Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
Land Rover : Un Freelander plus friendly

Land Rover : Un Freelander plus friendly

A compter de mars prochain, tous les Freelander2 Td4 BVM seront équipés, pour le même tarif, d'un système Stop&Start. Le SUV devient ainsi plus économe, mais marque également le début d'un vaste programme...

...technologique où Land Rover va investir 1 milliard d'euros.

Au printemps dernier, Tata officialisait le rachat de Land Rover et Jaguar pour 1,45 milliard d'euros. Depuis, Land Rover a fêté ses 60 ans, sereinement. En effet, ce constructeur qui exporte 78 % de sa production dans plus de 160 pays a plus que jamais des ambitions. Après une année 2007 historique, l'année 2008 devrait être marquée par les conséquences de la dégradation de l'environnement économique. Pour 2009, le retour de la confiance ou pas sera déterminant. Cependant, à plus long terme, Land Rover reste confiant car il imagine son avenir en vert. Certes, ce n'est pas une première dans l'univers de l'automobile, ni pour le constructeur d'ailleurs qui avait affiché, dès le Salon de Genève 2006, ses projets en la matière. En effet, le concept Land_e présenté alors, laissait entrevoir la voie choisie. Des choix technologiques appuyés aujourd'hui par un investissement d'un milliard d'euros sur les 5 prochaines années. Mais Land Rover est aussi écologiquement actif dans d'autres domaines, comme la production durable (par exemple, les rejets de CO2 de l'usine de Solihull ont été réduits de 30 % depuis 2002), dans la conservation du patrimoine et enfin dans la compensation des émissions de CO2 avec l'appui de ClimatCare.


Vers un Freelander sous les 100 g



Dave Mitchell, ingénieur en chef, a présenté le vaste programme e_Terrain Technologies dont la première étape est marquée aujourd'hui par l'arrivée d'un système Stop&Start sur le Freelander2. Mais nous allons y revenir. La suite de ce programme qui s'échelonne sur une dizaine d'années, doit conduire la marque vers l'électrique façon Chevrolet Volt, en passant par l'Erad Hybrid, qu'avait symbolisé le concept LRX lors du Salon de Detroit 2008, ou encore l'hybride Plug-in. Faisons un rapide retour sur le LRX. Véritable démonstrateur, il est également la preuve que la durabilité peut être désirable. Il symbolise également bien le futur de Land Rover avec la technologie Erad (Electric Rear Axle Drive). Ainsi, le LRX affiche une consommation de 4,7 litres aux 100 km pour 120 g de CO2 émis. Son gabarit mais aussi les matériaux utilisés sont autant d'indices. En effet, Land Rover voit son avenir plus compact et plus léger. Le but étant qu'à la fin de ce programme la gamme Land Rover soit sous la barre des 140 g/km et le Freelander, voire son remplaçant, soit sous la barre des 100 g/km. Une seule chose demeure toutefois invariable dans le discours de la marque : les capacités en tout-terrain. Véritable ADN, le off-road ne sera jamais la dernière roue du carrosse. En attendant la prochaine décennie et l'Erad hybride, Land Rover s'apprête à commercialiser le Freelander 2 Stop Start, la première application du programme e_Terrain Technologies.

LE FREELANDER 2 EN BREF

  • Date de lancement :
    Mars 2009
  • Segment de marché : SUV compacts
  • Objectif de vente 2009 : 2000 unités
  • Principales concurrentes :

    BMW X3 2.0d 177 ch Confort :
    40 500 euros

    Rav 4 177 D-4D Clean Power :
    35 600 euros

  • Prix :
    De 30 100 à 40 500 €


  • Jusqu'à 20 % de baisse de la consommation



    Baptisé Td4_e, ce Freelander est logiquement très proche de la version Diesel que l'on connaît aujourd'hui. D'ailleurs, cette dernière sera totalement remplacée au printemps prochain par cette version Stop&Start. Qui plus est sans suppléments de prix. Le seul changement visible est un bouton Eco placé sur la console centrale. En revanche à l'usage, les changements sont nombreux et le principal intervient au premier feu rouge. En effet, comme tout système Stop Start, une fois le véhicule immobilisé et au point mort, le moteur se coupe. Puis dès que l'on retouche l'embrayage, le 4 cylindres Diesel redémarre. Toutefois sans être exempt de vibrations. Le système se réactive une fois la barre des 4 km/h dépassée. A l'image de la solution technique choisie par BMW pour ses berlines (le X3, concurrent du Freelander n'en dispose pas encore), Land Rover fait appel ici à un démarreur renforcé Denso (BMW a choisi Bosch) et non à un alterno-démarreur (Valeo). Land Rover a développé en interne la partie soft et gestion électrique. Ainsi, le Freelander_e, tout en conservant ses performances et son agrément avec sa mécanique de 160 chevaux, consomme 12 % de moins en moyenne. Bien sûr l'économie peut être plus importante, de l'ordre de 20 %, dans le cadre d'une utilisation plus urbaine. Cependant, sur ce cycle mixte, il affiche 6,7 litres aux 100 km contre 7,5 litres en version normale. Les émissions de CO2 suivent la même tendance passant de 194 g à 179 g. Ce système Stop&Start est déconnectable via un simple bouton, mais il le fait de manière automatique, lorsque vous passez en mode off-road grâce au Terrain Response.

    Land Rover a encore du pain sur la planche pour atteindre ses objectifs. Mais rappelons simplement que ce système Stop Start est une première étape. Etape que des marques françaises, disposant de la même base mécanique, n'ont toujours pas franchi.

    Photo : Malgré le péage urbain, Londres connaît encore de nombreux bouchons où le système Stop&Start fait merveille.

    Cet Article est extrait de
    Pour le découvrir, cliquez ici
    Ajouter un commentaire
     
    Pour laisser un commentaire,  
     Inscrivez vous 
    Plus d'articles
    ZE : Renault veut garder un temps d'avance

    Après la conversion à l'électrique de la quasi-totalité des constructeurs de la planète à plus ou moins longue échéance, l'Alliance Renault-Nissan, qui reste l'un des pionniers en la matière,

    Une reprise de plus pour By my Car !

    Le groupe dirigé par Jean-Louis Mosca et Jérôme Gerbier s'empare d'Auto Losange, distributeur Renault-Dacia dans la banlieue de Grenoble.

    T3 : chiffre d'affaires en forte hausse pour Renault

    Fort du succès rencontré par ses nouveaux modèles et par la bonne tenue de ses ventes en Europe, Renault voit son chiffre d'affaires progresser de 13% lors du troisième trimestre.

    Résultats en baisse pour PSA au 3e trimestre

    Confronté à des taux de change défavorables et au vieillissement de ses gammes, le constructeur tricolore voit son chiffre d'affaires reculer de 5% lors des trois derniers mois.

    Mercedes a dévoilé son pick-up

    Fruit de la collaboration entre Daimler et l'Alliance Renault-Nissan, le pick-up Mercedes sera lancé d'ici la fin de l'année 2017.

    Exclusivité JA : Le futur des technologies automobiles selon Deloitte

    Une étude réalisée par Deloitte démontre que l'intérêt des Français pour le véhicule autonome est en baisse et qu'ils ne sont pas nécessairement prêts à bourse délier pour toujours plus de technologies.

     
    Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page