. Un réseau qui compte aujourd'hui 59 concessionnaires et 61 réparateurs agréés. Mais le travail se poursuit et Philippe Van der Meulen annonce qu'il y aura entre 6 et 10 ouvertures en 2007.

    Christophe Jaussaud

    TABLEAU : FICHE TECHNIQUE
    FICHE TECHNIQUE 1.8 t BioPower 2.0 t BioPower 2.8 t V6 1.9 TiD 120 1.9 TiD 150 1.9 TTiD 180
    Cylindrée (cm3) 1 998 1 998 2 792 1 910 1 910 1 910
    Puissance maxi (ch à tr/mn) 175 à 5 500 200 à 5 500 255 à 5 500 120 à 4 000 150 à 4 000 180 à 4 000
    Couple maxi (Nm à tr/mn) 265 de 2 000 à 3 500 300 de 2 500 à 4 000 350 de 1 800 à 5 000 280 de 2 000 à 2 750 320 de 2000 à 2 750 400 de 1 850 à 2 750
    Vitesse maxi (km/h) 220 230 250 200 210 225
    0 à 100 km/h (s) 8,4 7,9 6,7 11,5 9,5 8,5
    Cycle mixte (l/100 km) - - 10,2 5,4 5,8 5,9
    Emissions CO2 mixte (g/km) de 35 à 50 g co2/km   245 147 156 159
    Poids en ordre de marche (kg) 1 495 1 500 1 605 1 565 1 570 1 595
    Capacité du réservoir (l) 62 62 58 58 58 58
    L/l/h (mm) 4 647/1 802/1 450
    Empattement (mm) 2 675
    Voies AV/AR (mm) 1 524/1 506
    Volume du coffre (l) 425
    * Berline. Performances BioPower avec E85. TTiD 180 ch disponible en novembre
    Cet Article est extrait de
    Pour le découvrir, cliquez ici
    Ajouter un commentaire
     
    Pour laisser un commentaire,  
     Inscrivez vous 
    Plus d'articles
    Renault nomme en France, en Europe et en Chine

    La France, l'Europe mais aussi la Chine et la zone Pacifique sont au centre des nominations que Renault vient d'annoncer.

    Carlos Tavares, PSA :

    Le patron de PSA prévoit un impact sur l’ensemble de la filière automobile dès la mise en œuvre des normes d’émission de CO2 en 2021. Le groupe pilote d’ores et déjà ses niveaux de stocks

    Les immatriculations 2018 de véhicules diesel ont encore baissé en Europe

    Les dernières statistiques de l'Acea montrent un recul de 18,3 % des immatriculations de véhicules diesel dans l'Union européenne en 2018, au plus grand bénéfice de l'essence. La part des véhicules

    Electromobilité : les points à retenir du rapport reçu par l'Elysée

    Quatre mois après avoir confié une mission sur les nouvelles mobilités et les véhicules autonomes à Patrick Pelata et Xavier Mosquet (BCG Consulting), Emmanuel Macron a présenté les conclusions

    Mercedes-Benz entame une grande transformation de son réseau de concessions

    Mercedes-Benz met son réseau mondial sur la route de la digitalisation avec de nouveaux standards pour ses concessions. Como, un des plus importants distributeurs de la marque en France, a été l'un

    Paris et Renault officialisent leur union

    Comme attendu, la Ville de Paris et le constructeur tricolore ont posé les bases de l'après Autolib. D'ici septembre, Renault déploiera dans la capitale une nouvelle offre de mobilité combinant un service

     
    Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page