Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
Jeep : Cheap Patriot

Jeep : Cheap Patriot

Le spécialiste du 4x4 lance aujourd'hui son Patriot pour compléter son offre d'entrée de gamme. Calqué sur le récent Compass, ce nouveau modèle doit permettre à la marque de se montrer commercialement plus agressive sur son secteur et d'ainsi capter...
...une nouvelle clientèle.

Voilà douze mois, Jeep posait les premières pierres de sa démocratisation dans l'Hexagone en lançant le Compass. Aujourd'hui, le constructeur américain récidive et entend bien aller plus loin dans le domaine, en proposant un nouveau modèle à moins de 30 000 euros. "Nous visons une clientèle plus jeune, plus dynamique. Toute une catégorie sociale qui ne pouvait pas accéder au mythe Jeep", confirme Eric Labourier, responsable marketing Chrysler Jeep Dodge. L'arrivée du Patriot dans la gamme du constructeur tend en effet à montrer les velléités commerciales de la marque en France. Des ambitions inaugurées avec le Compass l'an dernier et qui portent déjà leurs fruits. Sur les dix premiers mois de l'année, Jeep a en effet immatriculé plus de 1 000 Compass. Un succès qui contribue largement aux 31,5 % de croissance enregistrés par la marque à fin octobre. Si une certaine cannibalisation est tout de même à prévoir entre Compass et Patriot, nul doute que l'effet nouveauté doit permettre au constructeur de poursuivre dans cette voie. Sur un marché des SUV compacts qui progresse de 16,27 % depuis le début de l'année, les principaux concurrents de Jeep sont en net recul, Kia Sportage (- 10 %), Hyundai Tucson (- 8 %), Suzuki Grand Vitara (- 9 %), Toyota Rav 4 (- 10 %). Sur ce marché effervescent, fortement conditionné par la nouveauté, le constructeur américain devrait donc prolonger cette belle santé dans les mois à venir grâce à la sortie de son Patriot. D'autant plus que le véhicule, en lui-même, se montre pour le moins séduisant.

LA PATRIOT EN BREF

  • Date de lancement :
    Novembre 2007
  • Segment de marché :
    SUV Compact
  • Objectifs 2007 :
    400
  • Les principales concurrentes de la Jeep Patriot Sport 2.0 CRD 140 ch (25 500 euros) : Nissan Qashqai 2.0 dCi 150 ch Acenta Pack (26 200 euros), Toyota Rav 4 D-4D 136 ch (28 650 euros), Hyundai Tucson 2.0 CDRi 140 ch Pack Confort (27 940 euros), Kia Sportage CRDi 140 ch Urban Rider 4x2 (24 310 euros)
  • Prix Diesel :
    De 25 500 à 27 900 euros

  • Compass pour Madame, Patriot pour Monsieur ?

    Les lignes volontiers plus franches que le Compass, qui présentait des formes plus rondes, le Patriot reprend incontestablement des attributs stylistiques de la marque, transpirant davantage la robustesse que la fluidité. Jeep, qui comptait afficher un taux de conquête de 60 % avec Compass, dont une grande partie de clientèle féminine, a donc souhaité donner à son complément d'entrée de gamme, un visage plus "masculin", troquant alors le look de citadin pour celui de baroudeur. En fait, c'est uniquement l'aspect qui diffère entre les deux modèles. "Une simple question de carrosserie. Nous avons voulu laisser le choix", explique encore Eric Labourier. En effet, hormis cela, le Patriot est identique au Compass, ils partagent la même plate-forme, mais également leurs caractéristiques techniques. Le véhicule adopte notamment la transmission intégrale active et permanente Freedom Drive I, déjà vue sur le Compass, ainsi que le couplage à commande électronique ECC, qui permet de transférer le couple aux roues arrière, par un mécanisme d'embrayage à deux étapes. Ce qui confère, malgré une garde au sol moins importante que sur le reste de la gamme, des capacités 4x4 assez surprenantes.

    Des plastiques un peu "cheap", un dessin sans véritable originalité, à l'intérieur, c'est la sobriété qui prédomine. Nous ne sommes pas ici au niveau des finitions et de la qualité perçue des Cherokee, Grand Cherokee ou Commander. Pourtant l'esprit reste présent. Car malgré tout, on se sent vite en sécurité, et même à l'aise, à son bord. On regrettera peut-être le modeste niveau acoustique. Des points noirs qui disparaissent dès les premiers coups de volant.

    Un Diesel et c'est tout

    Pour propulser les 1 645 kg du véhicule, Jeep ne propose guère qu'un seul moteur : le bloc Diesel 2,0 CRD 140 ch d'origine Volkswagen. Une motorisation qui a été inaugurée en mars dernier par le Compass. La marque n'a en effet pas doté son Patriot du moteur essence 2,4 l de 172 ch, avec lequel elle avait lancé le Compass en France. Un pari non renouvelé, puisque pour mémoire, Jeep entendait réaliser 90 % de ses ventes du modèle avec ce moteur diesel de 4 cylindres en ligne turbocompressé. Un bloc qui affiche d'ailleurs des performances honorables puisqu'il ne consomme "que" 6,7 l/100 km. Soit 0,2 l/100 km de plus que ce même moteur, monté sur le Compass, il est vrai, un peu plus léger. Cela n'enlève évidemment rien aux qualités routières du modèle. Car même si l'univers Jeep semble légèrement épuré, le Patriot est résolument un véhicule agréable, malgré son poids. Et quel que soit le niveau de finition, Sport ou Limited, l'habitabilité est tout à fait satisfaisante. De quoi légitimer, en tout cas, les ambitions du constructeur. Pour mettre son discours en accord avec ses actes, Jeep a d'ailleurs mis au point une approche marketing inédite pour la marque en France. Avec notamment un site Internet spécifique jouant la carte jeune. Un dispositif que le constructeur américain a complété par un positionnement tarifaire identique à celui du Compass, comme un nouveau témoin de la gémellité des deux modèles.

    Photo : Produit dans l'usine de Belvidere, dans l'Illinois, le Patriot est assemblé sur la même ligne que le Compass et le Dodge Caliber.

    Cet Article est extrait de
    Pour le découvrir, cliquez ici
    Ajouter un commentaire
     
    Pour laisser un commentaire,  
     Inscrivez vous 
    Plus d'articles
    Ventes/France : la

    Alors que la croissance des immatriculations s'est accélérée en novembre, avec un gain de 8,5%, la contribution à ce résultat des ventes tactiques explique en partie ce phénomène.

    Une reprise de plus pour By my Car !

    Le groupe dirigé par Jean-Louis Mosca et Jérôme Gerbier s'empare d'Auto Losange, distributeur Renault-Dacia dans la banlieue de Grenoble.

    T3 : chiffre d'affaires en forte hausse pour Renault

    Fort du succès rencontré par ses nouveaux modèles et par la bonne tenue de ses ventes en Europe, Renault voit son chiffre d'affaires progresser de 13% lors du troisième trimestre.

    Résultats en baisse pour PSA au 3e trimestre

    Confronté à des taux de change défavorables et au vieillissement de ses gammes, le constructeur tricolore voit son chiffre d'affaires reculer de 5% lors des trois derniers mois.

    Mercedes a dévoilé son pick-up

    Fruit de la collaboration entre Daimler et l'Alliance Renault-Nissan, le pick-up Mercedes sera lancé d'ici la fin de l'année 2017.

    Exclusivité JA : Le futur des technologies automobiles selon Deloitte

    Une étude réalisée par Deloitte démontre que l'intérêt des Français pour le véhicule autonome est en baisse et qu'ils ne sont pas nécessairement prêts à bourse délier pour toujours plus de technologies.

     
    Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page