Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
Audi TTS : Accélérateur de particules

Audi TTS : Accélérateur de particules

Pour la première fois en dix années d'existence, le TT a sa version S. D'une efficacité redoutable, notamment grâce à ses 272 chevaux, sa transmission Quattro ou sa suspension Magnetic Ride, le TTS étonne également...

...sur un terrain où on l'attendait moins.

Pour fêter les 10 ans de son TT, Audi n'a pas fait les choses à moitié. Jamais l'offre n'a été aussi large. En effet, après le 1,8 TFSi de 160 chevaux, le 2,0 TDi CR 170 (voir encadré), la gamme TT compte une nouvelle évolution du 2,0 TFSi pour l'heure exclusivement réservée à la version S. Après les 265 chevaux de la S3, ce quatre cylindres voit sa puissance passer à 272 chevaux avec un couple de 350 Nm disponible de 2 500 à 5 000 tr/mn. Autant dire que ça pousse fort, même très fort ! Le 0 à 100 km/h est abattu en 5,2 secondes alors que l'électronique vient limiter la vitesse de pointe à 250 km/h. Après avoir roulé sur les petites routes de la cote occidentale Corse, le verdict est sans appel ! Ce TTS est d'une efficacité redoutable. Et quel plaisir à son volant. En revanche, comme passager sur ces routes, c'est moins marrant. On se croirait dans une centrifugeuse ! La mécanique est pleine et la large plage de disponibilité du couple maximal autorise quasiment toutes les relances. Et ceux, qui grâce à une rallonge budgétaire de 2 370 e, auront choisi la boîte S-Tronic ne voudront sûrement plus descendre du manège ! Un quasi sans faute à mettre à l'actif, bien sûr, de ce 2 litres turbo mais aussi de la transmission Quattro qui permet de faire passer autant de générosité au sol et à la suspension pilotée Magnetic Ride d'y rester. Ces deux équipements étant de série sur cette version S.

LA TTS EN BREF

  • Date de lancement :
    Disponible

  • Segment de marché :  Coupé et roadster premium

  • Objectifs : 2 500 TT en 2008, tous modèles confondus

  • Les principales concurrentes de TTS 2.0 TFSi 272 ch : 48 350 euros

    BMW Z4 coupé 3.0 Si 265 ch :
    41 250 euros

    Mercedes SLK 350 305 ch :
    49 900 euros

    Porsche Cayman 3.4 S 295 ch : 61 561 euros

  • Prix :
    TTS Quattro 272 ch : 48 350  euros
    TTS Roadster Quattro 272 ch : 51 950 euros

    (+ 2 370 avec boîte S-Tronic)

  • Seulement 750 euros de malus

    Jouet extraordinaire sur l'ile de beauté, le TTS n'est pas pour autant à ranger dans la catégorie "glouton inutilisable au quotidien". Déjà le TTS reste confortable même une fois le châssis sport activé. Puis, malgré son rendement de 136 ch au litre, ce quatre cylindres TFSi sait rester relativement sobre. En effet, en cycle mixte, la consommation se limite à 7,9 litres aux 100 km avec la boîte S-Tronic et à 8 litres avec la boîte manuelle. Certes, nous n'avons pas atteint ces valeurs durant notre essai, mais la Corse est un terrain particulier. Une consommation qui permet naturellement des rejets de CO2 modérés pour ce type de véhicules avec 188 et 190 g/km selon la boîte. Les principaux concurrents sont au-delà des 200 grammes. Ainsi, le TTS n'aura qu'un malus de 750 euros à l'immatriculation alors qu'un Z4 3.0i ou un SLK 350 sont dans la tranche supérieure à 1 600 euros. Le Porsche Cayman S, qui peut également faire partie des choix possibles pour cette clientèle aimant les sensations, se voit ajouter 2 600 euros de malus. Un ensemble d'éléments qui, selon Audi, devrait permettre au TTS de représenter près de 20 % du mix du modèle. D'autant que ce segment est, peut être plus que les autres encore, sensible à la nouveauté. Comme promis, l'élargissement mais aussi l'approfondissement des gammes Audi se poursuivent et malgré 18 mois déjà très chargés, les anneaux vont encore avoir une riche actualité. En effet, en plus du face-lift annoncé de l'A6, mais surtout du lancement du Q5 en novembre prochain, l'A5 cabriolet, l'A1, l'A4 Allroad et l'A5 Sportback sont d'ores et déjà annoncées pour 2009.



    Cet Article est extrait de
    Pour le découvrir, cliquez ici
    Ajouter un commentaire
     
    Pour laisser un commentaire,  
     Inscrivez vous 
    Plus d'articles
    ZE : Renault veut garder un temps d'avance

    Après la conversion à l'électrique de la quasi-totalité des constructeurs de la planète à plus ou moins longue échéance, l'Alliance Renault-Nissan, qui reste l'un des pionniers en la matière,

    Une reprise de plus pour By my Car !

    Le groupe dirigé par Jean-Louis Mosca et Jérôme Gerbier s'empare d'Auto Losange, distributeur Renault-Dacia dans la banlieue de Grenoble.

    T3 : chiffre d'affaires en forte hausse pour Renault

    Fort du succès rencontré par ses nouveaux modèles et par la bonne tenue de ses ventes en Europe, Renault voit son chiffre d'affaires progresser de 13% lors du troisième trimestre.

    Résultats en baisse pour PSA au 3e trimestre

    Confronté à des taux de change défavorables et au vieillissement de ses gammes, le constructeur tricolore voit son chiffre d'affaires reculer de 5% lors des trois derniers mois.

    Mercedes a dévoilé son pick-up

    Fruit de la collaboration entre Daimler et l'Alliance Renault-Nissan, le pick-up Mercedes sera lancé d'ici la fin de l'année 2017.

    Exclusivité JA : Le futur des technologies automobiles selon Deloitte

    Une étude réalisée par Deloitte démontre que l'intérêt des Français pour le véhicule autonome est en baisse et qu'ils ne sont pas nécessairement prêts à bourse délier pour toujours plus de technologies.

     
    Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page