Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
Cadillac BLS Wagon : Une course de fond

Cadillac BLS Wagon : Une course de fond

Le renouveau de Cadillac se poursuit. En attendant la nouvelle CTS, point d'orgue de la renaissance Cadillac, la marque américaine lance la BLS Wagon. Un break qui devrait rapidement prendre le leadership des ventes avec un mix attendu de...
...60%.

"Avec Cadillac, nous nous sommes lancés dans un marathon, pas dans un sprint, image Gerard Jansen, directeur Cadillac Corvette Hummer Europe. Aujourd'hui, nous avons parcouru 6 à 7 km." Le chemin est encore long, mais on peut penser que l'athlète Cadillac est "chaud" pour accélérer la cadence. Depuis 2002, la marque a déjà lancé 13 nouveaux produits, mais l'arrivée du break BLS, puis de la nouvelle CTS en début d'année (prochainement à l'essai dans le JA), devrait permettre cette augmentation de rythme. Le directeur européen rappelle d'ailleurs que sur les 9 premiers mois de cette année, les marques importées par le groupe Kroymans sur notre continent ont progressé de 45 % atteignant 3 769 unités. Comme il l'a rappelé, il faut y voir les premiers kilomètres d'un marathon, pas question pour l'heure de remettre en cause la suprématie des marques premium européennes. Mais cette évolution positive vient conforter le travail déjà réalisé par la marque pour s'implanter en Europe. Ainsi, la BLS apparue en 2005 représente déjà 45 % des ventes et, parmi elles, plus de 65 % ont une mécanique Diesel. Une offre indispensable principalement en France. Un pays où Cadillac a, toutefois, du mal à trouver sa place. Cadillac a bien pris le départ de ce "marathon européen", mais la marque peine sur le parcours hexagonal. En effet, l'année 2007 devrait totaliser entre 300 et 400 unités, bien loin des 600 à 700 unités attendues à l'époque du lancement de la BLS. Les chiffres de ventes de cette année sont d'ailleurs symptomatiques : le modèle le plus performant de la gamme est l'Escalade avec 66 immatriculations à fin septembre ! Devant la BLS qui ne totalise que 49 unités ! Difficile de trouver sa place sur un segment de marché très compétitif, bien que la BLS le soit, mais aussi relativement conservateur du fait de la part importante des ventes flottes. La raison de cette situation est principalement due à l'image qu'ont les français de la marque. Il faut également prendre en compte le réseau qui plafonne aujourd'hui à 18 points de vente. Difficile de faire mieux avec un tel maillage. De surcroît, la filiale française ne peut compter sur la marque Hummer qui est confiée à un importateur. Une exception en Europe. Le réseau va donc devoir évoluer et se densifier sachant que l'objectif demeure à 25 points de vente. Au niveau européen, le réseau vise 200 points de vente contre 165 aujourd'hui. Cependant, dans ce tableau global il y a aussi de bonnes nouvelles : la Corvette devrait établir un nouveau record avec près de 160 unités.

La BLS Wagon EN BREF

  • Date de lancement :
    Disponible
  • Segment de marché :
    Break segment M2. 55000 unités en 2006
  • Objectifs 2008 :
    60 unités* 60 % des ventes de BLS
  • Principales concurrentes la BLSW 1.9 TiD 150 ch 30400 euros : Mercedes C 220 CDi 170 ch Break Classic : 35 050 euros ; BMW 320d Touring Premiere 163 ch : 34 250 euros ; Saab 9-3 Sport Hatch 1.9 TiDS 150 ch Linear : 30 900 euros
  • Prix Essence :
    De 29 640 à 44 280 euros
  • Prix Diesel :
    De 30 400 à 41 480 euros
  • Prix Flex Power E85 :
    De 30 340 à 36 940 euros

  • Diesel de 180 ch et Bioéthanol au programme

    Les investisseurs pourront donc compter sur le break BLS, mais aussi sur une motorisation E85 pour relancer voire développer davantage leur business. A l'image de la Saab 9-3, qui est la base technique de la BLS, la petite Cadillac propose des motorisations et des technologies de premier plan. Ainsi, le bloc Diesel 1.9 jusqu'ici disponible en 150 ch, se voit épaulé par une version 180 ch qui fait appel à un double turbo. Une version qui devrait d'ailleurs représenter 37 % du mix Diesel. Durant notre galop d'essai, cette mécanique, disposant d'un couple de 400 Nm, associée à une boîte automatique s'est montrée particulièrement convaincante. Si l'offre essence est large, avec trois mécaniques allant de 155 à 255 chevaux, la quatrième, baptisée FlexPower, sera sûrement la seule à trouver grâce dans notre pays. Il s'agit du 2 litres Bioéthanol développant 200 ch que l'on retrouve déjà dans la gamme Saab. Cependant, le V6 2,8 l de 255 ch mérite tout de même un éclairage car, comme sur la 9-3 (voir JA N°1009), il sera le seul, dans un premier temps, à être proposé avec une transmission intégrale.

    Avec la BLS Wagon, qui est tout bonnement le premier break de l'histoire de Cadillac (la marque a tout de même 105 ans !), la branche premium de GM affirme, si besoin était, que malgré les difficultés, elle n'a pas "abandonné" l'Europe. Le meilleur exemple reste à venir avec une nouvelle CTS franchement réussie qui pourra compter sur un V6 Diesel de 250 chevaux en 2009. Cadillac sera alors en passe d'atteindre le 20e kilomètre de son marathon. Mais attention, le mur des 30 km est considéré comme le point critique.

    Cet Article est extrait de
    Pour le découvrir, cliquez ici
    Ajouter un commentaire
     
    Pour laisser un commentaire,  
     Inscrivez vous 
    • Laurent Dodane
      Mardi 20 Septembre 2011, 12:49
      Bonjour je suis proprietaire due cadillac BLS 1.9 litres a l'origine le service d'entretien etait assuré par Opel ; maintenat quand j'arrive chez Opel pour faire une revision le chef d'atelier se cache car il dit ne pas pouvoir faire les revisions n'ayant plus le programme cadillac ? quelqu'un aurait il la gentilleses de me faire savoir ou je peux faire une revision de ma voiture j'habite Besancon et je peux me rendre en suisse en allemagne a Paris ou ailleur. Merci d'avance salutations Laurent
    Plus d'articles
    Ventes/France : la

    Alors que la croissance des immatriculations s'est accélérée en novembre, avec un gain de 8,5%, la contribution à ce résultat des ventes tactiques explique en partie ce phénomène.

    Une reprise de plus pour By my Car !

    Le groupe dirigé par Jean-Louis Mosca et Jérôme Gerbier s'empare d'Auto Losange, distributeur Renault-Dacia dans la banlieue de Grenoble.

    T3 : chiffre d'affaires en forte hausse pour Renault

    Fort du succès rencontré par ses nouveaux modèles et par la bonne tenue de ses ventes en Europe, Renault voit son chiffre d'affaires progresser de 13% lors du troisième trimestre.

    Résultats en baisse pour PSA au 3e trimestre

    Confronté à des taux de change défavorables et au vieillissement de ses gammes, le constructeur tricolore voit son chiffre d'affaires reculer de 5% lors des trois derniers mois.

    Mercedes a dévoilé son pick-up

    Fruit de la collaboration entre Daimler et l'Alliance Renault-Nissan, le pick-up Mercedes sera lancé d'ici la fin de l'année 2017.

    Exclusivité JA : Le futur des technologies automobiles selon Deloitte

    Une étude réalisée par Deloitte démontre que l'intérêt des Français pour le véhicule autonome est en baisse et qu'ils ne sont pas nécessairement prêts à bourse délier pour toujours plus de technologies.

     
    Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page