Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
Peugeot 308 : Succès consensuel

Peugeot 308 : Succès consensuel

Peugeot lance la remplaçante des 307 break et SW produites à 958 000 unités. Sobre et sans surprise, la 308 SW se distingue néanmoins par de multiples améliorations secondaires. De quoi prétendre à un objectif mondial de 160 000...
...ventes dès 2009, dont 85 % en Europe et 30 000 dans l'Hexagone.

Chaque marque du groupe doit élargir son offre pour couvrir 90 % du marché et chaque marque a droit à toutes les silhouettes et à tous les types de véhicules", répète à l'envi Christian Streiff, président de PSA Peugeot-Citroën. En attendant le monospace 308, vraisemblablement pour 2010, et en parallèle un break dans la gamme C4, le jeu des familles demeure traditionnel au sein du groupe. Ainsi, après le lancement de la 308, plutôt satisfaisant avec 160 000 commandes réparties sur 70 pays entre septembre et mars et une 4e place dans le segment M1 sur les deux premiers mois de l'année 2008, Peugeot lance la 308 SW qui sera commercialisée le 15 mai pour une exploitation optimale à partir de l'automne 2008. Pression sur les coûts oblige, le modèle reprend une large partie de l'ADN des 307 SW et break, notamment la plate-forme, mais fait cependant l'objet d'améliorations. Inutile de s'esbaudir, elles ne sont guère spectaculaires, ce qui n'enlève rien à leur pertinence.

ZOOM

La 308 THP 175 prend date sur une niche en forte croissance

  • Peugeot lance aussi la 308 1,6 l THP 175, dotée d'une nouvelle boîte de vitesses mécanique à 6 rapports, pour séduire une clientèle plus passionnée et portée sur les petites sensations fortes et la sportivité accessible et sans excès. Cette 308 se distingue par un bouclier avant plus agressif, un becquet et une assiette légèrement abaissée. Dans l'habitacle, l'aluminium joue sa partition classique sur le pédalier, le repose-pieds et le pommeau de levier de vitesses, tandis que le poncif du volant en cuir perforé fait son petit effet. Issu de la collaboration avec BMW et produit sur le site de Douvrin, le 1,6 l THP 175 ch sera jugé insuffisant par rapport au gabarit du modèle par les pilotes et les puristes. Mais avec sa belle sonorité et son couple disponible dès les bas régimes, il devrait trouver sa cible. D'autant que le modèle s'inscrit dans une niche en pleine expansion en Europe de l'Ouest (en Espagne par exemple) : ce type de modèles de plus de 170 ch a ainsi représenté 162 800 ventes en 2007, contre 72 400 en 2005 et 54 000 en 2003 !

  • "Une face avant identitaire" défendue par Keith Ryder

    Au chapitre du style tout d'abord, la 308 SW s'affirme timidement, avec des nervures plus prononcées sur les flancs de la carrosserie par exemple, tout en restant inféodée à la face avant Peugeot. "Il y aura des variations sur des modèles à venir, mais il ne serait pas forcément indiqué de tout chambouler, juste pour surprendre ou jouer les pionniers quelques mois… Nous avons la chance d'avoir des véhicules qui se reconnaissent immédiatement, même de nuit, et il ne faut pas toucher, juste pour le plaisir en quelque sorte, à ce précieux atout identitaire", tient à souligner Keith Ryder, ancien directeur de la gamme moyenne au Style Peugeot et désormais directeur adjoint, qui a travaillé de concert avec Pierre Authier, aujourd'hui responsable du Style des véhicules majeurs de Peugeot, sur le projet 308.

    Une nette amélioration des finitions pour ce 5+2

    La principale évolution se situe à l'arrière du véhicule, une poupe très volumique (mastoc diront les déçus) et mise au service de la praticité du chargement (hayon et lunette). En outre, le toit panoramique vitré, fourni cette fois par Pilkington, prend de l'ampleur (+ 27 % de surface par rapport à la 307 SW) et améliore ainsi l'agrément de vie dans l'habitacle. Un habitacle où se situent deux évolutions majeures. Primo, si l'ensemble reste sobre et classique, la qualité des finitions fait un réel bond en avant. Par ailleurs, pour répondre à la concurrence des monospaces compacts, la modularité a été largement optimisée, le modèle devenant notamment un 5+2. Au rang 2, l'idée des trois sièges d'égale dimension n'est pas mauvaise, mais profitera clairement aux silhouettes élancées.

    La 308 SW EN BREF

  • Date de lancement :
    A partir du 15 mai

  • Segment de marché :M1 (break) : 69 000 unités
    (+ 10 % 2007/2006)

  • Les principales concurrentes :
    Kia Cee'd SW 1.6 CRDI 115 ch :
    de 20 500 à 23 000 euros

    Volkswagen Golf SW 1.9 TDI
    105 ch : de 21 100 à 22 990 e

    Logan MCV 1.5 Cdi 85 Lauréate (5p) : 12 890 euros

    Nissan Qashqai 1.5 dci 106 ch : de 21 350 à 27 550 euros

  • Objectif de ventes 2009 :
    160 000 (Monde) et 30 000
    (France)

  • Prix :
    1.6 l HDi FAP BVM6 "Blue Lion Confort" : 21 700 euros
    1.6 l HDi FAP BVM6
    "Confort Pack" : 23 150 euros
    1.6 l HDi FAP BVM6
    "Premium" : 24 750 euros
    1.6 l HDi FAP BVM6 "Féline" : 28 250 euros.

  • Pas de bonus pour les versions "reines"

    Enfin, du point de vue du comportement routier, la 308 SW demeure fidèle à la réputation des gammes 307 et 308, se distinguant toujours par la qualité de son châssis et disposant d'une nouvelle boîte mécanique manuelle à six rapports vraiment aboutie. Pas de surprise donc, même si les âmes chagrines déploreront que l'augmentation de la masse du véhicule (+ 120 kg par rapport à la berline pour une valeur située entre 1,4 et 1,5 tonne selon les versions) s'accorde mal avec les motorisations d'entrée de gamme. Toutefois, l'ensemble est de fort bon aloi, surtout dans le cadre d'une conduite familiale, ce qui concerne plus de 40 % de la clientèle potentielle. Quatre moteurs essence issus de la coopération avec BMW sont disponibles, deux VTi et deux THP (voir encadré). Mais l'essentiel des ventes sera bien entendu réalisé via les motorisations diesel, essentiellement le 1,6 l HDi FAP de 110 ch qui devrait représenter près de 60 % du mix en Europe. Notons que le 1,6 l de 90 ch ne dispose pas du FAP. "L'heure est certes à l'environnement, mais pour rester performants sur l'entrée de gamme en tarifs comme en coût de revient, nous ne pouvions pas offrir le FAP", explique Christophe Rondeau, chef de produit 308 SW. Soulignons aussi que même si les pneus Michelin Energy Saver sont en monte exclusive sur les versions pesant sur le mix, ces dernières ne sont pas éligibles au bonus.

    Un objectif de 30 000 ventes en France en 2009

    En somme, à défaut d'être affriolante, la 308 SW s'impose par sa cohérence, d'autant que le fait qu'elle remplace à la fois la 307 break et SW avec une grille de 6 finitions lui confère une meilleure lisibilité commerciale. Produite à Sochaux, avec une capacité de 840 unités par jour, Peugeot prévoit d'en vendre 160 000 unités en 2009 (pour 350 000 véhicules de la gamme 308), pour sa première année pleine, dont 85 % en Europe et 75 % en Diesel. En France, cela doit représenter un peu plus de 30 000 immatriculations (l'objectif de la gamme 308 est de l'ordre de 100 à 110 000 ventes) et le taux de diésélisation passera à 85 %. Des objectifs réalisables, même si la 308 SW est plus chère que ses concurrentes directes et qu'elle pourrait pâtir de la mode des SUV, de type Qashqai, dans la mesure où elle ne bénéficie pas du bonus et où Peugeot n'avance plus l'argument différentiel de l'hybridation Diesel…

    Photo : Pour répondre à l'essor des SUV compacts, la 308 SW se présente comme un 5+2 porté sur la modularité.

    Cet Article est extrait de
    Pour le découvrir, cliquez ici
    Ajouter un commentaire
     
    Pour laisser un commentaire,  
     Inscrivez vous 
    Plus d'articles
    Ventes/France : la

    Alors que la croissance des immatriculations s'est accélérée en novembre, avec un gain de 8,5%, la contribution à ce résultat des ventes tactiques explique en partie ce phénomène.

    Une reprise de plus pour By my Car !

    Le groupe dirigé par Jean-Louis Mosca et Jérôme Gerbier s'empare d'Auto Losange, distributeur Renault-Dacia dans la banlieue de Grenoble.

    T3 : chiffre d'affaires en forte hausse pour Renault

    Fort du succès rencontré par ses nouveaux modèles et par la bonne tenue de ses ventes en Europe, Renault voit son chiffre d'affaires progresser de 13% lors du troisième trimestre.

    Résultats en baisse pour PSA au 3e trimestre

    Confronté à des taux de change défavorables et au vieillissement de ses gammes, le constructeur tricolore voit son chiffre d'affaires reculer de 5% lors des trois derniers mois.

    Mercedes a dévoilé son pick-up

    Fruit de la collaboration entre Daimler et l'Alliance Renault-Nissan, le pick-up Mercedes sera lancé d'ici la fin de l'année 2017.

    Exclusivité JA : Le futur des technologies automobiles selon Deloitte

    Une étude réalisée par Deloitte démontre que l'intérêt des Français pour le véhicule autonome est en baisse et qu'ils ne sont pas nécessairement prêts à bourse délier pour toujours plus de technologies.

     
    Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page