Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
NISSAN Murano : Petit volume, gros prix

NISSAN Murano : Petit volume, gros prix

Le Murano signe son retour dans un contexte qui lui est peu favorable avec un nouveau modèle encore plus haut de gamme qui devrait séduire les CSP++.Contrairement...

...au Qashqai+2 qui s'inscrit dans une logique de maximisation du succès, le nouveau Murano fait son apparition dans un contexte plus délicat. Alors que le véhicule avait représenté 1 400 unités lors de son lancement en 2005 sur le marché français, il ne surfe plus en 2008 sur les mêmes tendances. De fait, les dirigeants affichent des objectifs réalistes et mesurés de 200 unités en France et 7 500 en Europe sur une année pleine. Nissan indique s'inscrire sur le long terme avec ce véhicule de niche qui devrait dans un premier temps séduire les marchés russes, allemands, anglais et suisses. Véritable alternative haut de gamme, le nouveau Murano ne manque pas d'arguments tant esthétiques que dynamiques avec des prestations accrues en faveur d'une ambiance "classe affaires" ou "business". Cela se traduit à l'intérieur par de nouveaux instruments de bord et matériaux (inserts chromés et en aluminium, sellerie cuir de série…) ainsi que de nouveaux sièges électriques. Au niveau du prix, cela se traduit par une hausse de 2 300 euros par rapport à l'ancien modèle. L'avant et l'arrière du véhicule ont été redessinés. En attestent les phares horizontaux qui succèdent ainsi aux projecteurs verticaux "empilés" de la première édition. Si le gabarit est identique à son prédécesseur, le nouveau Murano gagne 6,5 cm en longueur ce qui lui permet, associé au changement d'angle des portières et de la surface vitrée latérale, de gagner en aérodynamisme et en modernisme. Conçu sur la récente plate-forme D, celle de l'Altima commercialisée aux Etats-Unis, le véhicule voit sa rigidité renforcée. Il bénéficie également d'une peinture cicatrisante développée au Japon.

LE QASHQAI+2

  • Date de lancement :
    Disponible
  • Segment de marché :  Crossover
  • Objectifs de vente :
    200 unités
  • Principales concurrentes :

    BMW X5 3.0si luxe : 59 800 euros

    Mercedes ML 350 : 54 100 euros

    Porsche Cayenne V6 : 53 002 euros.

  • Prix :
    3,5L V6 : De 49 600 euros


  • Un moteur V6 un peu plus écologique

    L'équipement de série du nouveau Murano comprend également un système de navigation GPS avec écran tactile couleur de 7 pouces, le système de verrouillage/déverrouillage et lancement du moteur Intelligent Key avec bouton Stop& Start ainsi qu'une climatisation entièrement automatique. Le hayon du nouveau Murano est motorisé et peut être manœuvré à distance. Une caméra de parking arrière et une autre sur le côté droit, tout aussi efficace, viennent compléter le tout. Pour le marché français, un double toit en verre a été privilégié au détriment du lecteur DVD. Le moteur V6 Nissan VQ 3,5 l, déjà présent sur l'ancien modèle, gagne en puissance avec 22 ch et 16 Nm supplémentaires et montre même quelques signes d'intérêt pour l'environnement avec un gain de 9 % de CO2 (soit des rejets de 261 g/km) pour une consommation moyenne qui passe à 10,9 l/100 km. Le montant du malus ne change pas et s'élève à 2 600 euros. Enfin, le nouveau Murano est équipé de la toute dernière version de la transmission intégrale "intelligente" Nissan All Mode 4x4-i permettant une distribution du couple moteur selon les circonstances de conduite.

    Photo : Le véhicule a gagné en rigidité grâce à la nouvelle plate-forme D de Nissan.

    Cet Article est extrait de
    Pour le découvrir, cliquez ici
    Ajouter un commentaire
     
    Pour laisser un commentaire,  
     Inscrivez vous 
    Plus d'articles
    Le groupe Renault renforce ses positions hors d'Europe

    Le groupe Renault a annoncé des résultats records pour 2017 avec des ventes en hausse de 8,5%. Une croissance à mettre au crédit de l’internationalisation du groupe, conformément à son plan Drive

    Rendez-vous en 2018

    Votre newsletter quotidienne fait une pause hivernale. La rédaction du Journal de l'Automobile vous souhaite de joyeuses fêtes de fin d'année. Retrouvez-nous dès le 2 janvier 2018 !

    Peugeot sur la piste des Genius

    Une expérimentation a lieu dans le réseau français de Peugeot. Sur un modèle proche des Genius de BMW, la marque souhaite évaluer la pertinence de conseillers en amont du parcours d'achat.

    Mitsubishi se positionne déjà dans l'Alliance Renault-Nissan

    Depuis le Tokyo Motor Show, Mitsubishi a précisé les contours de son intégration dans l'Alliance, son apport s'articulant notamment autour de quatre axes. Trevor Man, COO de Mitsubishi Motors nous en dit plus.

    PSA va lancer Distrigo sur le marché chinois

    Après l'Europe et l'Amérique du Sud, la marque tricolore rassemblant l'ensemble de l'offre en pièces de rechange multimarques du groupe PSA fera son apparition en Chine d'ici la fin de l'année.

    Exclusivité JA : AAA Data lance Predictive Solutions

    AAA Data lance une offre prédictive d’achat sur le marché automobile français, afin d'aider les professionnels à identifier les potentiels acheteurs de véhicules à un horizon trois mois.

     
    Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page