Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
Partner Particulier

Partner Particulier

Valeur sûre de la gamme Peugeot, l'appellation Tepee a été déclinée sur le nouveau Partner pour séduire une clientèle familiale. LE TEPEE EN BREF...
  • ...Date de lancement :
    Disponible

  • Segment de marché :  ludospace

  • Objectifs : 53 500 dans le monde en 2009

  • Les principaux concurrents :
    Renault Kangoo 1.5 dCi 70 : 16 100 euros

    Citroën Berlingo 1.6 HDI 92 : 17 500 euros

    Volkswagen Caddy 1.9 TDI 105 : 19 850 euros

  • Prix :
    1.6 essence 90 ch : 15 450 euros
    1.6 HDi 90 ch Loisirs : 19 150 euros

  • Depuis déjà plusieurs années chez les constructeurs français, chaque lancement de fourgonnettes s'accompagne d'un dérivé ludospace. Le Partner Tepee nouveau est donc arrivé en concession le 15 mai. En douze ans d'existence, ce segment de marché n'a cessé d'évoluer et progresse de 4 % par an depuis maintenant trois ans. Peugeot a commercialisé 74 100 ludospaces l'an passé dans le monde, dont 52 200 en Europe des 27 (17,1 % de pénétration). Le constructeur envisage de réaliser 53 500 ventes mondiales du nouveau Tepee en 2009. Contrairement à l'utilitaire, la précédente version du Tepee ne sera commercialisée qu'en dehors de l'Europe. Place donc au nouveau ludospace de Peugeot qui, s'il n'offre pas de nouveautés révolutionnaires, gagne en habitabilité, en luminosité ainsi qu'en espace de chargement, caractéristiques principales recherchées par les familles. Si l'esthétisme du nouveau toit Zénith (en option) est discutable, son efficacité ne fait aucun doute. Il participe très largement au gain de lumière avec une grande surface de vitrage additionnel et offre également 80 litres de rangements supplémentaires grâce à une capucine transversale, des rangements centraux et un coffre arrière. Il permet ainsi de porter à 170 litres la capacité de rangement intérieure. Le coffre propose un volume de 505 dm3 sous tablette et peut atteindre 3 000 litres si l'on rabat la banquette arrière. Banquette qui, de série, se fractionne en 2/3 - 1/3. Autrement, Peugeot offre la possibilité d'installer à l'arrière trois sièges individuels de même taille. Le Tepee peut être décliné en trois packs : confort, loisirs et outdoor. Deux motorisations essence sont disponibles (1,6 l de 90 ch et 110 ch) ainsi que quatre moteurs Diesel (1,6 l HDi de 75, 90 ch et 1,6 l HDi FAP de 90 et 110 ch).

    Photo : Agréable, ergonomique et pratique, le Partner Tepee aura pour cible principale
    les familles. Le nouveau toit Zénith permet d'augmenter la luminosité ainsi que les espaces de rangement.


    Cet Article est extrait de
    Pour le découvrir, cliquez ici
    Ajouter un commentaire
     
    Pour laisser un commentaire,  
     Inscrivez vous 
    Plus d'articles
    ZE : Renault veut garder un temps d'avance

    Après la conversion à l'électrique de la quasi-totalité des constructeurs de la planète à plus ou moins longue échéance, l'Alliance Renault-Nissan, qui reste l'un des pionniers en la matière,

    Une reprise de plus pour By my Car !

    Le groupe dirigé par Jean-Louis Mosca et Jérôme Gerbier s'empare d'Auto Losange, distributeur Renault-Dacia dans la banlieue de Grenoble.

    T3 : chiffre d'affaires en forte hausse pour Renault

    Fort du succès rencontré par ses nouveaux modèles et par la bonne tenue de ses ventes en Europe, Renault voit son chiffre d'affaires progresser de 13% lors du troisième trimestre.

    Résultats en baisse pour PSA au 3e trimestre

    Confronté à des taux de change défavorables et au vieillissement de ses gammes, le constructeur tricolore voit son chiffre d'affaires reculer de 5% lors des trois derniers mois.

    Mercedes a dévoilé son pick-up

    Fruit de la collaboration entre Daimler et l'Alliance Renault-Nissan, le pick-up Mercedes sera lancé d'ici la fin de l'année 2017.

    Exclusivité JA : Le futur des technologies automobiles selon Deloitte

    Une étude réalisée par Deloitte démontre que l'intérêt des Français pour le véhicule autonome est en baisse et qu'ils ne sont pas nécessairement prêts à bourse délier pour toujours plus de technologies.

     
    Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page